Dans la guerre

FERNEY, ALICE

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 18/08/06
LES NOTES :

à partir de
7,30 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

"Ah Dieu !pensait la jeune femme, ce temps à traverser! Les chagrins vous guettent à tous les coins de la vie. Pourquoi donc fait-on des enfants si on fait la guerre oePourquoi fait-on la guerre si on fait des enfantsoe" Comme des milliers d'autres autour de lui, Jules Chabredoux est mobilisé au début du mois d'août 1914. Il laisse derrière lui un tout jeune enfant, une femme enceinte, ce qu'il ignore, un frère un peu idiot et sa mère, méchante femme dont il sait qu'elle causera bien de la tristesse à Félicité,
son épouse. Et puis son chien, Prince. Brave et distant dès les premiers combats, il regarde dans les yeux cette guerre d'un genre nouveau. Et cherche dans le souvenir de sa famille la foi nécessaire pour ne pas céder au désespoir absolu. Lâ-bas, dans la ferme qu'il a quittée, la vie sans lui s'organise. Entre la ferme des Landes et le front de l'Est, il y a la séparation, mais il y a aussi Prince, qui parcourt cette distance pour rejoindre son maître, et les lettres de Jules et de Félicité, bouleversantes.
3 personnes en parlent

Le vécu des soldats au quotidien Août 1914, la mobilisation déchire les familles et laisse les femmes seules à l'arrière. Jules se retrouve sur le front de l'Est dans une compagnie composée de nombreux landais comme lui. Le quotidien est très dur et l'arrivée de Prince, le colley de Jules mettra du baume au cœur des soldats.Un superbe roman à la fois sur les soldats du terrain qui ne comprennent pas toujours les décisions prises par les généraux mais aussi sur l'attente des femmes à l'arrière pendant cette guerre que tout le monde croyait courte et qui dura 4 ans.

beraud@archimed.fr
03/11/15
 

Abandon. Malgré l'intérêt que je porte à cette auteur et au sujet, je n'ai pas réussi à entrer dans ce roman.J'ai aimé en revanche "Grâce et dénuement", "Les autres", "Le ventre de la fée", "L'élégance des veuves"... Canel

Canel
11/11/13
 

Il y a beaucoup de roman qui ont été écrit sur la Grand Guerre, celle de 1914-1918 mais peu sont aussi réussi.C'est un livre merveilleux que je l'ai lu presque d' une traite tellement l'histoire me captivait.Je ne vous dirais pas la fin mais j'en avais les larmes aux yeux. Je ne pensais pas qu' Alice Ferney oserai ou plutôt j'en avais pas envie ! Un très beau livre bouleversant, poignant et plein de réflexion."Jules avait refermé la porte derrière lui. Il était resté quelques secondes l'oreille collée au bois, écoutant le silence qui s'était fait dans sa chambre. Il n'entendait rien. Alors seulement il était parti, et la bête soumise, blessée par chaque pas du maître qui s'éloignait, s'était mise à souffrir. Qui a le pouvoir de retenir un soldat ? Pas même la souffrance d'un cœur. Et pas un enfant. Et pas l'amour d'une femme. Que dire de celui dont la détresse sans mots est un silence ?Alors les femmes restèrent seules."

Lacazavent
09/08/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition