Comme un beau grand slow colle

LATOUR, BERTRAND

livre comme un beau grand slow colle
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 11/03/04
LES NOTES :

à partir de
17,00 €

SYNOPSIS :

Montréal offre cet avantage d'être l'Amérique, les sous-titres en moins. On y roule en pick-up Dodge en écoutant Jacques Brel, on y boit de la bière du Missouri en mangeant de la poutine, on commence ses phrases par " Hey, man! " qu'on termine par " Tabernacle! ". Envisagé sous cet angle, quand on est français et qu'on n'aime pas les sous-titres, Montréal est un bon deal. Or donc, les huit héros des huit nouvelles de ce livre se retrouvent à Montréal pour des raisons parfois précises, souvent obscures. On y rencontre Antoine, héritier d'une famille richissime qui met enceinte une furie originaire de Toronto. Laure, qui se lamente de ne pas être enceinte et
croise, dans un face-â-face explosif, une belle Américaine qui risque de l'être bientôt. On y trouve Louis, seul et unique ambulancier-écrivain sur terre, qui d'ailleurs, à son grand désespoir, est plus ambulancier qu'écrivain. Et l'intrépide Andrew, qui n'a pas inventé la poudre mais s'y entend à y mettre le feu avec une désarmante innocence. Enfin Romain, qui traverse avec le sourire une journée de cauchemar où défile une faune québécoise loufoque et allumée. Avec une écriture acide et tendre, Bertrand Latour raconte avec virtuosité huit crises d'adolescence éternelle, quelque part entre Paris et Montréal, entre Philippe Djian et John Fante.
1 personne en parle

Doux-amer et pas si mal !Bertrand Latour est né en 1963, vit à Paris. Comme un beau grand slow collé est son premier ouvrage publié. Après avoir été comptable, manutentionnaire en usine, visiteur médical, agent immobilier et même fonctionnaire dans la police parisienne, il part en 2002 à Montréal, le temps d'écrire ces huit nouvelles.Nouvelles inégales, très dans l'air du temps, personnages un peu ados attardés, faune traînant dans les rues du Québec, à la recherche de leur moi, désenchantés.... Mais pourtant ça se laisse lire. Ce qui m'a surtout plu (je ne retiendrai jamais ce qu'on met au bout de ce satané "plu".... t ? ^? rien ? help !) c'est Montréal et les québécois qui sont très bien rendus. Ahhh entendre parler de la poutine, dévaler les rues du plateau Mont-royal, se perdre dans les anglicismes et autres qu'il n'aurait pas dû traduire, d'ailleurs, même si c'est en note de bas de page.. et tout ça dans l'oeil d'un français contemporain, c'est interessant. Petite préférence pour la dernière nouvelle, j'aime les histoires d'amour, surtout quand elles sont amusantes.... Sylvie Sagnes

SagnesSy
21/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition