Contes du jour et de la nuit

MAUPASSANT, GUY DE

EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 02/02/76
LES NOTES :

à partir de
3,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Ces contes dosent en un mélange harmonieusement équilibré toutes les composantes de l'art de Guy de Maupassant. Ce sont d'abord les petites et grandes misères des humbles, à la ville ou à la campagne, contées sur le monde mineur, que nuance un sourire, parfois un rire moqueur, souvent un ricanement féroce. Ce sont aussi et surtout les récits qui tiennent en
haleine le lecteur, ouvrant sous ses pas un gouffre insoupçonné. La Mort est présente, invisible parfois, mais tapie, et surgissant au détour d'une page. Récits venus des abîmes d'une âme en qui la grande errance a commencé, voici les Contes du Jour et de la Nuit : contes en noir et blanc, où d'aveuglants éclairs zèbrent les profondeurs de la nuit.
4 personnes en parlent

Pères trop aimant ou pas assez, vieux qui refusent de mourir, ivrognes chancelants, gueux miséreux et fiers, parricides, maris trompés, enfants pervers, ravissantes idiotes, bourgeois mesquins et lâches, paysans cupides et cruels : chez Maupassant on n’aime pas les autres, mais surtout on ne s’aime pas soi-même. Entre cynisme et pessimisme il nous conte des histoires courtes et plaisantes, diverses et contrastées, passant d’un sujet à l’autre avec autant d’imprévu que de maîtrise. Entre farce et tragédie, un vrai parcours dans l’imaginaire...

Kara
14/01/09
 

Ce recueil d’une vingtaine de nouvelles est paru en 1885, alors que Maupassant est au sommet de son art. D’ailleurs il semble tellement sûr de lui qu’il n’a donné qu’un titre générique au recueil ne jugeant pas utile de le mettre en valeur par un titre accrocheur emprunté à une nouvelle, quoique ce titre Contes du jour et de la nuit résume bien la teneur du recueil qui couvre toute la gamme des émotions, du registre comique au registre dramatique. Par exemple, Le crime du Père Boniface se termine sur un formidable éclat de rire alors que La vendetta est une tragique histoire de vengeance corse qui fait penser à Colomba de Mérimée.On note aussi que le titre de la plupart des nouvelles n’est pas très évocateur (Le père, L’aveu, Histoire vraie, Souvenir,…). C’est à la lecture qu’on saura si la nouvelle se situe du côté du jour ou de celui de la nuit.Pour les lieux, on est en Normandie bien sûr, mais aussi à Paris, en Corse ou à Mézières.Quant aux personnages on trouve des imbéciles, un parricide, un petit fonctionnaire, des prostituées et même des honnêtes gens heureux….On ne peut pas s’empêcher à la lecture de certaines des nouvelles de penser à Victor Hugo, Flaubert ou Mérimée.C’est un plaisir de retrouver le style si parfait de Maupassant, concis et décapant. Pour moi, c’est l’art de la nouvelle élevé à au niveau de la perfection.

Ludeca
07/03/15
 

Un classique, que j'ai relu avec plaisir. Maupassant y est comme souvent en verve de portraits parfois tendres parfois acides de ses contemporrains (il a du mal et je le comprends , avec les notables ) ...Cet ouvrage n'a d'un conte que l'appellation et les nouvelles jouent plutot sur les oppositions que condensent jour et nuit.

dvan
30/11/12
 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un challenge. Ce n'est pas le genre de lecture que je lis habituellement.C'est un recueil de courtes histoires (5-8 pages environ) qui regroupent différents thèmes : la paternité, l'amour, la haine... C'est un livre qui se lit assez bien du fait que cela soit de courtes histoires. Mais j'ai trouvé que certaines ont un goût d'inachevé et de superficialité.L'écriture est simple à comprendre sauf lorsque Maupassant fait parler des paysans.En fait, je n'ai pas vu un grand intérêt à lire ce livre. Neheteni

Neheteni
04/10/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition