Coronado

LOUSTAL ; LEHANE, DENNIS

livre coronado
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 21/09/09
LES NOTES :

à partir de
17,00 €

SYNOPSIS :

« Aujourd'hui, je sors de prison et mon père vient me chercher au volant d'une Buick Skylark volée, avec de la coke dans la boîte à gants et une pute prénomméeMandy sur la banquette arrière (.) » La première phrase de Coronado est à elle seule une splendide promesse de polar. Et la suite ne déméritera pas. La fille de la banquette arrière a des vélléités d'écriture, le père borderline dissimule des comportements psychopathes et le fils ex-taulard, rongé par le mal-être, a de gros trous de mémoire. Dommage. Car tout ce qui motive ce petit monde,
c'est de retrouver un butin en pierres précieuses que le fiston a planqué plusieurs années auparavant sans parvenir à se souvenir où. Pour son nouveau récit au long cours sous la jaquette de la collection Rivages / Casterman / Noir, Loustal revient à son genre de prédilection, le roman noir. Et s'adosse à une plume d'exception : celle de Dennis Lehane, porté plusieurs fois à l'écran (Mystic River, Shutter Island) et encore une fois unanimement célébré pour son dernier roman traduit en français, Un pays à l'aube. Une équipe de choc.
3 personnes en parlent

J'adore Lehane, si, si.Par contre, je trouve que le travail de de Loustal, c'est pas vraiment d'la balle.Bêtement, je me suis dit que le récit du premier allait prendre le pas sur le style pour le moins approximatif du second. J'avais tort.L'adaptation d'un polar dans la collection Rivages/Casterman/Noir fait toujours l'objet d'une curiosité bienveillante.Rien de plus agréable que de découvrir un récit confirmé fusionner avec un auteur de BD chevronné.Pour peu que leurs deux univers cohabitent en parfaite symbiose...Attention, tout n'est pas à jeter! Faites-moi pas dire qu'est-ce que j'ai pas dit.L'adaptation reste fidèle à cette courte nouvelle et possède le bon goût de se lire très rapidement, toujours plus pratique lorsque l'on accroche que très moyennement. Une voire deux images par planches, le format est d'une lisibilité confondante et devrait convenir aux myopes, frôlant la canne blanche ou le chien d'aveugle, dont je fais partie.Oui mais non.Pas accroché une seule seconde au coup de crayon de de Loustal qui a du sécher les cours concernant le respect a minima des proportions.Pour tout dire, j'ai trouvé un complet décalage entre un récit normalement anxiogène et son pendant graphique pas vraiment au niveau.Dommage.Plus qu'à aller me torcher une petit binouse histoire de faire passer la pilule.Laissez la Coronado au frais, ce coup-ci, je passe mon tour...

TurnThePage
29/01/16
 

Après avoir purgé une peine de quatre années de prison pour vol, le narrateur retrouve son truand de père très attentionné. Tout cela n'est certainement pas désintéressé, que lui veut-il ?Une ou deux images par planche, donc dessins grand format, couleurs chaudes, personnages aux traits anguleux. Pas le style de graphisme vers lequel je me tourne volontiers... L'intrigue est classique mais construite de telle sorte que le suspense nous pousse à tourner les pages rapidement. Le dénouement s'avère finalement prévisible, et je referme l'album sur une sensation de trop-peu, là encore, comme avec l'adaptation BD d'une nouvelle de Vargas. Canel

Canel
19/01/14
 

Livre que g lu mai qui n'a pas d'intérêt à être lu. Simple et courte, cette histoire nous apporte rien de particulier en retour. Un mec vient de sortir de prison, son père accompagné d'une prostituée l'attend à la sortie et...

7naturafond2
31/12/11
 

Format

  • Hauteur : 26.00 cm
  • Largeur : 18.60 cm
  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition