livre cut
EDITEUR : TAIFU COMICS
DATE DE PARUTION : 13/10/09
LES NOTES :

à partir de
5,95 €

SYNOPSIS :

Chiaki Sakaguchi et Eiji Yukimura ont des personnalités diamétralement opposées, mais les fantômes qui les hantent sont pourtant du même acabit. Ils se croisent, s'intéressent l'un à l'autre et les prémices d'une relation ne tardent pas à apparaître. Ensemble, ils apprendront à se construire un avenir. Une très
belle histoire d'amour entre deux hommes détestant la vie mais qui vont se rapprocher et s'aimer. Kawai est une spécialiste du yaoi : ses histoires se distinguent par leur réalisme et les personnalités de ses héros y sont décrites avec justesse ; le graphisme élégant procure une très agréable lecture.
3 personnes en parlent

Ce livre s'est retrouvé dans mes mains presque par hasard, il était vendu avec Cafe latte, manga yaoi de la même auteur. Je voulais l'un, j'ai pris les deux. Je tiens tout de suite à préciser que Cafe latte est nettement plus accessible, plus "mignon" si j'ose dire. Ce manga a été publié au Japon en 2003, année où j'avais des élèves (ils ne se reconnaîtront certainement pas) aux tendances sado-masochistes parfaitement assumées, absolument pas cachées sans que cela dérange qui que ce soit (du moins, chez leurs proches et leurs camarades de classe). Pour leur rendre justice, ils allaient nettement (mais alors nettement) moins loin que les deux personnages principaux de ce yaoi.Certaines situations peuvent choquer et montrent jusqu'où les deux personnages peuvent aller pour se faire mal mais aussi faire mal aux autres. Même si son passé est abominablement tragique, Eiji a bien plus de chance que son camarade : même si ceux qui l'ont recueilli sont bien souvent démunis face à sa souffrance, au moins ils lui offrent leur affection sincère, une protection sans arrière-pensée, et c'est déjà beaucoup. Chiaki n'a pas la même chance, et même s'il ne manque pas de camarades pour condamner sa conduite, j'ai tout de même très envie de rappeler une évidence simple : en cas d'inceste, ce n'est pas l'enfant, même s'il est adolescent, le coupable.Je ne vous cache pas non plus que certains dessins sont relativement crus, tout comme les dialogues. De toute façon, je ne connais pas de manière mignonne de parler d'auto-mutilation.Cut est un manga dont j'avais vraiment envie de parler, même si je me doute bien que je ne provoquerai pas des envies subites de le lire.

Sharon
08/06/13
 

Cut, c’est la rencontre de deux adolescents dont le seul point commun est qu’il partage le même lycée et qu’ils cachent tous les deux un dégoût de la vie et une souffrance profonde. Leur rencontre, loin d’être évidente, leur permet de commencer lentement à cicatriser.C’est une très belle histoire d’amour, très juste et pleine d’espoir. Ladilae

Ladilae
24/03/12
 

Ce qui ne devait être au départ qu'une simple histoire de lycéens comme il y en a tant (à la demande de son éditeur japonais), Cut se démarque rapidement des clichés du genre yaoi.Chyiaki Sakaguchi est une jeune homme que rien ne semble intéresser et qui à l'air de passer totalement à travers les évènements. Eiji Yukimura est le type même du héros taciturne et et renfermé. Ils se rencontrent à plusieurs reprises, par hasard, dans un parc proche du domicile de Chiaki et du petit boulot de Eiji dans des situations pas toujours avantageuses pour l'un ou l'autre. Petit à petit, ils vont se lier et s'apprivoiser jusqu'à révéler leurs secrets les plus lourds, et finalement, ensemble, ils vont réussir à surpasser leur mal de vivre et à se construire un avenir.Attention, ce manga n'est pas tendre, pour public averti comme on dit.

Midori
01/10/10
 
  • Auteur : KAWAI, TOKO
  • Collection : YAOI
  • Éditeur : TAIFU COMICS
  • ISBN : 9782351803530
  • Date de parution : 13/10/09
  • Rayons : Shôjo

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.10 kg