D'etranges jardins

STAMM, PETER

EDITEUR : CHRISTIAN BOURGOIS
DATE DE PARUTION : 27/08/04
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
10,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Ils sont cadres de banque, étudiants, mères de famille ou retraités, des gens ordinaires. Ils vivent à New York, ou quelque part en Suisse, vont travailler à Londres ou à Riga, se croisent dans un bar à fado de Lisbonne. Gagnés par le train train quotidien. La banalité même. C'est à eux pourtant que Peter Stamm donne la parole dans son dernier recueil de onze nouvelles. A Henry, l'ancien vacher devenu cascadeur qui sillonne le pays en rêvant de rencontrer une femme. A Inger, la Danoise, qui refuse sa vie étriquée et s'est mise en route pour l'Italie. A Regina, si seule dans sa grande maison depuis le départ des enfants
et la mort de son mari, qui découvre à nouveau le monde grâce à l'ami australien de sa petite fille et rêve d'un nouveau voyage. Tous ils étouffent, rêvent d'ailleurs, d'une autre vie, d'un nouvel amour, de soleil. Revendiquant leur petite parcelle de bonheur. L'écriture épurée, extraordinairement intense de Peter Stamm, la justesse psychologique de ses évocations, exprime leur désespoir sans éclats, en douceur, dans de petits gestes, des répliques désarmantes de dérision et d'infinie tendresse. Lâ où la vie hésite, où rien n'est encore joué, est près de basculer. Et tous ils nous deviennent exceptionnels.
1 personne en parle

Peter Stamm a choisi de dépeindre des vies banales, celles de gens que nous pourrions reconnaître, avec lesquels nous pourrions sympathiser, fraterniser : cela n’a pas été mon cas. C’est rarement le fait des personnages eux-mêmes mais bien celui de leur créateur dont l’écriture atone a un effet plus assommant qu’un puissant somnifère. Si la plupart des textes sont ennuyeux du début à la fin, d’autres auraient pu être intéressants, touchants, bref susciter une émotion mais le style de Stamm m’a tenue à l’écart. Que l’auteur ne cherche pas à tout expliquer, ni à tout dévoiler me convient parfaitement mais, là, nous sommes dans l’excès d’effacement.Parfois une phrase touche mais, soit c’est déjà trop tard (c’était la conclusion d’un texte fade), soit elle est perdue dans une suite de banalités qui ferait passer la lecture de brochures publicitaires comme étant passionnante.Si l’on ajoute que la traduction est discutable, la conclusion est sans appel : Peter Stamm et moi c’est fini.Néanmoins, je crois que ce style est ce que recherche d’autres lecteurs et, de fait, je ne peux que vous inviter à jeter un œil à l’un de ses livres pour vous faire votre propre opinion. Je ne cherche pas à rattraper mes propos précédents mais je crois sincèrement que ça peut plaire… à d’autres.

mycupoftea
05/02/14

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.16 kg
  • Langage original : ALLEMAND
  • Traducteur : NICOLE ROETHEL

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition