Cruelle

WALDEN-C

livre cruelle
EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 06/05/09
LES NOTES :

à partir de
20,90 €

SYNOPSIS :

« j'ai toujours pensé que si l'on croit pouvoir obtenir tout ce qu'on veut, en général, on l'obtient. » a dix-neuf ans, anna affiche l'assurance inébranlable de celles qui n'ont jamais été blessées, et n'ont jamais douté de leur pouvoir de séduction. alors qu'elle goûte pour la première fois à la liberté à paris, avec un poste au musée d'orsay et un minuscule appartement dans le marais, elle se lie d'une amitié étonnamment intense avec beth, son aînée de vingt ans. beth apprécie l'enthousiasme juvénile d'anna pour tout ce que paris peut lui offrir - ses boutiques et ses bars branchés, ses charmants squares cachés et ses rencontres. anna, pour sa part, est attirée par la personnalité
chaleureuse de beth, par sa grâce, et par la souffrance mystérieuse qui semble émaner d'elle. quand beth tombe amoureuse de christian, anna a du mal à réjouir pour son amie. elle va tenter de mettre à l'épreuve la force de leur attachement - ainsi que ses propres pouvoirs naissants de séduction. mais qui est son véritable rival : christian ou beth ? Superbe évocation, à la fois d'un paris caniculaire et de la naïveté irréfléchie de l'adolescence, cruelle retrace l'histoire d'anna tandis qu'elle apprend l'une des leçons les plus difficiles de la vie : si l'on croit qu'on peut obtenir tout ce qu'on veut, on finit parfois par n'avoir que des regrets. Traduit de l'anglais par denyse beaulieu
1 personne en parle

Anna a le charme, l'insolence et la fraîcheur d'une Cécile vue dans Bonjour tristesse. Le roman de Celia Walden n'est pas l'égal de celui de Françoise Sagan, toutefois on y retrouve une narratrice jeune, prête à tout, sûre d'elle et fine calculatrice pour atteindre ses objectifs. Dans Cruelle, Anna est jalouse de la liaison naissante entre Beth et Christian. Pour la première fois de sa vie, et depuis son arrivée à Paris, l'anglaise Anna est tombée sous le charme de la belle irlandaise de vingt ans son aînée, elle est fascinée par son aisance, sa grâce et son intelligence, Anna meurt d'envie de lui ressembler. Aussi, son amourette dérange. En son for intérieur, Anna veut comprendre, se faufiler et s'immiscer dans cette relation. « J'ai toujours pensé que si l'on croit pouvoir obtenir tout ce qu'on veut, en général, on l'obtient. » Anna est effectivement une jolie fille, qui plaît aux hommes. Pourtant son allure juvénile cache un fond froid et déterminé, une absence totale de conscience... La suite de son plan lui apportera, un peu trop tard, ce qu'on nomme sagesse, maturité et regrets éternels. Ce roman empreint de sensualité et de rouerie a pour cadre Paris la ville lumière, admirablement décrite, avec ses restaurants, ses boîtes branchées, ses soirées et ses musées, mais aussi ses petits jardins, ses coins et recoins perdus, invisibles à l'oeil nu. C'est magnifique. L'histoire se passe durant l'été, pendant la canicule. La sensualité y est exacerbée, à part égale avec l'innocence. C'est ce mélange d'émotions controversées qui me fait penser à Bonjour tristesse, avec la même issue fatale, cette affirmation lapidaire que, « Tu n'as pas le droit de t'emparer de ce qui peut être la raison de vivre d'une autre. » Oui, ce premier roman est tout à fait charmant. Et venimeux.

Clarabel
18/05/09
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.36 kg
  • Langage original : ANGLAIS