Comme un roman

PENNAC, DANIEL

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 04/02/92
LES NOTES :

à partir de
18,80 €

SYNOPSIS :

Les droits imprescriptibles du lecteur 1. Le droit de ne pas lire. 2. Le droit de sauter des pages. 3. Le droit de ne pas finir un livre. 4. Le droit de relire. 5. Le droit de lire n'importe quoi. 6.
Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible). 7. Le droit de lire n'importe où. 8. Le droit de grappiller. 9. Le droit de lire à haute voix. 10. Le droit de nous taire.
5 personnes en parlent

A faire lire à tous ceux qui culpabilisent à propos de leurs pratiques de lecture...ça marche avec des collégiens comme avec des adultes. Il y a longtemps que j'ai lu ce livre mais il m'arrive de le relire et j'avais affiché les commendements berthe

afbf
23/03/14
 

Je crois que les vrais amoureux de livres vont aimer celui ci.L'analyse de Monsieur Pennac est pertinente et très bien faite. Après on est d'accord ou pas...Ce n'est pas l'important.....Par exemple, les droits du lecteur...Je commence toujours les livres par la fin (et parfois les gens hurlent lorsque je dis ça...mais en vérité...ça dérange qui?....), je finis toujours un livre (même si je ne l'aime pas) par respect pour l'auteur et j'en lis trois ou quatre en même temps...A chacun sa relation au livre...l'essentiel c'est de lire!!!!!!

Cassiopea
12/01/12
 

Essai écrit comme un roman et qui se lit bien. Le but est pédagogique (n’oublions pas que l’auteur est professeur). L’auteur veut en effet partager son amour de la lecture, il pense que le plaisir de la lecture doit se partager et non pas s’imposer comme le font souvent les profs, on a tous souvenir de quelques livres qu’il a fallu avaler à tout prix. Donc, Pennac pense qu’il est bien de lire des histoires le soir à ses enfants avant qu’ils ne sachent lire, mais pas seulement. Pourquoi ne pas lire aussi des romans le soir à la veillée quand ils savent déjà lire ? Pourquoi le professeur ne passerait il pas des heures à faire la lecture à ses élèves ? Et puis, l’auteur fait tomber les tabous, osons sauter les pages qui ralentissent l’action. Ce livre me fait vraiment plaisir, et c’est vrai que faire la lecture à ses élèves c’est la seule façon de les amener à la lecture lorsqu’ils y sont réfractaires. G.A

Riel
25/03/11
 

Daniel PENNAC m'avait conquis dans son livre "Chagrin dEcole" Il m'a également passionné dans ce livre "Comme un roman". Ce n'est pas un roman, mais ça se lit avec le même plaisir qu'un roman. Daniel PENNAC nous  parle de son amour de la lecture. Ancien prof, il nous explique pourquoi les enfants n'aiment pas lire, ce qu'il faudrait faire pour les intéresser à la lecture, cette "lecture ravalée au rang de corvée "Réaliste avec l'enseignement qui leur est donné il le résume en quelques mots " Lire cela s'apprend à l'école. Aimer lire...."  : Tout est dit dans ces points de suspension.Comment faire aimer la lecture à des enfants accrochés à leur télé, à leurs jeux vidéo, comment lire une histoire à un jeune enfant, et la donner à terme le goût de lire.Lecteurs assidus ou non, seront à mon avis ravis de cette lecture et se reconnaîtront dans les portraits et dans les attitudes présentés en fin d'ouvrage. Si un livre ne nous plait pas, tant pis, laissons le, sautons des pages, grappillons, lisons n'importe quoi, pour arriver à lire des chefs d'œuvre...... JPV

JPV11
16/04/13
 

Un livre qui nous présente des vérités sur les lecteurs et le goût de la lecture, qui fait sourire et avec lequel on passe un très bon moment.Je ne peux que le recommander.

bookworm02
20/09/12
 

Format

  • Hauteur : 20.60 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.23 kg