Dans mon open space t.1 ; business circus

OTTOPROD, JAMES

livre dans mon open space t.1 ; business circus
EDITEUR : DARGAUD
DATE DE PARUTION : 16/05/08
LES NOTES :

à partir de
11,99 €
nos libraires ont adoré dans mon open space t.1 ; business circus

SYNOPSIS :

Travailler plus pour gagner plus, ou travailler moins sans se faire repérer oe Open Space est un portrait au vitriol de la vie en entreprise, les guerres inter services, les hiérarchies plombantes, les stagiaires exploités et sous payés. En 46 pages hilarantes, James se paye les chefaillons bornés, les informaticiens incompétents, le service du personnel largué, les financiers cyniques, les vendeurs bourrins, les cadres qui se croient supérieurs et tous les rapports de pouvoirs qui font de l'entreprise
un monde merveilleux. Et à la différence de bien des satiristes qui ne connaissent l'entreprise que de nom, l'auteur a travaillé pendant 20 ans pour une grosse agence de com bossant pour Microsoft et d'autres, et sait donc exactement de quoi il parle. Il y a eu The Office ou Camera Café à la télé, Bonjour Paresse ou 99 francs en littérature, Dilbert aux USA. Open Space est enfin la bande dessinée sur la vie de bureau à la française, méchante, très méchante et du coup tellement drôle.
Hubert est étudiant. Sur-diplômé, sur-motivé, il doit néanmoins passer par le statut de stagiaire avant d'être embauché. Il trouve une place dans une société. Enfin, la réalité du monde du travail, des collègues, des machines à café, des réunions, des slides PPT, des feedbacks, des dossiers bouclés à 23h le samedi pour le lundi suivant... le rêve. Le tout dans une ambiance de saine camaraderie.
Pas vraiment. L'open space c'est plutôt guerre inter-services, hiérarchie plombante, stagiaires exploités, chefs bornés, cyniques, incompétents (voire les trois à la fois).
Hubert surnage, baisse la tête et tente de laisser passer ce mauvais moment en espérant être recruté.
Magnifiquement caustique, noir et féroce. A lire absolument !

olivier (cambrai)
Hubert est étudiant. Sur-diplômé, sur-motivé, il doit néanmoins passer par le statut de stagiaire avant d'être embauché. Il trouve une place dans une société. Enfin, la réalité du monde du travail, des collègues, des machines à café, des réunions, des slides PPT, des feedbacks, des dossiers bouclés à 23h le samedi pour le lundi suivant... le rêve. Le tout dans une ambiance de saine camaraderie.
Pas vraiment. L'open space c'est plutôt guerre inter-services, hiérarchie plombante, stagiaires exploités, chefs bornés, cyniques, incompétents (voire les trois à la fois).
Hubert surnage, baisse la tête et tente de laisser passer ce mauvais moment en espérant être recruté.
Magnifiquement caustique, noir et féroce. A lire absolument !
Olivier ,
Librairie
(Cambrai)
2 personnes en parlent

Comment rendre supportable le travail en entreprise ? En représentant chaque employé par un animal. Comment Hubert, le héros de cette série, parvient-il à conserver le détachement que chacun lui envie ? En n'étant qu'un "simple stagiaire", situation au combien précaire mais dégagée de toute responsabilité. Malgré ses revenus inexistants, tous les collègues jalousent sa désinvolture.

sovane
18/08/12
 

Open space On travaille comme des bêtes, quoi !

Format

  • Hauteur : 29.90 cm
  • Largeur : 22.80 cm
  • Poids : 0.43 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition