Dans la tete, le venin

JAPP-A.H.

EDITEUR : CALMANN-LEVY
DATE DE PARUTION : 07/01/09
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Diane Silver est une des meilleures profileuses au monde et exerce ses talents à Quantico, au FBI. Traquer les tueurs en série est pour elle une affaire personnelle : sa fille, Leonor, a été torturée et tuée. Diane ne parvient toujours pas à comprendre. Comment Leonor, si méfiante, a-t-elle pu accepter de suivre son assassin ? Yves, un flic français qu'elle a formé aux techniques du profilage, est peut-être l'unique ami de Diane, dont le caractère difficile est notoire. Il la tient au courant de crimes commis
en France avec une rare sauvagerie. Se pourrait-il qu'il existe un lien entre ces meurtres et ceux commis au Mexique et à New York ? Entre ces affaires internationales, la traque d'un tueur de prostituées dans les rues de Boston, l'assassinat de Leonor peu à peu un fil se noue, auquel n'est pas étranger le bizarre « stagiaire » que le FBI a imposé à Diane. Diane va alors ouvrir la boîte de Pandore, reconstituer le puzzle et remonter jusqu'au prédateur ultime. Et peu lui importent les conséquences.
1 personne en parle

Quand on aime les thrillers, on connait la trame générale qu'un auteur suit et on l'attend sur le fond : histoire de religion, de politique, etc. Dans ce livre-là, on commence par un basique : le personnage principale, ici une profileuse d'un cinquantaine d'années, est un véritable anti-héros. Suite à la mort atroce de sa fille Leonor de la main d'un serial killer, Diane Silver, psychologue, devient une personne ressource dans le domaine de la traque de ces tueurs psychopathes. Le début du récit est rythmé des morts assez atroces et très bien décrites : on est répugnés, angoissés de se retrouver victimes de ce(s) tueur(s). La trame de l'histoire est donc assez simple au départ. Mais il ne faut pas se fier à cela. Le lecteur se trouve plongé dans une réflexion universelle sur les tueurs en série (qui fascinent étrangement), les proies/prédateurs. Et si le prédateur devenait lui-même une proie pour faire justice ? Car pour une personne qui a perdu un être cher, torturé par un psychopathe, le voir libérer, sortir de prison, retrouver une vie normal est insoutenable ! Et toute l'histoire qu'a créé Andrea H. Japp tourne autour de cette question : comment doit être traité un meurtrier ? Doit-on être complètement contre la peine de mort ?Je ne peux en dire plus sans révéler l'histoire et ce serait dommage car il a beaucoup à découvrir dans ce petit livre ! Alors si vous êtes amateur de ce genre littéraire, je vous encourage à lire Dans la tête, le venin. En tout cas, moi je regrette presque d'avoir fini et fermé le livre ! Marylin

marylinm
11/05/11
 

Format

  • Hauteur : 23.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.40 kg