Comme elle respire ; girl talk

BAGGOTT, JULIANNA

livre comme elle respire ; girl talk
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 02/04/01
LES NOTES :

à partir de
20,20 €

SYNOPSIS :

La cuisine, en silence, puis nous sommes montées nous coucher. Je suis restée éveillée à espérer que mon père ouvre la porte d'entrée, que le placard grince, que son manteau bruisse. Mon père ne rentra pas à la maison, ni cette nuit-là, ni la suivante, ni celle d'après. Il disparut tout un été. " Lissy a quinze ans lorsque son père s'enfuit
avec sa maîtresse, une jeune guichetière de banque rousse. Se sentant trahie par son mari, sa mère lève le voile sur des années de mensonges. C'est sur le ton d'une comédie à la fois caustique et noire et sur toile de fond des années 70 que Lissy et sa mère tenteront de renouer les fils du passé et de reconjuguer leur vie au présent.
1 personne en parle

Un matin d'été 85, le père de Lissy, quinze ans, s'enfuit du domicile conjugal avec une employée de banque rousse. Cette escapade érotique ne durera qu'un mois, juste de quoi rendre la mère de Lissy cramoisie de honte. Du coup tout va être employé pour faire comme si. Comme si cet été ("de débauche de vérité") 1985 n'avait jamais existé. La narratrice (Lissy et quelques années en plus) va opérer un étrange rapprochement entre son parcours et celui de sa mère lors de cet épisode gravé dans sa mémoire. Car toutes deux ont un parcours quasi semblable. Lissy à trente ans est enceinte mais sa vie sentimentale est compliquée. Elle se souvient de ses quinze ans et de sa perte de virginité. Elle se rappelle aussi qu'avec sa mère elles étaient parties sur la route pour retrouver le père biologique de Lissy (et donc de découvrir que le papa en escapade extraconjugale n'est pas son vrai père) et ainsi retrouver un premier amour perdu. Toutes deux se forgent (ou reforgent) une identité amoureuse. Un peu complexe à expliquer mais bien captivant à lire. Julianna Baggott dresse un portrait décapant de deux femmes à travers deux époques mais a le tour de force d'en souligner tout le parallélisme. Portrait aussi des années 70 que l'auteur n'hésite pas à écorcher et à remettre en question. Attention, second degré, dérision et ton décalé du début à la fin. De premier abord déconcertant mais passionnant en durée.

Clarabel
23/02/09
 

Format

  • Hauteur : 22.10 cm
  • Largeur : 14.60 cm
  • Poids : 0.50 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition