Comment se debarrasser d'un vampire amoureux ?

FANTASKEY-B

livre comment se debarrasser d'un vampire amoureux ?
EDITEUR : EDITIONS DU MASQUE
DATE DE PARUTION : 14/10/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
17,00 €

SYNOPSIS :

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n'en plus finir... elle n'avait certainement pas vu venir lucius vladescu !soudain, elle découvre que ses parents l'ont adoptée seize ans plus tôt en roumanie, quand elle s'appelait encore anastasia. et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l'excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd'hui aux etats-unis pour récupérer sa promise. Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, jessica va lui
tomber dans les bras. malheureusement, la fiancée en question a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en roumanie, tout prince vampire qu'il soit. en nous racontant ses aventures avec un humour décapant, jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d'un vampire amoureux. mais alors qu'elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter lucius, jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. prudence, les vampires peuvent se montrer très... persuasifs. Traduit de l'anglais (états-unis) par elsa ganem ( âge 12+)
50 personnes en parlent
j'ai dévorée ce livre en quelque jours sa change des romans sur les vampires a l'eau de rose ! le début est drole et la fin est plutôt surprenante :D je conseille ce livre a celles qui en n'ont marre du vampire sexy et parfait qui fait craquer tout les filles ;)
pokéretro

Le point fort du roman est incontestablement son humour ! Du moins, dans la première partie du roman, légère et subtile, avec les papillons dans le ventre, les étoiles dans les yeux, le sourire béat et l'âme de midinette qui remonte à la surface. Aaaaah, encore une histoire de lycéens et de vampires ... au secours, fuyons.Non, non.Au fur et à mesure que l'histoire avance, Jessica prend conscience de sa nature vampire, avec tout le poids que cela implique, en même temps qu'elle cerne la personnalité troublante de Lucius, son passé sinistre et son âme d'éternel tourmenté - l'apanage des grands romantiques, soit dit en passant, Lucius admire et s'identifie à Heathcliff... Bref, le roman devient plus sombre, plus grave, plus violent aussi. Du pur produit romanesque, bien enveloppé, totalement captivant, avec des personnages à multiples facettes, forcément je suis cliente.Ce n'est pas un livre de plus sur les vampires, le phénomène du moment, c'est surtout une lecture agréable et pleine de surprise, que j'ai lue d'une traite (impossible de le reposer, ce livre colle aux doigts !), je suis tombée amoureuse des personnages et de l'histoire, en un mot... me voilà encore dans de beaux draps !

Clarabel
12/12/09
 

Ce livre est vraiment le livre à lire. Il faut dire que je l’ai littéralement dévoré. Je me suis tout simplement sentie happée par l’histoire dès les premières pages et je n’avais pas envie de le lâcher avant d’avoir [malheureusement] lu la dernière page ! Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman c’est qu’il n’y a pas de doute quant à la nature des personnages. On sait tout de suite que certains sont des vampires (à moins de les prendre pour des fous qui délirent !). Ce n’est donc pas le « thème vampirique » qui fait toute l’histoire, l’intrigue s’appuie plus sur l’évolution des relations entre Lucius et Jessica (principalement) et de leurs sentiments respectifs. C’est un développement que j’ai beaucoup apprécié car il permet de montrer la psychologie des personnages, ils ont, du coup, plus de profondeur, semblent plus réels et cela permet surtout au lecteur de se sentir proche d’eux, car finalement on peut mieux les comprendre.Certains diront peut-être que cela tire en longueur, mais moi j’ai sincèrement vraiment beaucoup aimé, sans m’ennuyer une seule seconde. Il faut dire que les personnages principaux sont tout simplement époustouflants. Comment ne pas tomber sous le charme de Lucius ? Je vous le dis tout de suite, c’est impossible ! Il n’est pas parfait – loin de là – mais il est tellement charismatique qu’on ne peut pas le détester. Il a des défauts, et paradoxalement, j’aurais tendance à dire que c’est le meilleur. Jessica est quant à elle très touchante de par sa naïveté et son innocence. J’ai beaucoup aimé suivre le cours de ses pensées et de son cœur.La façon dont est présenté le récit est elle aussi très intéressante, on alterne - plus ou moins régulièrement - entre ce que j’appellerais l’ « action » et les lettres que Lucius envoie à son oncle pour lui faire part de son « avancement ». Ces lettres m’ont à chaque fois fait beaucoup rire, et elles permettent de mieux comprendre la personnalité de Lucius, je ne peux donc être que conquise !Pour conclure, c’est un livre que je vous recommande mille fois ! Si vous ne l’avez pas encore lu, qu’est-ce que vous attendez ? Ici pas de « gentils » vampires, même si on peut trouver pire. C’est une saga qui commence déjà très bien et j’ai vraiment très envie de lire la suite pour connaitre l’évolution de l’intrigue et des personnages. Lady K

LadyK
23/11/11
 

Commencé ce matin, fini après le repas de midi ! Je n'avais vraiment pas que cela à faire, mais impossible de faire autrement. Ce livre commence comme une bête série américaine avec une ado qui raconte sa vie d'ado. Pas de quoi se relever la nuit... Mais très vite, l'arrivée du fiancé modifie tout, et même si certaines évolutions sont un peu prévisibles, les personnalités sont extrêmement attachantes et on tremble pour eux jusqu'à la dernière page. Outre les deux "héros" de l'histoire, les parents de Jessica sont de tellement braves gens qu'on a envie de venir avec eux donner des conseils à ces jeunes...La fin est rapide, mais c'est surement mieux ainsi qu'un déballage à la Harlequin ! Pomfresh

Pomfresh
18/09/11
 

J'ai été beaucoup surprise par ce livre, qui commence comme une chouette comédie qui fleure bon la romance.Ce que j'ai aimé dès le début, c'est l'humour.On rigole souvent pendant la lecture, quand Jessica parle du comportement de Lucius, ou encore quand on lit la correspondance que celui-ci entretient avec son oncle roumain.Jessica est vraiment une chouette jeune fille. Un peu "fille de la campagne" sans tomber dans les clichés grotesques et en ayant un vrai caratcère. Tout ça nous la rend vraiment sympathique et ça en fait un personnage crédible dont on va aimer suivre l'évolution au fil des chapitres.Lucius est charmant, charismatique, romantique, arrogant et enjoleur.Bref, le personnage de dark vampire dans son excellence.Ce qui fait du bien, c'est que l'on va apprendre à découvrir un autre Lucius, qui a peur, qui est seul ...Ce revirement dans le personnage est excellement bien amené dans l'histoire et est vraiment bienvenu!Celà change cette comédie romantique en une histoire où explose le suspense et la violence des coeurs, des corps, des mentalités.Une très bonne surprise qui nous montre le livre et ses protagonistes sous un jour nouveaux, où certains devront s'armer de courage, et d'autres devront apprendre à ouvrir leur coeur.Pour résumer, l'écriture est agréable à lire, les personnages sont crédibles, le récit est vivant et très visuel, le scénario est travaillé et les styles sont variés.Pour ceux qui ont envie de lire autre chose que des livres fantastiques romantiques un peu sirupeux. C'est une bonne bouffée d'air frais.

Archessia
24/04/10
 

Enfin j'ai réussi à sortir ce livre de ma pile à lire ; cela faisait un bon bout de temps qu'il y était. Au départ j'étais plutôt septique en commençant ce roman et petit à petit j'ai finalement apprécié ces bons côtés même si les mauvais ressortent tout autant. En effet les personnages malgré que je me sois attachée à eux ils manquent cruellement de personnalité, ils ne sont pas forcément appréciables et agréables.Jessica est une jeune fille très terre à terre, elle fait seulement confiance aux mathématiques et à la science, tout le reste est Impossible et même quand elle a des preuves, elle demeure dans le déni pendant très longtemps et c'est vraiment ennuyant à force. Mais à part ça elle est plutôt sympathique et elle a quand même du caractère ; surtout pour le dénouement.Lucius Vladescu est un prince vampire et son côté princier ressort énormément, il critique tout ce qui est en dessous de lui tel que les paysans et ce qui n'est pas luxueux. Je l'ai bien aimé, toutefois ses changements d'avis le fait passer pour un homme qui ne sait pas ce qu'il souhaite. C'est un guerrier mais un lâche aussi, il a un passé difficile et donc des blessures et c'est son côté sensible qui m'a plu mais sinon il est parfois ridicule comme protagoniste.En soit il y a une bonne base de caractère sauf que c'est très exagéré ; leur comportement est aberrant. L'histoire est sympathique, une intrigue plutôt passionnante même si j'oublie la personnalité des héros. Il n'y a pas vraiment d'action, par contre il y a du suspense et des révélations ce qui est un bon point pour captiver le lecteur. Ce n'est pas un récit original, il y a une grande histoire d'amour, un lycée et des imbéciles, en soit ce n'est pas le roman du siècle même s'il y a une synopsis plaisante. Justement la romance et les émotions ; autant préciser que les sentiments sont assez puissant puisque j'ai versé quelques larmes dans certains passages. Après ce n'est pas l'une des choses que je recherche dans ce genre de lecture ; en effet l'action aurait été primordiale mais il fallait remplacer ceci par des sensations affectives, ce qui n'est pas la meilleure idée de mon point de vue.L'histoire d'amour quant à elle est un peu lassante, surtout au moment où Lucius change d'avis à propos de ce « pacte ». Ce n'est pas vraiment approfondis, même si on sait ce qu'ils peuvent ressentir l'un pour l'autre, il n'y a aucune explication du « pourquoi » ils ont ces sentiments l'un envers l'autre. L'écriture de Beth Fantaskey est rythmique, il n'y a que très rarement des temps morts dans l'histoire ; c'est fluide et agréable à lire. Mais je suis tout de même sur ma faim, j'aurais aimé que l'auteur mette le point de vue de Lucius ce qui est un peu le cas dans ses lettres pour son Oncle, malheureusement ce n'est pas suffisant. Pour conclure cet avis très mitigé ; je ne suis pas vraiment déçu par ce livre du moment que dès le début je ne m'attendais pas à une histoire exceptionnelle, mais je reconnais que je suis assez mécontente des personnages, ils m'ont fait presque pitié. Il y a du mystère et de l'émotion ce qui arrange un peu ce récit, mais l'absence d'action et les protagonistes grotesques ne l'avantage pas. Une découverte mais pas une excellente lecture.

un flyer
04/05/15

Ce livre traînait sur mes étagères depuis un petit moment et il était temps que je le lise, surtout qu’il s’est avéré être une bonne surprise. Si au début, j’avais peur d’avoir entre les mains une énième bluette sentimentale entre un vampire et une humaine, cela n’a pas été le cas et j’ai été surprise par l’originalité de ce roman.Jessica est une adolescente américaine tout ce qu’il y a de plus normal. Adoptée alors qu’elle n’était qu’un bébé, ses préoccupations se résument aujourd’hui à ses parents, son béguin pour Jake ou encore son année de terminale. Mais ses origines vont venir la hanter en la personne de Lucius Vladescu, vampire (et accessoirement Prince) originaire de Roumanie. Sa venue s’explique pour une raison très simple : il veut épouser la jeune fille (vampire sur le devenir) pour honorer le Pacte conclu entre leurs deux puissantes familles et éviter une guerre des clans au sein de la communauté vampirique. Le hic, c’est que Jessica va avoir énormément de mal a accepté la vérité parce que 1) tout le monde sait que les vampires n’existent pas et 2) il est hors de question qu’elle se marie !J’ai bien aimé la manière dont Beth Fantaskey aborde le mythe du vampire. Certes il y a quelques clichés et pas mal de redites dans Comment se débarrasser d’un vampire amoureux mais dans l’ensemble l’idée de départ est assez originale. J’ai beaucoup aimé le fait que nos deux héros ne tombent pas fous amoureux dès les 20 premières pages (au contraire !). En plus, et je trouve que c’est un atout pour l’histoire, l’auteur aborde de manière très intelligente et drôle les différences de culture entre Jessica et Lucius. Je me suis d’ailleurs très vite attachée à ces deux-là même si j’ai parfois été agacée par certaines de leurs réactions. Mais à chaque fois que je tournais une page, j’étais impatiente de lire leurs prises de bec souvent très drôles et houleuses. En effet, Jessica est très bornée et a du répondant alors que dans le genre prétentieux, on ne fait pas mieux que Lucius. Inutile de dire que les deux adolescents vont avoir du mal à s’entendre et à faire entendre raison à l’autre. Quelques personnages secondaires se démarquent du lot comme les parents de Jessica ou encore Faith la pom-pom girl et peste du lycée. Pour les autres j’ai plutôt eu l’impression qu’ils faisaient de la figuration et comblaient les blancs. D’ailleurs je n’arrive même pas à me souvenir du nom de la soi-disant meilleure amie de Jessica alors que j’ai lu ce livre il y a quelques heures ! Le style de Beth Fantaskey est fluide et agréable à lire. Pour moi, le point positif de ce livre est l’humour qui rythme vraiment l’histoire. Heureusement d’ailleurs car même si le décor est très vite planté, l’intrigue manque parfois d’action et il y a quelques longueurs. J’ai d’ailleurs énormément apprécié les lettres de Lucius à son oncle Vasile. Elles valent vraiment le détour quand on voit les délires et autres digressions dans lesquels part Lucius. J’avoue que les cent dernières pages ont été un peu longues à lire. J’étais impatiente de connaître le dénouement final et j’avais l’impression que l’auteur tournait en rond. Mais heureusement la fin ne m’a pas déçue et maintenant je suis impatiente de lire la suite ! Au final, Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est une bonne surprise ! Sans révolutionner le genre, il aborde le thème du vampire de manière originale grâce à une histoire prenante malgré quelques longueurs, des héros attachants et une bonne dose d’humour. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
11/02/15
 

C'est ce qu'on appelle un vrai coup de cœur! Lu en quelques heures, j'ai été happé par l'histoire de Jessica et Lucius. Ceux qui s'attendent à une autre version de Twilight, ce n'est pas du tout le cas. On a bien des adolescents, il s'agit bien de vampires...Mais le caractère des personnages, l'histoire est totalement différente même si on reste dans le style romance fantastique. ShL

sariahlit
20/09/14
 

Un livre super que je conseille a tout les fanatique de vampire. Encore une nouvelle image du vampire peut etre la meilleur. L'histoire d'une fille qui a ete adopté et qui va decouvrir l'existance d'un mysterieux epoux. Qui des deux et le vampire SURPRISE! ^^yukita shojira^^

sabaangedelamort
16/04/14
 

Mon avis :Tout d'abord la couverture du livre et le titre me suggérait plutôt une comédie idyllique avec un soupçon d'humour ! C'est ce qu'il se passe en effet au début de l'histoire, genre scènes comiques, mais après on entre bien dans le vif du sujet, un dénouement avec rebondissement et suspense, accompagnés de récit vampiriques à l'ancienne jusqu'à la fin ! Deux adolescents aux cultures différentes vont devoir respecter le pacte de leurs aïeux attribué dès leur naissance, pour vivre en toute sérénité et enfin faire une trêve entre les deux familles . Pour cela, Lucius, le vampire et preux chevalier sombre et ténébreux est envoyé par son oncle Vasile aux États-Unis pour révéler à sa promise sa véritable nature. Elle à du mal à le croire, normal, une adolescente insouciante de dix-sept ans qui vit sa vie normalement, élevé dans la tendresse auprès de sa famille adoptive, un inconnu débarque, habillé à la riche et aux couleurs sombres, élevé dans la sévérité, l'autorité. Jessica va apprendre à le connaître petit à petit et ressentir des sentiments. Sous la dureté d'un vampire peut se cacher un coeur tendre avec des émotions refoulées. En attendant, qu' Antanasia (Prénom reçu par ses vrais parents) veuille bien se lier à Lucius, se dernier va changer d'opinion sur la vie des américains et va même changer ses habitudes austères en cool, jusqu'à vouloir briser le pacte. Dans ses missives il explique tout cela à son oncle Vasile. Ce dernier ne tolère pas ce genre de chose dans la lignée des Vladescu. Jessica va tout faire pour retrouver ses origines et convaincre son promis de faire respecter la tradition et cesser la guerre des deux clans. Je n'ai pas lâcher ce livre une seule seconde, j'ai beaucoup aimé les descriptions à l'ancienne sur la Roumanie, les coutumes des vampires nobles. J'ai passé un très bon moment, le début du livre suggère une comédie humoristique, mais au fil des pages le récit vous happe jusqu'à la fin. Le style est très agréable et original. Crokbook

crokbook
18/02/14
 

J'étais septique en le voyant. le résumé promettait un livre sympa. Résultat : j'ai adoré et dévoré ce livre. Notre vampire joue les durs mais il a le coeur tendre. il est tellement "humain". Antanasia/jessica révoltée d'apprendre qu'elle lui est promise finit par envier ce pacte. Magnifique

mimiso
05/02/14
 

Ce livre m'a vraiment beaucoup plu. Je l'ai trouvé très réussi, parce que tout d'abord, il est plein d'humour, parfois ironique ! J'ai beaucoup ri pendant la lecture donc c'est un premier bon point. Le style est fluide, léger mais très vivant. On a l'impression d'y être. Les descriptions sont précises et bien détaillées, ce qui nous donne la sensation de faire partie de l'histoire.On n'échappe pas à quelques clichés du genre, quelques impasses aussi mais Beth Fantaskey parvient réellement à nous faire rentrer dans l'histoire et ressentir des sentiments multiples : la jalousie, la tendresse, la passion, la trahison, les doutes et la peur également. Ce livre est vraiment intense avec des rebondissements, du suspense, un peu d'action, de la romance, beaucoup d'humour et quelques passages un peu plus sombres.Bref c'est vraiment un excellent divertissement. La fin est un peu surprenante (peut être un peu expédiée) et nous laisse sur notre faim j'aurai aimé en savoir plus.

MariePattz
19/07/13
 

J'ai beaucoup apprécié ce livre car j'ai trouvé les personnages assez attachants. Jessica et Lucius ont des caractères très forts qui donnent un joli duo à l'histoire. De plus, les personnages qui gravitent autour d'eux ajoutent beaucoup à ce roman. J'aime aussi l'histoire que je ne trouve pas super originale mais bien construite. J'ai eu envie d'en savoir plus au fil des pages et j'ai bien aimé l'atmosphère qui évolue en fonction de l'évolution des aventures des deux héros. On passe de la petite ville bien sympa où l'on suit des adolescents à la Roumanie où tout devient plus sombre autour de l'histoire des ancêtres de Jessica. Bref, ce livre est à la limite du coup de coeur pour ma part et j'espère lire la suite. Joe

Joe391211
14/07/13
 

Ce livre qui parle de vampires, je l'avais à l'œil depuis un moment, je l'achète et là je découvre qu'il est bof. j'ai passé un bon moment de lecture mais il y a mieux quand même, je vais peut-être lire la suite pour voir.

annabook
26/06/13
 

Encore un univers à exploité, on découvre que les vampires peuvent donner naissance et que c'est à leur majorité et quand ils ont trouvé l'homme de leur vie pour les femmes que leur croc poussent et les hommes pendant une poussé d'adrénaline ou autre.Jessica une adolescente pas comme tous les autres découvrira son destin, mais bien sûr comme toute adolescente, elle a des rêve et elle ne risque pas de les laissé au profit du beau Lucius.Dès lors on verra la mise en place de la méthode séduction du beau ténébreux et la chute de Jessica vers l'amour.

SexyLo
16/06/13
 

Ce livre est tout simplement classé "coup de coeur". Beth Fantaskey m'a complètement séduite avec ce roman terriblement original, amusant, plaisant et sombre. Au début j'étais assez perplexe, puis je me suis vite laissé emporté par cette histoire, qui commence de manière très légère. L'humour y est très présent, et j'ai vraiment eu un coup de coeur pour les personnages et la relation qu'ils entretiennent : Jessica, très scientifique, ado américaine typique ; et Lucius, prince roumain aux bonnes manières, charismatique, sûr de lui (et irrésistible cela va s'en dire... lol). Leur relation se construit un peu de façon chaotique qui n'est pas sans rappeler le fameux diction "fuis-moi je te suis ; suis-moi je te fuis" et c'est assez rafraîchissant. Puis au fur et à mesure, Jessica s'attache à Lucius... et Lucius comprend le véritable sens de sa mission, ce qui va le faire s'éloigner. Et là, on bascule dans une partie plus sombre et plus angoissante du livre, et ce sans que l'on s'en aperçoive. C'est bien mené, bien écrit, et incroyablement prenant. J'ai adoré, et je n'ai pas pu lâcher ce livre avant la fin... et encore, même à la fin j'ai eu du mal à le reposer, c'est pour dire ;)

Lauraahh
15/06/13
 

Un livre dont j'avais beaucoup entendu de bien mais qui m'a au final un peu déçu du fait qu'il y est trop de clichés sur les vampires. et également au fait que je ne me suis pas attaché aux personnages. Jessica est un peu l'opposer de mi, elle est très douée en maths et ne jure que par cela ce qui n'ai absolument pas mon cas du fait je ne me suis pas projeter dans l'histoire. .

LaBulledeMily
08/06/13
 

Comment se débarrasser d’un vampire amoureux… voilà un titre intriguant et qui se veut humoristique. J’avoue malgré tout, que cette lecture me laissait sceptique et je l’ai entamée presque à reculons, encouragée par la mise en place d’une lecture commune sur Livraddict. Finalement, je ne regrette pas d’avoir ouvert ce premier tome puisque j’en ressors avec une impression très positive. J’irais même jusqu’à dire que si la deuxième partie avait été aussi fraîche et amusante que la première, j’aurais fait de cette découverte un petit coup de cœur. Mon enthousiasme ayant un peu faibli avec la deuxième moitié du texte, je revois mon avis légèrement à la baisse mais conseille tout de même ce livre qui a su me détendre.Une énième romance adolescente avec des vampires… ce n’était pas gagné. Pas gagné du tout même ! Et pourtant, j’ai été la première surprise en me rendant compte que je dévorais la première partie de ce premier tome, première partie que j’ai trouvée très drôle et très fraiche ! Lucius, un vampire roumain, prince dans son pays qui plus est, débarque au pays des hamburgers et des cheerleaders avec ses bonnes manières, ses longs cheveux noirs, sa cape et son pantalon de costume taillé sur mesure… moi je dis oui ! Le choc des cultures associé à un individu hautement admiratif de sa personne, c’est vraiment très amusant ! Ajoutez à cela Jessica l’héroïne, promise en mariage à ce cher Lucius depuis sa naissance en Roumanie, qui découvre l’histoire de son prénom - qui est Antanasia en fait - et ses origines princières alors qu’elle vit depuis 17 ans dans une ferme bio américaine et ne porte que des t-shirts décorés de têtes de chevaux… Tout est fait pour que la rencontre des deux protagonistes principaux, si différents l’un de l’autre, entraîne un clash… et évidemment, clash il y a et c’est très drôle. Alors oui, tout est vraiment exagéré, à la limite du stéréotype et il faut vraiment prendre le comportement et le caractère de Lucius au second degré parce sous ses airs de prince charmant has been, c’est plutôt macho man que l’on découvre. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, à commencer par les parents adoptifs de Jessica, deux hippies végétariens qui tiennent une ferme bio qui ne rapporte rien. Imaginez la réaction de Lucius le carnivore, habitué à la richesse et à la cruauté de sa famille de vampires… Je n’oublie pas non plus les camarades de lycée : Jake le beau gosse typiquement américain et Faith la cheerleader anorexique et peste au possible. Encore une fois, oui, tout est exagéré et oui c’est stéréotypé… mais ça fonctionne !Je trouve qu’il y a une grande part d’ironie dans ce titre, un second degré vraiment perceptible et c’est tellement agréable de découvrir ce genre de choses dans la littérature young adult qui se contente la plupart du temps de choses assez bateau, de premier degré et surtout, surtout, qui préfère rester en surface ! Bref. Vous l’aurez remarqué, les personnages principaux m’ont plu et leur relation également… sauf dans la deuxième partie (je parle de deux parties mais je découpe le livre arbitrairement, il n’y a pas de coupure physique visible). Parce qu’à partir de là, je n’ai plus compris. Une sorte de retournement de situation se met en place, les héros changent d’avis et donc de comportement et je n’ai clairement pas pigé. Enfin si, j’ai bien compris ce qui se passait mais pourquoi, comment en sont-ils arrivés là ?… mystère. Et cette deuxième partie arbitraire, m’a alors semblé beaucoup plus pesante, beaucoup moins fraiche et amusante que la précédente. Un peu de gravité c’est bien, je suis parfaitement d’accord mais je ne suis pas sûre que ce soit ce dont j’avais besoin et ce que j’aurais aimé trouvé dans ma lecture. Alors oui, je suis évidemment incapable de pondre un développement et un dénouement différents et peut-être qu’il ne pouvait pas y en avoir d’autres, que c’était la seule solution pour que l’ensemble tienne la route… n’empêche que la décision de Lucius, son comportement et la prise de conscience de Jessica… ça a plombé ma lecture d’un coup ! Malgré tout, le dénouement (les toutes dernières pages) m’a satisfaite. Si on prend également cette deuxième partie au second degré, on peut dire que niveau évènements tragiques, l’auteure met le paquet ! Cette fin est attendue mais Beth Fantaskey parvient à nous faire douter jusqu’au dernier moment, c’est plutôt bien construit. Et, très important, cette fin se suffit à elle-même, pas besoin de se lancer dans la lecture du deuxième tome pour satisfaire sa curiosité. J’apprécie de ne pas avoir à acheter la suite pour avoir le fin mot de l’histoire, je peux parfaitement en rester là. Et c’est peut-être ce que je ferai si je ne trouve pas la suite d’occasion.Dans Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, il ne vaut mieux pas trop gratter sous la surface car du côté de la « mythologie vampirique », même s’il y a des choses intéressantes, il y a aussi des invraisemblances… La plus grosse, à mon sens : comment les vampires parviennent-ils à procréer ? Non parce que dans cette histoire, les descendants de Dracula peuvent avoir des enfants qui grandissent et atteignent l’âge adulte normalement. Ce n’est qu’à la majorité (ou un peu avant) que tous les attributs vampiriques apparaissent. Et là, je me dis « gnié ?! ». Comment des créatures techniquement mortes-vivantes peuvent-elles concevoir et accoucher ? (Ce qui me fait penser à l’autre question : comment des vampires peuvent-ils avoir une barbe qu’il faut régulièrement tailler ? Si l’organisme est mort, logiquement, les poils ça pousse pas… si ?). En fait, il faut prendre ce livre pour ce qu’il est : une histoire légère et un peu parodique. N’y cherchez pas un décor surnaturel vraiment au point, les détails laissent un peu à désirer ; mais en gros, l’histoire du pacte et des familles ancestrales, c’est pas trop mal fichu.Je trouve, enfin, que la traduction offerte ici par les éditions du Masque est très correcte. Evidemment, comme d’habitude avec la littérature young adult, le style n’est pas digne d’un prix Goncourt mais propose juste ce qu’il faut de rythme et de fluidité. Les pages se tournent vite, les dialogues croustillants entre les deux héros s’enchaînent, les descriptions plus ou moins poussées des scènes dans lesquelles ils apparaissent sont assez nombreuses pour poser le décor… C’est agréable.J’ai apprécié suivre les aventures de Jessica et Lucius du point de vue de la première la majeure partie du temps (l’auteure a choisi le célèbre « je ») et j’ai aimé les quelques touches consacrés au vampire, sous la forme des lettres qu’il envoie à son oncle, le cruel vampire Vasile. C’est dans celles-ci qu’on découvre son caractère et les réflexions qu’il se fait au sujet de son nouvel environnement (et c’est grâce à ces lettres que j’ai le plus souvent souri).Les 410 pages que contiennent ce premier tome ne sont pas superflues et on arrive vite au bout. Beth Fantaskey a su associer fond et forme pour nous offrir de façon assez intelligente, une histoire à la limite de la parodie. J’approuve.Je comprends que Comment se débarrasser d’un vampire amoureux puisse déplaire mais de mon côté, j’adhère à l’humour mis en place et je n’en demande pas plus pour passer un bon moment. Les deux héros, très différents l’un de l’autre, nous offrent des réflexions et scènes assez cocasses et même si la deuxième partie m’a semblé plus pesante, j’ai tout de même apprécié le dénouement qui offre une véritable fin.

DameMeli
22/12/12
 

Ce livre fut un vrai coup de coeur !!! Cela faisait des mois qu'une lecture ne m'avait pas autant plu et même si ce livre a quelques défauts, ce fut une lecture des plus agréables et qui m'a vraiment beaucoup beaucoup plu.Pourtant ce livre ne partait pas gagnant. J'ai commencé ma lecture avec peu d'attentes le concernant. J'avais envie de le lire mais je ne voulais pas avoir trop d'espoir pour ne pas être déçue lors de ma lecture. De plus, le premier chapitre m'a fait pousser quelques soupirs d'agacement. En effet, j'ai trouvé l'action très voire trop rapide et surtout un peu trop prévisible. On n'a pas d'introduction, on entre directement dans l'action, pas de préambule rien,et j'ai trouvé ça vraiment vraiment dommage. De plus, j'ai trouvé ces premières pages très cheesy (hihi, encore un mot anglophone que j'adoooore utiliser !), niais et de ce fait, je m'attendais au pire concernant la suite.Eh bien j'avais tort et j'ai été plus qu'agréablement surprise en lisant le reste de ce roman.Tout d'abord l'histoire, son décor et ses personnages sont au début plutôt clichés : un lycée américain, une jeune fille pas très populaire qui cherche à s’intégrer et qui a un petit crush pour un beau blond musclé et à la personnalité fadasse. Pourtant passé les premiers chapitres et l'arrivée de Lucius, on se rend compte que l'histoire est plus complexe qu'elle n'y parait et on se prend très vite au jeu. Pour être honnête, j'ai littéralement dévoré ce roman en deux malheureux petits jours. J'ai essayé de me freiner sur la faim pour le savourer mais ça n'a malheureusement pas marché.L'histoire devient donc plus complexe et surtout plus riche en suspense. J'ai adoré le changement de décor au deux tiers du roman, je ne m'y attendais pas et les descriptions des lieux m'ont tout simplement ravi. J'étais complétement dans le roman, et je me voyais dans les Carpates ! Ahhh quel dommage que je ne puisse pas m'envoler pour y rejoindre mon propre Lucius Valdescu !La fin, si elle ne m'a pas surprise outre mesure, était bien pensée. Il n'y a pas beaucoup d'éléments de surprise à proprement parlé dans ce roman, mais l'histoire ne se déroule pas comme on pourrait l'imaginer. L'intrigue est donc vraiment bien ficelée et de ce fait, on suit avec plaisir les aventures de nos deux personnages principaux. De plus, pour un ouvrage plutôt orienté jeunesse, j'ai trouvé que la dimension un peu sombre et ténébreuse de certains personnages étaient bien dosées et donnait plus de profondeur à l'ensemble du roman. Cependant, on n'oublieras pas non plus certaines situations un peu cocasses du livre, qui nous font passer un agréable moment. De fait, l'auteur a su jouer sur tous les tableaux avec son intrigue : humour, romance, fantastique, etc. et ça fonctionne très bien.Parlons maintenant des personnages. Ils sont peu nombreux mais tous forts attachants et avec une personnalité bien différente les uns des autres. Jessica est très intéressante et son caractère m'a beaucoup plu. Les parents sont très bien dépeints et très attachants. Mais le personnage que j'ai adoré et qui a beaucoup joué dans le fait que ce roman fut un coup de coeur fut : Lucius. Un personnage mystérieux, torturé, paradoxale, romantique, bref un personnage complexe, sombre et craquant à souhait ! Je n'ai pas honte de le dire, je veux mon propre Lucius Vladescu ! Et mesdemoiselles, si vous lisez ce roman, vous aurez désespérément envie de lui mettre la main dessus aussi !La romance m'a surprise, d'abord par son originalité. En effet, la jeune fille ne tombe pas tout de suite sous le charme du beau vampire ténébreux et j'ai vraiment aimé. De plus, cette romance se veut progressive et finalement se fait tout en douceur tout en y mélangeant quelques passages passionnels. De très bons points !Le mot de la fin pour le style de l'auteur qui a finit de me convaincre. Le style est relativement bien travaillé, très fluide, très agréable à lire. J'ai adoré le changement de narrateur effectué grâce à l'insertion des lettres de Lucius que je trouvais ironiques et sarcastiques à souhait. Ce n'est pas non plus un style transcendant, mais pour un roman jeunesse, je l'ai trouvé bien écrit et captivant.Tout ça pour dire : que ce livre fut un coup de coeur. Malgré un début un peu difficile, j'ai été totalement embarqué dans ce roman et j'ai suivi avec beaucoup d'attention les aventures de ce couple (d'ailleurs, je viens de voir que la suite de ce roman a été mise en ligne sur le site de l'auteur et peut se lire ici (en anglais), j'irai la lire dès que j'aurais un moment). Le roman est drôle, original, captivant, et les personnages sont très intéressants. Gros coup de coeur pour Lucius ! Ahhh Lucius !

Evy26
20/11/12
 

J'ai bien rigolé, un bon moment à lire ^^ J'ai bien aimé, facile à lire et rapide. Je le conseil à un lecteur qui aime pas trop lire, car il réconfortera cette personne avec la lecture.

Allex
07/11/12

Ce livre a été une découverte grâce à Candyshy. Oui ! Elle a encore joué les tentatrices mais cette fois pas d’achats pour moi. C’est un prêt de sa part. J’avais un peu peur en commençant de tomber dans une copie de Twilight… Mais non c’est une toute autre histoire que j’ai découvert. J’ai été agréablement surprise et ce fut une lecture agréable.Les personnages sont attendrissants dans un sens car ils ont été tous les deux blessés dans leur enfance. Jessica est une jeune fille au caractère bien trempée, elle sait ce qu’elle veut ou ne veut pas. Elle est pleine de vie et attend beaucoup de cette ultime année de lycée mais rien ne va être comme elle avait prévu. J’ai eu de la peine pour elle a plusieurs moment car l’aventure qu’elle vit à cause de son passé plus précisément sa naissance n’est pas quelque chose de facile à accepter. De plus cela va plus jouer en sa défaveur qu’à son avantage. Lucius va mettre ses nerfs à rude épreuve, arf ces hommes alors… Lucius, autre personnage emblématique de ce livre est tout bonnement flippant au début, puis imbu de lui-même (en même temps c’est un prince) pour ensuite devenir « attendrissant » et redevenir détestable… Son personnage est complexe car ses coutumes datent d’un autre temps. Il semble tout calculer pour mieux contrôler la situation. Il nous le prouve plusieurs fois durant le livre qu’il aime le pouvoir et à n’importe quel prix. Mais au final c’est un peu un gros ours caché par beaucoup de poils. ; ) L’ensemble des lycéens montrent bien le monde des adolescents : aussi cool qu’intransigeant, si un sort du lot : on le vire et tous ceux qui l’apprécie aussi. J’ai surtout maudit la meilleure amie de Jessica n’a au final aucune personnalité, c’est un mouton… J’ai bien aimé le style de l’auteur et je pense lire certaines autres de ses œuvres. Même si c’est une lecture YA, j’ai quand même réussi à bien entrer dans ce monde caractériel, parfois superficiel et inconscient qu’est souvent l’adolescence.

licou
04/11/12
 

J’ai acheté ce livre depuis pas mal de temps déjà, il était enfoui sous ma pal, le challenge : je vide ma bibliothèque et la lecture commune sur livraddict mon permis du coup de le monter en haut de pile.Je l’avais acheté après ma lecture de la saga twilight … la couverture avait d’abord attirée mon attention, je la trouve très belle, c’est si piquant les épines d’un rose … Quand on lit le livre on comprend pourquoi, s’abandonner à l’amour serait si simple, mais essayer de se détruire et de fuir est encore plus facile. J’ai débuté ma lecture un peu à reculons, tout le monde me disait tu vas adorer ! Donc des fois ça me fout les « choquottes » car cela n’a pas toujours était le cas ( cf. Hush Hush ).Bref ses 2 évènements de livraddict ont fait en sorte que je me lance. Donc nous avons, une famille américaine vivant à la ferme avec une jeune fille Jesscia, qui a bientôt 18 ans qui est en terminale et pense que cette année sera la meilleure, c’était sans compter l’arrivée de l’étudiant étranger, roumain, Lucius qui vient pour … ELLE.La jeune demoiselle a été adoptée par les Parkwood, elle le sait, elle connait ses origines, pas tout certes mais assez. Et ce jeune homme vient pour conclure le pacte passé par ses parents à sa naissance. En somme, l’épouser !!! Et comble de l’histoire, monsieur est un prince et elle une princesse puis surtout un vampire … Oui oui un vrai et elle aussi, à leur union sont côté vampirique va sortir.Bien sur Jessica de son vrai prénom roumain, Anastasia, n’en croit rien et se fait poursuivre par cet être bizarre.Alors les cent premières pages, j’avoue avoir rit, l’analyse du comportement des américains et de la vie des Packwood faite par Lucius est désopilante. Les réparties de Jessica, on aime, elle a du caractère et mène sa vie comme elle l’entend.Je mettrai un extrait qui m’a fait bien rire à la fin de mon avis. Lucius a un physique bien avantageux bien sur il est vampire mais avec son arrogance et sa supériorité, monsieur le prince, je lui aurai bien mis des bonnes gifles et je trouve normal de Anastasia / Jessica n’est pas succombée du tout. Bien loin de sa vie en Roumanie, et de son éducation, il apprend à vivre et change au fil des lignes. Il essaye par tous les moyens de séduire Jessica, avec une méthode pas toujours très judicieuse mais au fil du temps on entrevoit en lui, une autre facette bien plus agréable et bien sur notre chère héroïne, succombe peu à peu à l’homme. A partir de là, j’avoue que le titre du roman, n’est plus tout à fait bien adapté, car plus de la moitié du livre c’est Jessica qui lui court après.Lucius se retrouve enfermé dans une spirale de destruction, par amour, son passé, son éducation l’obsède, il désobéit à sa famille pour elle, mais en fait il fait des choix idiots … comment sortir de cette engrenage.Alors le bémol de ma lecture, la fin !!! Non mais on attend tout le livre un super dénouement pour nos tourtereaux, et on finit en deux temps, trois mouvements, vous vouliez la fin ben vous l’avez !! Oui d’accord mais on voudrait aussi en savoir un peu plus sur eux, sur leur couple, et sur leur intimité. Je me suis crue dans un Disney, ils s’embrassent et hop… j’ai tourné la page mais non c’est fini, la suite dans le prochain épisode.Lucius nous explique l’union, le partage de sang, les émotions, l’envie, le désir … Ils s’unissent et ils restent collés juste l’un contre l’autre alors que normalement ils devraient être emporté par leur fougue, leur amour, la découverte de l’un et de l’autre … Là j’ai vraiment été déçue alors que quand il le raconte un début, on est transporté, ils nous tardent de voir ça. Malgré cela j’avoue avoir passé un bon moment lecture, il se lit facilement, le langage est simple, les héros sont attachants, même si j’ai trouvé quand même un peu longuet, je pense que cela aurait pu être un peu plus court. Je lirai la suite de leur aventure.

Candyshy
02/11/12
 

Jessica, cette jeune adolescente typiquement américaine, a, comme toute jeune fille entrant en terminale, des rêves plein la tête : sortir avec le mec le plus mignon du lycée, et tant qu'à faire, qu'il soit son cavalier au bal, faire la fête avec sa meilleure amie, et profiter. Sauf qu'un matin, elle croise la route de Lucius, un roumain mystérieusement habillé, connaissant son ancien nom roumain, qu'elle n'a plus entendu depuis son adoption. Qui est-il ? Pourquoi et comment la connait-il ? La réponse tombera vite, trop vite même : Elle lui est promise, à lui, Lucius Vladescu, prince vampire roumain. Et de leur union dépend la paix de deux clans vampires prêts à s'entre-tuer. Oui parce que bien évidemment, Jessica est elle aussi un vampire...Pour la énième fois me revoici plongée dans une histoire de vampires. Et pour la énième fois, ces vampires sont différents de ce que j'ai pu lire jusque maintenant. Et pour la énième fois, me voilà conquise. Oui c'est vrai, l'histoire n'a rien de transcendant. Oui c'est vrai, on sait pertinemment comment ça va se finir. Mais moi, on me met un beau vampire ténébreux aux attentions chevaleresques à souhait et brûlant d'amour et de désir, je fonds. C'est tout !Un nouvel aspect vampiresque est développé ici: les vampires naissent vampires, et le deviendront pleinement à leur adolescence. J'aime bien cette idée. C'est nouveau et très loin des monstres sanguinaires tuant tout ce qui bouge pour en faire l'un des leurs. Mais malgré toutes les idées mises en place pour renouveler encore le mythe du vampire, la relation entre Jessica et Lucius reste la grande histoire de ce livre. Pas de grandes actions, juste du relationnel, de l'amour, de la haine, du désir et de la peur. Nos deux personnages principaux se cherchent et se repoussent, jusqu'à la transformation radicale de Lucius, qui prend goût à la vie moderne et pleine de libertés que lui offre son séjour en Amérique. Et étonnamment cet excès de liberté et le rejet par Jessica va pousser Lucius à s'éloigner de ce qu'il est pour se rapprocher du côté inquiétant de sa nature de vampire. Le jeu du chat et de la souris entre nos deux personnages est parfois agaçante mais souvent émouvante et reprend bien la complexité des sentiments et des premiers émois amoureux.Lucius est incontestablement le personnage le plus profond de ce roman. Vampire aux multiples facettes, derrière une carapace de garçon bien sous tout rapport se cache un être fragile et terrorisé par ses échecs, ne sachant plus quelle vie lui conviendrait le mieux. Même après s'être libéré des chaines de son passé, sa torture psychique continuera d'escalader la montagne de remords qui le domine. D'abord un peu lourd et pompeux, Lucius s'impose au fil des pages comme le petit ami (mari ? ) dont on pourrait rêver secrètement, avec son côté fougueux et franc, ne cachant pas ses sentiments.J'ai été plus déçue par Jessica, que je trouve un peu trop mielleuse et naïve. Un peu fade. Heureusement la fin rattrape le reste en lui donnant du caractère, de l'assurance et de la volonté. La prise de conscience de ses sentiments pour Lucius la propulse au rang de princesse s'éloignant radicalement de l'ado américaine de base.Beth Fantaskey est pleine d'imagination et très juste sur les méandres du sentiment amoureux. Elle nous porte au rythme de la découverte mutuelle des personnages avec des mots simples et convaincants. L'ensemble se lit très facilement, avec plaisir et fluidité, et toujours ce petit pincement quand la dernière page se tourne. Je regretterais peut-être un petit peu d'action, du danger un peu plus concret. Cependant, je tire mon chapeau à la partie se déroulant en Roumanie et sur la qualité des descriptions qui m'ont peinte un décor fantastique et mystérieux avec beaucoup de justesse. Dautresplumes

Dautresplumes
16/10/12
 

Voilà très très longtemps que j'avais envie de lire ce livre, je le voyais un peu partout sur la blogosphère.Je viens donc de le finir et j'ai adoré! D'ailleurs je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce roman mais j'ai été agréablement surprise. J'avoue que j'ai ressenti pas mal d'émotions pendant ma lecture.Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une histoire avec des vampires, donc de changer un peu de registre ça fait du bien de temps en temps.Dans ce livre, l'histoire est plutôt originale, et j'ai surtout adoré le fait que Jessica ne tombe pas dans les bras de Lucius Vladescu. J'ai dévoré les passages où Lucius essaie de conquérir sa princesse. La romance est donc très présente dans ce roman et ça m'a plu ^^Il y a aussi pas mal d'humour au début mais l'histoire se noirci au fil des pages surtout dans la deuxième partie en fait.J'ai également apprécié de voir le point de vue de Lucius à travers des lettres envoyés à son oncle Vasile resté en Roumanie.J'ai vraiment bien accroché avec les personnages et j'ai craqué littéralement sur Lucius Vladescu, il est craquant, il a du charme, de la répartie, il est romantique et tout... J'aimerais bien faire sa connaissance moi lol.Et Jessica m'a énormément plu, elle a du caractère, j'ai particulièrement aimé la suivre. Aussi, plus on avance dans le récit, plus les personnages se dévoilent et finissent par être totalement différent du début. J'ai aimé suivre leur évolution !J'ai juste été un peu déçue par la fin, c'est assez expéditif en fait, j'aurais aimé que l'auteure prenne plus de temps pour nous en dévoiler un peu plus. Et je précise qu'il y a une vraie fin (ça c'est pour ceux qui déteste attendre la suite). Du côté de l'écriture, c'est très fluide, léger par moment, Beth Fantaskey à une très belle plume et les pages défilent aisément. Il y a une bonne intrigue et c'est un premier tome captivant du début à la fin. Les émotions se font bien sentir au fil du récit.En bref, un superbe roman sur les vampires ! Avec de l'humour et de l'amour !La suite m'attend et ne va pas rester longtemps dans ma PAL.Vous aimerez peut-être:

Mathilde35
30/09/12

C'est un petit coup de coeur que je vous présente ici. En effet c'est un livre que j'avais envie de lire mais je ne pensais pas qu'il me plairait à ce point. J'ai pesté plusieurs fois contre Jessica qui semble parfois niaise et puis ensuite contre Lucius qui est arrogant mais tellement attachant. C'est l'homme idéal et Jessica la repousse, ce qui lui fait en quelque sorte baisser les bras.La fin est tout simplement magnifique, je ne m'attendais pas du tout à cela, même à la page qui précède.C'est un livre magnifique qui change des autres histoires de vampires. Stories-of-books

storiesofbooks
15/09/12

E crois avoir fait le bon choix, en lisant " Comment se débarrasser d'un vampire amoureux " pour connaitre cette superbe auteure qu'est Beth Fantaskey.Ce roman est l'histoire d'une jeune fille de dix-sept ans, Jessica Packwood. Elle vit avec ses parents adoptif à Lebanon en Pennsylvanie. Lebanon est une petite ville, pour ne pas dire un petit village, et c'est ici que ces parents tiennent une ferme " bio ". Cette année, elle passe en terminale, et sont plus grand souhait: que ce soit sa plus belle année de classe. Sa meilleure amie, Mindy, la pousse à faire ce qu'elle a envie: Sortir avec le beau Jake Zinn, un fils de fermier. Malheureusement, les choses ne font pas se passer comme prévue.Non seulement elle va encore se faire persécuter par Jack Dormand, un garçon pas très futé, mais elle va faire la rencontre de l'insondable Lucius Vladescu.Lucius Vladescu est un jeune homme qui vient tout droit de Roumanie. Il arrive le jour de la rentrée est se retrouve dans la classe de Jessica. Il commence à faire un discours assez bisard, et qui, je dois le dire, m'a laissé perplexe. Mais c'est un garçon mystérieux et beau. Puis sa façon de parler et ses manies de gentleman ne m'a pas laisser indifférente ! Cela à amélioré ma lecture. Et cerise sur le gâteau, Lucius se prend pour un prince Vampire.Oui oui je sais, vous devez vous dire: " Ola encore des vampires, j'en peux plus de toutes ces histoires de buveurs de sang". Et bien je dois avouer que moi aussi j'en fait une overdose. Seulement " Comment se débarrasser d'un vampire amoureux " est un véritable coup de coeur.J'ai été agréablement suprise que l'action commence dès le début. Nous savons ce qu'il faut savoir sur les vampire, et ce pacte de fiancaille entre Jessica et Lucius, depuis le cinquième chapitre ( qui sont très court ). Et ca fait du bien je dois l'avouer. Et ce qui est encore mieux, c'est que malgrés tout, le livre entier ne manque pas d'action. Il est plein de rebondissement et de retournement de situation.Et même si le fait que Jessica soit un peu trop rationnelle à mon goût, cela met un peu de piment pendant la lecture. Surtout que quand elle change du tout au tout, Lucius aussi. Mais bon je n'en dirais pas plus, cela gâcherais votre lecture. ( livre que je vous conseil grandement )Et pour finir, la fin m'a d'une part agréablement suprise, mais aussi assez déçue. Agréablement surprise car, pour une fois, l'auteure ne finit pas sur du suspens et ne fait pas trainer " l'affaire" sur deux ou trois tome ( il y a bien un second tome ), ce qui est très appréciable. Mais la fin m'a aussi un peu déçue car je la trouve tout de même un peu vite expédié. Est-ce dans un but précis ? Comme nous montrez le changement d'humeur des personnages ? Je pense que nous le serons dans le second tome qui me tarde de lire ! LectureForever ( skyrock+wordpress)

LectureForever1
15/09/12

J'avais envie d'une lecture sans prise de tête, d'un livre drôle qui se lise tout seul, et je dois dire que j'ai eu raison de choisir celui ci !Vous allez dire Encore une histoire de vampire ?!?. Et bien oui, mais celui ci ne ressemble pas vraiment aux autres...J'ai aimé la noirceur de Lucius, la naïveté de Jessica, l'histoire un peu "gnian gnian" pas certains aspects... Ce qui m'a le plus plu, c'est que dans ce livre, l'héroïne ne tombe pas tout de suite follement amoureuse du vampire super sexy, il en bave un max pour arriver à ses fins ! Et ça, ça change des classiques du genre dans lesquels le vampire est tellement irrésistible que la pauvre humaine ne vit que pour lui dès le premier regard...Certes, ce n'est pas le roman du siècle, mais on se laisse prendre par l'histoire. Les pages se tournent quasiment toutes seules. C'est fluide, c'est drôle, c'est mignon, c'est romantique. Bref, c'est un très bon moment lecture !J'ai bien envie de lire la suite dès qu'elle sortira en poche !

Laetydu79
16/08/12
 

Ce livre est une très agréable surprise. La lecture se fait très rapidement, on entre vite dans l'histoire. Jessica ne croit pas aux choses qui ne sont pas prouvées par la science. A l'instant où Lucius lui annonce qu'il est un vampire, elle n'y croit pas, ce qui est tout à fait normal, elle pense qu'il est fou, comme toute personne sensée aurait réagit. Jessica n'a pas le "coup de foudre dès le premier regard", voilà pourquoi j'aime cette histoire, ce n'est pas une héroïne naïve, superficielle et idiote. L'amour vient au fur et à mesure, ce n'est pas un "cliché" que l'on peut lire dans la plupart des livres actuels. C'est une très belle histoire d'amour au final. On pourrait presque rêver au prince charmant, et se dire "A quand notre tour ?".Lucius est un personnage que j'apprécie beaucoup. Il ne connaît absolument rien des coutumes américaines, beaucoup de choses vont l'étonner et de ce fait, nous faire rire. L'auteure a réussi à mêler des moments d'humour, sentimentaux, de suspense et quelques moments sombres.Ce livre est pour moi un vrai coup de cœur, à lire si on veut passer un bon moment. De plus, je trouve la couverture très belle, elle rend très bien dans une bibliothèque. Je dis donc bravo aux éditions du Masque pour le soin apporté aux livres qu'ils publient.

aude1400
14/06/12
 

Oh ! Une histoire de vampire ! Hum bref. Donc, bref, l'histoire commence par un vampire - un pur, un vrai, un vilain, pas un qui brille au soleil -, qui débarque dans la vie de Jessica Packwood, qui vient d'entrer en terminale. Lui annonçant qu'ils sont fiancés, il est sûr de pouvoir se la mettre dans la poche, et découvre que ça risque de ne pas être aussi facile que ça.Et heureusement, parce que même si ce livre avait quelques clichés, et bien, c'est pas un coup de foudre direct et pouf je t'embrasse et on s'en va en Roumanie faire pleins de bébés vampires et arrêter la guerre. Non, Lucius va devoir jouer de beaucoup de choses et va devoir comprendre la psychologie des humains et des américains avant de réussir à avoir Antanasia - le vrai nom de Jessica - dans ces bras.Bon, l'histoire est vraiment cliché, même si y a pas mal de choses auquel je m'attendais pas. Les personnages sont pas très originaux (enfin là je parle surtout des secondaires). J'ai adoré Jessica, Lucius et les parents de Jessica. Parce que juste, les lettres que Lucius écrit à son oncle sont génial, et que la façon dont il parle est superbe. Ensuite, Jessica à un vrai caractère de cochon presque, et ne se laisse pas du tout faire, et heureusement je dirais. Et puis, les parents sont tous simplement géniaux, originaux et tout..Y a beaucoup de passage qui m'ont plu. Surtout les lettres de Lucius qui font tous partie de mes passages préférés. Ensuite, comme je suis faible, les scènes d'amour m'ont paru intense et super belles, et j'ai beaucoup aimé. J'avais pas trop peur que ce soit mauvais parce que ma soeur avait aimé, et j'en ressors pas déçu. Il est pas mal ce bouquin. surtout que oh miracle de la vie : Non seulement les vampires sont discrets, mais en plus ce n'est pas une énième copie de Twilight (enfin presque mais non)Par contre, vu la fin, je sais pas trop pourquoi y a une suite, mais bon.

yuukichanbaka
07/06/12
 

Je crois avoir fait le bon choix, en lisant " Comment se débarrasser d'un vampire amoureux " pour connaitre cette superbe auteure qu'est Beth Fantaskey.Ce roman est l'histoire d'une jeune fille de dix-sept ans, Jessica Packwood. Elle vit avec ses parents adoptif à Lebanon en Pennsylvanie. Lebanon est une petite ville, pour ne pas dire un petit village, et c'est ici que ces parents tiennent une ferme " bio ". Cette année, elle passe en terminale, et sont plus grand souhait: que ce soit sa plus belle année de classe. Sa meilleure amie, Mindy, la pousse à faire ce qu'elle a envie: Sortir avec le beau Jake Zinn, un fils de fermier. Malheureusement, les choses ne font pas se passer comme prévue.Non seulement elle va encore se faire persécuter par Jack Dormand, un garçon pas très futé, mais elle va faire la rencontre de l'insondable Lucius Vladescu.Lucius Vladescu est un jeune homme qui vient tout droit de Roumanie. Il arrive le jour de la rentrée est se retrouve dans la classe de Jessica. Il commence à faire un discours assez bisard, et qui, je dois le dire, m'a laissé perplexe. Mais c'est un garçon mystérieux et beau. Puis sa façon de parler et ses manies de gentleman ne m'a pas laisser indifférente ! Cela à amélioré ma lecture. Et cerise sur le gâteau, Lucius se prend pour un prince Vampire.Oui oui je sais, vous devez vous dire: " Ola encore des vampires, j'en peux plus de toutes ces histoires de buveurs de sang". Et bien je dois avouer que moi aussi j'en fait une overdose. Seulement " Comment se débarrasser d'un vampire amoureux " est un véritable coup de coeur.J'ai été agréablement suprise que l'action commence dès le début. Nous savons ce qu'il faut savoir sur les vampire, et ce pacte de fiancaille entre Jessica et Lucius, depuis le cinquième chapitre ( qui sont très court ). Et ca fait du bien je dois l'avouer. Et ce qui est encore mieux, c'est que malgrés tout, le livre entier ne manque pas d'action. Il est plein de rebondissement et de retournement de situation.Et même si le fait que Jessica soit un peu trop rationnelle à mon goût, cela met un peu de piment pendant la lecture. Surtout que quand elle change du tout au tout, Lucius aussi. Mais bon je n'en dirais pas plus, cela gâcherais votre lecture. ( livre que je vous conseil grandement )Et pour finir, la fin m'a d'une part agréablement suprise, mais aussi assez déçue. Agréablement surprise car, pour une fois, l'auteure ne finit pas sur du suspens et ne fait pas trainer " l'affaire" sur deux ou trois tome ( il y a bien un second tome ), ce qui est très appréciable. Mais la fin m'a aussi un peu déçue car je la trouve tout de même un peu vite expédié. Est-ce dans un but précis ? Comme nous montrez le changement d'humeur des personnages ? Je pense que nous le serons dans le second tome qui me tarde de lire !

Nennia
23/04/12
 

J'ai lu beaucoup de très bons avis sur ce livre, alors je me suis dit pourquoi pas moi ? Pourquoi ce livre ne me plairait pas. J'avoue avoir eu quelques a priori quand à l'histoire et la tournure quelle pourrait prendre. Je me disais que ça allait trop ressembler à Twilight, mais j'ai quand même décidé de le lire pour me faire ma propre opinion.Au tout début, je n'ai pas accroché, mais alors pas du tout. Lucius m'énervait au plus haut point avec ses manières et ses allures d'homme parfait ! J'en ai parlé avec d'autres passionnées de lecture. Et puis, on m'a conseillés de continuer car je n'allais pas le regretter et c'est ce que j'ai fait. Sans aucun regret. On apprend à apprécier Lucius. Au fil de l'histoire, il se dévoile de plus en plus et son côté arrogant s'estompe pour laisser place à un jeune homme très attachant. On se met sans problème dans la peau de Jessica, ce qui m'a carrément fait ressentir de la jalousie quant Lucius décide de sortir avec cette peste de Faith. Je ne m'attendais pas à une telle fin. J'aurais préféré autre chose. Instant-litteraire

Instantlitteraire
23/04/12
 

Jamais un roman ne m'aura inspiré autant de sentiments à la fois ! Ce que l'on ressent change constamment, on est impatient, intrigué puis déçu (pas par l'histoire mais par certaines réactions liées aux personnages), énervé, triste, ému.. Bref, un beau mélange d'émotions qui nous colle tout au long de l'histoire.Jessica est une ado typique américaine qui vit en Pennylvanie depuis sa plus tendre enfance, adoptée très tôt par des parents qui l'aiment plus que tout au monde. Sa vie va basculer le jour où elle fera la connaissance de Lucius Vladescu, un vampire possessif & arrogant à qui elle est destinée depuis sa naissance ! Lucius va tout faire pour la ramener en Roumanie, le pays d'où est originaire la vraie Jessica : Antanasia, afin que le pacte ait lieu & que la guerre entre les Dragomir & les Vladescu n'éclate pas. Mais que se cache-t-il vraiment derrière ce pacte ? Jessica va le découvrir bien assez tard.Tout commence assez naïvement, on fait la connaissance de Jessica, jeune ado toute aussi banale que n'importe laquelle, puis celle de Lucius, un vampire somme toute aussi banal. Mais il y a quelque chose qui nous pousse à continuer de lire. Ils jouent au chat & à la souris tout au long du roman ! Lucius essaie de séduire Jessica, mais celle-ci reste froide au charme de Lucius alors il va finir par vivre comme un ado américain normal. C'est à partir de là que tout commence à être vraiment intéressant. Lucius ne désire plus Jessica, du moins, c'est ce qu'il prétend. Alors que celle-ci s'est rendue compte qu'elle l'aime plus que sa propre vie, qu'elle l'a toujours aimé.. Il n'a plus autant de défauts finalement, & même beaucoup de qualités.Une fois que Jessica a compris l'enjeu que son passé a sur son futur, elle change brutalement, elle grandit & on assiste à toutes ses métamorphoses sans que ça aille trop vite. Leur amour est idyllique. Je me suis surprise plusieurs fois à avoir limite les larmes aux yeux (bon, ce n'était pas encore ça, je suis pas très sensible.. mais j'étais très triste !) parce que l'amour qui les unit est très puissant, intouchable. On en vient à être dégouté pour eux quand tout ne se passe pas comme prévu. C'est vraiment un roman intense en émotions. Bien plus que Twilight ! Les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres. Bien sûr, il y en a qu'on déteste, comme dans tous les romans mais aucun ne laisse indifférent. C'est un livre que je relirai bien volontiers alors que, normalement, je n'aime pas relire ! Un excellent roman !

gr3nouille2010
24/01/12
 

J'ai un peu de mal à définir le genre de ce livre. Bah oui, il est censé être question d'amour, mais je n'ai pas vu beaucoup de sentiments entre Jessica et Lucius. Au début, c'est un peu normal me direz-vous, puisque la jeune fille n'est pas vraiment emballée par un mariage forcé. Lucius lui court après, uniquement pour honorer le pacte, l'héroïne étant loin de l'idéal féminin et encore plus de ce qu'on attend d'un reine des vampires. Et c'est finalement quand il se désintéresse d'elle, que la jeune fille change d'avis. Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit : elle change juste d'avis ! On ne sait pas pourquoi, ni comment. Rien ne laisse présager de changement chez la jeune fille, mais elle décide du jour au lendemain qu'elle aime Lucius. Pas très crédible ! Et ne parlons de romantisme.Jessica compte uniquement sur l'honneur de Lucius concernant le pacte et n'essaye à aucun moment de le séduire ou de lui prouver ses sentiments.

Aidoku
10/11/11
 

Si je devais qualifier ce livre,je le qualifierait de sympas, une lecture pas prise de tête.J'ai vraiment adoré la premières partie qui était hilarante, en fait c'est surtout les lettres de Lucius qui était hilarante et les réaction de Jessica fasse a lui qui était somme toute normale, se marier avec un mec qu'elle ne connait ni d’Ève ni d’Adam a 16 ans, normal qu'elle n'ai aucune envies céder a ses désir ce que Lucius ne comprend pas bien sur, après tout n'est il pas le prince parfait avec la galanteries qui va avec !Comme vous pouvez le voir c'est un jeune homme arrogant, sur de son charmes, là ou Jessica est peu sur d'elle, comme toutes les adolescente elle se cherche encore et j'ai beaucoup aimé ce jeune vampire puisqu'il lui disait de s'acceptait telle qu'elle est, qu'elle pouvait être bien en chaire et jolie....Ce genre d'héroïne change considérablement de ce que l'ont peut voir d'habitude et pour moi il est important de le noté surtout dans ce type d'histoire!Et bien sûr elle a pris confiance en elle au fur et à mesure et Lucius, ce bon vieux Lucius n'as rien trouvé de mieux à faire que se radoucir et je dois avouer que ça m'a un peu agacer, ainsi que le jeu du chat et de la souris entre Lucius et Jessica, quand l'un arrête de séduire l'autre, c'est l'autre qui s'y met, je dois avouer ne pas être une grande romantique mais la ça m'as carrément fait penser à "un, dos, très" la série télé, avec Lola et Pedro qui se courrait après pendant quatre saisons pour finalement se retrouver, voyez la référence !J'ai trouvé la fin un peu précipiter, l'auteur c'est très peu attardés sur les clans vampire et je trouve ça dommage, mais visiblement elle a préférée se concentrer sur la romance, je suppose que les clans n'ont servis que de prétexte, j'ai trouvé la fin très lourde, justement parce que c'était un peu trop romantique pour moi, si c'était vrai de Marc Levy m'avait fait exactement la même impression un début hilarant une fin assez "gnan gnan", donc je ne le recommanderait pas aux allergiques du romantisme , comme moi!Ce livre et bien sans plus, pas inoubliable, mais j'ai lue le livre a une vitesse incroyable, en deux jours ce qui pour moi est incroyablement rapide, l'écriture est fluide, si vous avez avez envie de lire un livre qui prend pas la tête, c'est le bon choix!

Pierredejade
02/11/11
 

Bon c'est encore une histoire de vampire (parmi les innombrables qui sortent en ce moment, comme la mode l'exige), cependant il n'est pas si mal. Surtout grâce au personnage de Lucius, vampire de son état, et surtout arrogant roumain adorable. Bref il est froid et méchant, fier comme tout. On ne peut que l'adorer, surtout sa manière de parler. Jessica se retrouve fiancé à lui mais malgré tout refuse de croire à l'existence des vampires (même si elle aussi en est un, vous voyez le genre, un jour lucius débarque dans sa vie "salut t'es un vampire, et je suis ton fiancé vampire", de quoi faire fuir non?). Histoire d'amour forcément, mais bon j'aime leur manière de se détester =D et de finir par s'aimer, de se fuir et de se vouloir. Juste le moment où Lucius fait sa crise émo est un peu chiante, mais à part ça c'est un bon livre. Qui se lit vite et passe bien le temps.

lasurvolte
30/10/11
 

C'est un livre que j'ai aimé dès la première lecture et que j'ai souvent recommandé à mes amies en manque de lecture : c'est facile à lire, sans prise de tête et assez original pour un livre de vampire. L'année dernière, à mon anniversaire, mon livre à faire le tour de mes copines ! (L'Elfe m'a dit que la suite était sur internet, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller voir ça et moi et l'anglais, bah... ) J'aime particulièrement le personnage de Jessica, je me suis totalement retrouvée en elle : entre ses tee-shirt pourris qu'elle affectionne et le "petit régime" qui la poursuit. Et puis, elle ne se laisse pas faire et ne tombe jamais amoureuse de la bonne personne... Quelle fille ne se reconnait pas là-dedans ?Le personnage de Lucius est vraiment très intrigant. je l'aurais en face de moi, je ne sais pas comment je réagirais : je crois qu'on peut tous dire qu'on ne connait personne qui lui ressemble, et tant mieux, pour le coup le mythe du vampire inaccessible est totalement préservé. Ce qui est bien dans Comment se débarrasser d'un Vampire c'est que tout est dit dans le titre. Jessica ne se laisse pas faire et fait tout pour envoyer paitre Lucius de façon à pouvoir mener la vie qu'elle a choisie : elle ne tombe pas raide dingue de lui dès le premier regard comme dans la plupart des autres livres du même genre... L'histoire de Beth Fanstaskey peut parait au premier abord un peu cul-cul la praline, c'est vrai qu'au début on se dit "Mais, c'est quoi ce bouquin ?" mais au fur et à mesure des lignes et des chapitre on est totalement plongé dans l'histoire et on n'arrive plus à s'en détacher.Au final, en le relisant, je n'ai pas retrouvé ce côté "meringue", peut-être parce que je savais déjà ce qui allait se passer... Mais je dois dire qu'on se rend vite compte que c'est loin de l'être, surtout en le comparant avec un des Twilight.Je ne peux que vous recommander ce livre !

MademoiselleLuna
26/10/11
 

Comme je suis très attachée aux histoires de vampires, la première chose qui m’a attirée chez ce livre est son titre et ensuite, en lisant la quatrième de couverture, j’ai su que j’allais aimer ce bouquin.Je ne me suis pas trompée, j’ai vraiment passé un agréable moment en compagnie de cette petite merveille qui vient s’ajouter à mes coups de cœur.Le style de l’auteure est très plaisant et ce récit est très original. Dès le début de ma lecture, j’ai été happée par l’histoire.Je me suis beaucoup amusée à lire les aventures de ce vampire amoureux qui est un agréable mélange d’humour et de romance.Même si j’ai un faible pour les récits vampiriques, je trouve que «Comment se débarrasser d’un vampire amoureux » a un petit plus qui le rend encore plus prenant.Le scénario est différent des histoires classiques. Pour une fois, ce n’est pas la fille qui tombe amoureuse du vampire mais bien le contraire.Lucius et Jessica sont tout aussi attachants l’un que l’autre et, même si le livre est souvent raconté du point de vue de Jessica, on a vraiment l’impression de connaître Lucius aussi bien qu’elle grâce aux lettres qu’il envoie à son oncle.Jessica nous fait beaucoup rire avec sa façon de penser. Pour elle, les vampires n’existent pas et il est tout à fait impossible que Lucius en soit un.Lucius est un vampire à l’ancienne très romantique et charismatique.J’ai beaucoup aimé les descriptions de la Roumanie qu’on peut retrouver tout au long du livre. C’est un pays que je ne connaissais pas du tout et pourtant, à certains moments, j’ai vraiment pu m’imaginer le château où vivait Lucius.Comme vous l’aurez compris, ce livre est pour moi une très belle découverte et j'ai hâte de pouvoir découvrir la suite. Isa

isa1977
20/10/11
 

Jessica est née en Roumanie, mais elle a été adopté petite par un couple d'américain. Aujourd'hui, Jessica a 17 ans et commence son année de terminale. Elle doit logiquement vivre sa vie de petite lycéenne américaine... c'est sans compter l'arrivée d'un nouvel élève assez étrange : Lucius. A partir de là, la vie de Jessica est chamboulée : elle apprend qu'elle est une princesse vampire de Roumanie et qu'elle est promise à Lucius depuis sa naissance ...On assiste à la découverte de Jessica sur sa véritable nature : ses doutes, ses questionnements et bien sur sa relation avec Lucius. On retrouve pas mal d'humour, qui fait du bien pour un bit-lit. Encore une histoire de vampire me direz-vous, mais même s'il y a quelques points communs avec Twilight, l'histoire est différente par certains aspects et on s'y plonge avec plaisir !Je l'ai lu rapidement et j'ai bien aimé la fin, même si on peut la deviner, notamment grâce à quelques indices glissés par ci par là !La couverture est magnifique et le genre "je t'aime moi non plus" m'a donné envie de lire ce livre. Bref une lecture rapide, légère et facile d'accès ... autrement dit un agréable moment !

lizou59
04/10/11
 

Je ne connais pas grand chose à la bit-lit, pour ne pas dire rien ! Le titre de cet ouvrage, Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, reçu dans le cadre d’un partenariat avec Le Livre de Poche, par l’intermédiaire de Livraddict, m’a donc tout d’abord laissée un petit peu perplexe. Je me demandais même, pour être parfaitement honnête, ce que j’étais « venue faire dans cette galère » ! Pourquoi avoir postulé, dans ce cas ? Et bien, par curiosité, justement.Il se trouve que la première partie du roman, le tout début pour être exacte, m’a grandement inquiétée. On suit Jessica, une jeune fille de 17 ans en classe de terminale, dans ses pérégrinations au lycée, avec sa meilleure amie, ses parents végétariens et un peu loufoques, les garçons, etc. … Là, je me suis dit, aïe aïe aïe, j’ai passé l’âge !Débarque alors dans sa petite vie Julius Vladescu, le fameux vampire, imbu de lui-même et sûr de son bon droit, archétype du vampire insupportable d’arrogance, qui lui annonce qu’elle est elle-même une princesse vampire, destinée depuis sa naissance à l’épouser. Allais-je devoir me plonger dans une longue et lassante partie de « Je t’aime, moi non plus » ?En réalité, pas tout à fait, car ce qui fait une part de l’intérêt de ce livre, c’est que Jessica prend Lucius pour un cinglé qui se prend pour un vampire, pas moins ! Ce qui nous réserve de fabuleux passages pleins d’humour et de dialogues savoureux, lorsqu’elle refuse de croire ce qu’on lui met juste sous le nez. J’en étais presque à regretter que l’auteur, Beth Fantaskey, n’ait pas davantage poussé son récit dans ce registre !L’autre point intéressant, à mon sens, c’est la manière dont la société de consommation américaine va « corrompre » ce jeune vampire de bonne famille, élevé à l’ancienne dans le but affiché d’en faire un roi sans pitié ni compassion, avide de puissance et uniquement de ça. Le choc des cultures est, une fois de plus, bien amené et plein d’humour. Car sans trop dévoiler l’intrigue, Lucius va finir par trouver un intérêt à la notion de choix qui, si elle complique les choses, n’en est pas moins grandement appréciable.Au final, ce livre ne ferait sans aucun doute pas partie de ceux que j’emmènerais sur une île déserte, mais il n’empêche que la fraîcheur qui s’en dégage m’a embarquée et a su me faire passer d’agréables moments. Idéal à l’approche de l’été ! Un grand merci aux éditions Le Livre de Poche et à Livraddict qui m’ont permis de le découvrir.

un flyer
01/07/11

Avec un titre pareil, je pensais tomber sur une bible d'humour façon roman sentimental qui rencontre un guide pratique.Mais que nenni! Il s'agit d'un roman comme les autres dont le titre ne s'applique que sur certains passages du livre!Il est bien écrit, il est bien mené (les péripéties s'enchainent bien et on ne s'ennuie pas) mais sa fin aurait pu être un peu mieux mise en scène et surtout mieux choisie pour ne pas tomber dans l'inoriginalité.Un bon moment, mais il n'a pas comblée à 100% à fana de bit lit et de romances qui sommeille en moi. Blogueuse de http://apologie-d-une-shopping-addicte.over-blog.com.

platinegirl
05/06/11
 

Autant vous dire que j'ai ouvert ce livre avec un peu d'appréhension : un livre sur les vampires ... on sait, ils sont beaux, ils sont ténébreux et ils sont surtout très très forts ; et bien non pas dans ce cas-là! Oui Lucius est très beau, Oui il est ténébreux, mas Non il n'est pas très très fort ; enfin il l'est plus qu'un simple humain mais il est quand même capable d'avoir très mal et d'avoir des bleus et de saigner à cause des coups qu'il reçoit. Quoiqu'un peu snob et prétentieux ( voir même beaucoup ) l'auteur en a fait un aristocrate à l'ancienne avec de bonne manière et venant tout droit de Roumanie, ce qui apporte une touche intéressante à l'histoire, et ce n'est pas sans rappeler les vampires comme les voyaient les auteurs d'un autre siècle. Jessica, notre héroïne voit donc ce Lucius débarquer dans sa vie. Elle est une adolescente américaine (adoptée) à fort caractère. Quelle n'est donc pas sa réaction lorsqu'elle se découvre fiancée et à un vampire en plus ... elle est beaucoup trop terre à terre pour y croire. Le mois que l'on puisse dire c'est qu'elle ne va pas se laisser faire malgré tous les efforts pour lui faire la cour ! Va t-il réussir à la conquérir ?

Beki
22/05/11
 

Bon passons pour le moment sur les points positifs !Et bien je n’en vois qu’un seul ! Lucius ! En effet, il change vraiment par rapport à tous les vampires que l’on peut croiser dans la littérature, ainsi qu’à tous les adolescents. Ce prince vampire, tout droit sorti de sa Roumanie natale pour accomplir le pacte scellé à sa naissance est arrogant, hautain, narcissique, nombriliste… bref quelqu’un de détestable… que j’ai beaucoup apprécié ! Il est prêt à tout pour conquérir Jessica et honorer le pacte de son peuple.J’ai beaucoup aimé lire les lettres qu’il envoi à son oncle Vasile resté en Roumanie où l’on peut voir son arrogance à l’extrême ! Cependant, on comprend dans ses lettres qu’il souhaite malgré tout avoir de la reconnaissance de la part de son oncle, un brin de lien de famille malgré une enfance froide et sans amour.J’ai apprécié aussi les répliques échangées entre Jessica et Lucius. Ils ne manquent pas de répartis pour montrer à l’un et l’autre qu’ils se détestent ce qui rend des passages assez comiques. Maintenant les points négatifs !Alors j’ai beaucoup aimé les 100 premières pages (où l’histoire se met en place, où l’on découvre les protagonistes) ainsi que les 100 dernières où tout s’enchaine assez vite.Mais entre les deux, les 200 autres pages, j’ai trouvé ça très long, le récit était plat, il ne se passait rien à part des « je t’aime moi non plus ». La quête désespérée de Lucius pour conquérir Jessica, le refus de Jessica, le retournement de situation entre les deux… Bref 200 pages ça fait beaucoup quand même !Et puis parlons-en de Jessica. Bon j’ai aimé le fait qu’elle est mit du temps à accepter que Lucius soit un vampire. C’est vrai que pour beaucoup de livre, cette acceptation est un peu trop rapide à mon goût pour une population vivant dans un monde aussi réel que le notre. Cela a donc donné un ton un peu « réel » au récit. Cependant son personnage est un peu trop simple et complexe à mon goût. Je m’explique, simple car est elle finalement comme la plupart des ados, avec leurs problèmes et leurs peurs (rien qui sorte de l’ordinaire). Et complexe car elle se pose trop, mais vraiment trop de questions ! Parfois, j’avais envie de la secouer en lui disant « oui bon ok il t’a dit ça, mais c’est bon pas la peine de polémiquer pendant des pages et des pages, avance ! Vas de l’avant ! ». Quand aux autres personnages, je trouve qu’ils ne sont pas assez approfondis.J’ai également été déçue qu’on n’en sache pas vraiment plus sur les parents biologiques de Jessica. J’ai pensé qu’à la fin, avec la venue de son oncle, en sache plus mais rien.Bon j’ai appris dernièrement qu’une suite est sortie et sera bientôt disponible chez nous, donc j’espère qu’elle répondra plus à mes attentes. Pour conclure, une lecture agréable la moitié du livre, une moitié vraiment très longue, mais un personnage qui vaut le coup d’être lu ! http://labibliodenodrey.wordpress.com/

nodreytiti
29/04/11
 

J'ai trouvé cette histoire drole et a la fois émouvante, en effet jessica qui est promise a lucius un prince vampire fait tout pour sans débarraser alors que le lui se rencontre que malgres ses efforts pour la séduire ca ne marche pas s'éloigne c'est alors que jessica s'apercoit qu'elle aime lucius et tout du long du livre on se demande si ils vont finir ensemble l'auteur nous tiens vraimlent en haleine.

sev62330
06/04/11

Avant tout, je souhaite faire un petit commentaire sur le titre français. Ce n’est pas la traduction pure et dure du titre original… Après, je trouve qu’il représente bien la première partie de livre.~~ Une histoire sympathique ~~ Jessica approche de ses 18 ans. Elle se considère comme une « mathlete » (j’adore ce terme au passage) : elle a fois en les maths et les sciences. Elle a été adoptée très jeune par son oncle et sa tante (végétariens écolos) à la mort de ses parents. Jessica Packwood n’est pas son vrai nom. C’est Antanasia Dragomir. Et c’est avec choc qu’elle entend ce vieux prénom oublié de la bouche d’un étrange jeune homme, Lucius, qui lui révèle ses origines : elle est une princesse vampire, et à ses 18 ans, elle devra l’épouser pour régner sur le royaume des vampires en Roumanie. Cette idée de départ est vraiment sympathique. Lucius arrive en terrain conquis, et les déconvenues auxquelles il est confronté sont assez loquaces ! Jessica ne veut visiblement pas de lui alors qu’il est un très bon parti et qu’il a beaucoup à lui offrir. Ça doit être très frustrant de se faire rembarrer de la sorte !~~ Des personnages intéressants ~~ L’histoire tourne autour de deux personnages : Jessica et Lucius. Jessica est une vraie cartésienne, et j’ai apprécié qu’elle ne se jette pas immédiatement dans les bras de cet inconnu prétendant être un vampire. Elle ne croit pas une seconde qu’il dit vrai et pense qu’il est légèrement dérangé ! Ce n’est pas un personnage que je classerais dans la catégorie « pimbêche », bien au contraire, même si elle se focalise un peu trop sur ses kilos superflus. Elle a son caractère et s’affirme au fil des pages. Je l’ai trouvée attachante. Quant à Lucius… Comment dire ? L’auteure a su le rendre séduisant à mes yeux ! Il se retrouve comme parachuté aux pays des burgers (enfin pas vraiment chez les Packwood en réalité) et autres jean’s, sans serviteurs pour l’aider dans ses tâches ménagères. Il s’exprime et s’habille de manière raffinée (et sort du lot des étudiants locaux). Et il ne passe absolument pas inaperçu ! En bref, j’ai beaucoup aimé ces deux personnages ! Un peu en arrière-plan, il ne faut pas oublier Mindy, la meilleure amie très portée sur les magasines comme Cosmo, Jake, le « nice guy », « paysan » et accessoirement prétendant de Jessica, les parents adoptifs de Jessica ou l’oncle de Lucius, Vasile…~~ Le style ~~ Le récit est écrit à la première personne. On se met donc dans la peau de Jessica, c’est-à-dire d’une adolescente de 17 ans. Cette narration rend la demoiselle d’autant plus sympathique. Elle met en avant son humour, sa manière de penser, ses réflexions… Le style est assez léger, mais ce n’est absolument pas dérangeant, et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Il me semble avoir lu quelque part que c’était le premier roman de Beth Fantaskey. Et bien c’est un très bon début !~~ Petit bilan ~~... Piiiiiiika !

Piika
02/04/11
 

Alors ce livre ?! Le résumé m'avait beaucoup attirée. J'attendais avec impatience le côté humoristique. En le commençant, je n'ai pas du tout été déçue. Le début m'a charmée. L'humour était bien là et j'ai beaucoup souri. La deuxième partie du livre sans me décevoir est venue nuancer un peu l'enthousiasme de la ma lecture. En premier lieu le style d'écriture : une écriture simple, beaucoup de dialogues mais aussi des descriptions qui permettent de bien se situer. Un bon mélange. Ce n'est pas de la grande littérature mais c'est plaisant à lire, d'autant plus que le tout est ponctué d'un humour fort sympathique. Sarcasme et ironie parsèment les dialogues et les lettres de Lucius qui m'ont beaucoup amusée. Ce qui fait que les pages tournent vite et que l'on rentre sans mal dans l'histoire. Pour ce qui est des personnages, Jess est sympathique, relativement attachante. Lucius, arrogant et exaspérant, ne charme pas au premier abord mais au fil du roman on découvre son côté "humain" et l'apprécie de plus en plus. Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, je la diviserais en deux parties. /!\ Risque de spoilers à partir d'ici.D'une part, le début qui m'a énormément plu car il détonnait de l'ordinaire. Le premier temps de ce roman est à la limite de la parodie des histoires d'amour entre vampires et humaines. Jessica n'a rien à faire des avances de Lucius. C'est original et très distrayant - on en oublie les quelques scènes un peu clichées -. Puis on se dirige vers quelque chose de plus prévisible d'où mon petit moins. Cependant, l'auteur a bien mené son histoire. La seconde partie, plus sombre, moins drôle est intéressante - le côté "intrigues de vampire" surtout (que j'aurais aimé plus présent, peut-être dans le tome 2 ! J'attends cela avec intérêt.) -. J'ai aimé le revirement de Lucius qui veut protéger Antanasia de sa famille. L'histoire se complexifie un peu pour nous fournir autre chose qu'une histoire de gentille amourette. Ce qui est appréciable. Enfin, en quelques mots : un livre très distrayant, qui recherche l'originalité et y réussit plutôt bien. Je vous le conseille.

Lunasirius
20/03/11

Des vampires, et oui encore. J'ai adorer les deux personnages principales de ce livre, si différent l'un de l'autre, mais se complète tellement bien. La barrière entre l'amour et la haine est mince. L'auteur a su nous faire ressentir les émotion vécu par les personnes, on a su ressentir le fait qu'ils s'attachent l'un à l'autre sans qu'eux-mêmes s'en aperçoit, j'ai adorer les lettre que Lucius envoyait a son oncle. J'ai juste aimé se livre, je ne peut pas trouvé les mot pour vous dire a quel point j'ai été étonner. Je ne connaissait pas jusqu'à ce jour bath Fantaskey, pourtant j'ai découvert une auteur avec du talent.

Bbey
05/11/10
 

- Depuis la sortie triomphale de Twilight, une vague vampirique nous submerge. Grands ténébreux aux longues canines en veux-tu, en voilà. Il n'y a qu'à demander et surtout à se servir ! Personnellement, je trouve que Comment se débarrasser d'un vampire amoureux trouve sa place dans ce large panel. Tout en gardant certaines bases du "vampire classique", Beth Fantaskey nous offre une version des buveurs de sang particulière et agréable. L'histoire, dont la trame principale est bien entendu une histoire d'amour, est cohérente et se laisse lire d'un bout à l'autre. Un des points forts de ce livre se situe dans l'alternance entre la narration de Jessica et les lettres que Lucius envoie à son oncle nous permettant de la sorte d'avoir deux points de vue qui se complètent et nous enrichissent, nous lecteurs.Deux petits bémols cependant à mes yeux :* Le titre que je trouve un peu niais en français et qui m'a rebutée dans un premier temps.* La fin qui aurait pu être développée davantage pour nous éviter de rester "sur notre faim".- Les personnages sont travaillés sans être exceptionnels, on n'échappe pas à un ou deux clichés mais j'ai envie de dire que ce n'est pas dérangeant outre mesure, ils sont en accord avec l'histoire, ça ne choque donc pas. Lucius est évidemment à tomber avec son caractère et ses manières, il est mon personnage préféré dans cette histoire car bien qu'il soit un vampire, il n'en demeure pas moins un adolescent qui doit faire face à ses doutes, ses craintes et ses émotions. Jessica/Antanasia a, quant à elle, aussi du caractère et de l'aplomb, elle est volontaire et elle y va franco, ce qui nous épargne l'envie de la baffer tout au long du roman (oui oui, c'est du vécu).- Un détail qui m'a relativement plu tout au long de ma lecture, ce sont les "pensées" de Jessica, elle commente mentalement un dialogue ou une scène à laquelle elle assiste ce qui ponctue le récit de façon assez agréable et qui nous offre de sympathique moment de rigolade. Le style est agréable, ça se lit tout seul.En somme, ce fut une lecture comme je les aime, je me suis laissée porter par le récit et je dois dire que je l'ai très rapidement englouti.

Eden1487
25/08/10

Un livre au concept plutôt marrant, où le vampire est un peu comme un chien dans un jeu de quilles. Séduisant, certes, mais complètement taré. Rien que pour cette touche de "folie" j'ai aimé le personnage de Lucius. Après le côté sombre, aristocrate, c'est sur que cela vous plaira. Jessica, en tout cas, n'a rien d'une Bella fade et terne : elle a de la volonté, une vraie personnalité, une vraie histoire, avec ses parents végétaliens et son adoption. Elle a du caractère, quoi ! Et si elle a aussi peu d'expériences avec les hommes qu'une Bella Swan ou qu'une Sookie Stackhouse, on en rit avec elle, et avec sa meilleure amie Mindy et ses "75 trucs pour le rendre fou au lit" tirés de Cosmo.Evidemment, elle finit par céder et tomber amoureuse de Lucius, mais bon, elle aura tenu bon (pas comme cette gourde de Swan !).Le vampirisme est certes plus proche de celui de Stephenie Meyer que de celui d'Anne Rice : Lucius et Jessica ont une conversation qui rappelle d'ailleurs celle de Bella et d'Edward au sujet des attributs vampiriques. Lucius peut sortir au soleil. La différence s'arrête là : il mange normalement, avec des envies de sang par moment, a été élevé dans un monde où les vampires se reproduisent et où le vampirisme ne se manifeste qu'à l'adolescence. Ajoutez à cette histoire de séduction un arrière plan politique, et la question des différences sociales et culturelles, le problème de l'adoption. On ressent comme Jessica la révolte à l'idée d'un mariage arrangé, l'attirance, puis les affres de la jalousie.La fin est, comment dire...étrange. Disons que Lucius hésite à l'embrocher (de deux façons différences, dira-t-on). Un happy end? ça y ressemble, et pourtant...

wellreadkid
07/08/10

Incontestablement drôle et émouvant . Drole pour la première partie du livre : En effet entre l'humour de Jessica , le comportement décalé de Lucius et les lettres qu'il envoie à son oncle.Emouvant quand la famille ( au sens large ) de Lucius arrive , ou quand Jessica décide de partir.Décalage de culture et de vocabulaire , sens de l'humour chez certains et pas chez d'autres . Situation bien compliquée pour deux ados qui subissent une décision prise par des adultes alors qu'ils étaient encore enfants.Brefs un camaieu d'émotions alors qu'au premier abord on pourrait penser à un livre pour ados.A consommer sans modération.

isaosc
28/06/10

Jessica est une lycéenne américaine comme les autres. Cette année, elle entre en Terminale, et compte bien en profiter pour gagner un peu d'autonomie. Alors qu'elle part en cours, elle est suivie par un étrange et ténébreux jeune homme, qui l'appelle "Antanasia", le prénom que lui avaient donné ses parents biologiques. Jessica va alors découvrir l'impensable : elle descend d'une famille de vampires roumains, et Lucius est celui qui lui est promis en mariage depuis sa naissance. Oui mais voilà : Jessica est bien décidée à ne rien changer à sa vie ! Quant à Lucius, dire qu'il a du mal à s'adapter à la culture américaine est un doux euphémisme...J'ai beaucoup, beaucoup apprécié l'humour omniprésent dès le début du roman. Tout en surfant sur la vague de "bit-litt", il se détache du lot grâce à un second degré très bien trouvé. L'héroïne est pleine de caractère et a une sacrée répartie. Mais ce qui est particulièrement savoureux, ce sont les lettres que Lucius envoie à son oncle Vasile, un vieux vampire roumain très puissant et surtout très attaché aux traditions ; les deux cultures se téléscopent et Lucius porte un regard complètement halluciné sur le mode de vie américain (et la famille végétarienne dans laquelle il a atterri). Par contre, l'humour semble mystérieusement disparaitre de la fin du roman : c'est vraiment dommage, et je ne m'explique pas pourquoi on passe à un ton plus grave. Ceci dit, si on accroche bien à la première moitié (et c'est assez facile), la suite se lit très facilement et continue d'être agréable, avec quelques scènes de morsures très sensuelles.

Radicale
24/03/10
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.46 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : ELSA GANEM

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie