Darwin l'homme qui osa !

BOUSQUET, CATHERINE

livre darwin l'homme qui osa !
EDITEUR : BELIN
DATE DE PARUTION : 17/02/09
LES NOTES :

à partir de
7,20 €

SYNOPSIS :

Au panthéon des scientifiques qui ont marqué l'histoire, à côté de Galilée, Copernic ou Einstein, il y a sans aucun doute Darwin, ce naturaliste qui a révolutionné la pensée scientifique en proposant, en 1859, sa théorie de l'évolution. 200 ans après la naissance de Darwin et 150 ans après la publication de son oeuvre phare, le livre plonge le lecteur dans la vie palpitante de cet homme hors du commun, à la fois rebelle, aventurier, très fin observateur et scientifique
à l'audace conceptuelle sans limite. En moins de deux heures, le lecteur de cet ouvrage parcourt au bas mot près d'un siècle. Il comprend comment et pourquoi Darwin a bouleversé la vision du monde vivant et l'idée que l'homme se faisait de lui-même. Darwin proposa que les espèces évoluaient et qu'elles étaient toutes reliées entre elles par des relations de parenté étroites. De la sorte, l'homme devenait un animal comme les autres. Il fallait oser !
1 personne en parle

Il devait être médecin, il aurait pu être pasteur, il sera Darwin, Charles Darwin.741 jours pour faire à l'âge de 22 ans le tour du monde. Cinq ans d'observations, d'études, d'interrogations qui lui permettront de transmettre aux hommes toute la richesse de l'évolution."L'origine des espèces", la théorie de l'évolution, reste encore aujourd'hui un objet de rejet, un sujet de peur, une hérésie. Depuis le 19e siècle se succèdent les procès visant à étouffer cette vérité scientifiquement prouvée.Les campagnes menées par les créationnistes, aux USA, visant à éradiquer cette théorie des manuels éducatifs peuvent nous laisser imaginer qu'elle fut les forces qui s'opposèrent aux compte-rendus de Charles Darwin lorsqu'ils parurent.Puritanisme, obscurantisme des religions. La vérité est pour un certain ordre de la morale une sorcière qu'il faut brûler sur le bûcher du jugement qui se voudrait être le dernier.Mais qu'est ce qui dans la théorie de Darwin est aussi irritant, aussi dangereux, subversif pour les partisans de « l'ancien ordre» ?Certains partisans d'un certain eugénisme ont vu dans cette théorie la base de leur propre théorie. « Les meilleurs survivent ». Vision erronée. Détournement, torsion de la vérité. Falsification. Révisionnisme pur et simple.Cette vision n'a rien à envier à celle des créationnistes. Elle détruit l'ensemble des travaux de Darwin. Elle ouvre la voie aux doctrines racistes, et à toute « idéologie » prônant la souveraineté d'une espèce sur les autres.La théorie de Darwin démontre simplement que dans le règne de la création rien n'est établie d'avance.Qu'une différence, une chose, un événement, une mutation, qui pourrait à un moment être considérée comme anormale à l'instant de sa venue peut s'avérer être une chance pour l'ensemble d'une espèce. C'est la théorie de la tolérance. Privé des possibilités d'excroissance de son évolution, une espèce se condamne en s'interdisant ses chances. Voilà le flambeau que porte cette théorie.La théorie de l'arbre à l’encontre d'une vision capillaire voir ongulaire du monde. Pour les créationnistes l'homme relève du cheveu. L’extrémité du cheveu ne progresse pas. Son extrémité, même fourchue, serait la seule et dernière à atteindre le plus haut des cieux. Voilà une vision à vous pousse à faire dresser les cheveux sur toutes les têtes!La théorie de Darwin explique l'évolution des règnes, son arborescence. La branche née n'est que la promesse de la suivante. Quelque soit le saison, quelque l'obstacle qui se présente, l'intelligence de l’architecture de l'évolution porte la croissance de l'arbre.L'homme est un rameau. Sa vie ne tient pas à un cheveu.La théorie de Drawin démontre l'infini de l'homme, et nous permet comprendre que ce qui est aujourd'hui ne sera peut être plus demain. C'est le grand voyage de la création. Son extraordinaire voyage.La possibilité de sa mutation.Pour les créationnistes laisser éclater cette vérité est insupportable à leurs yeux. C'est, pour eux, concevoir que la nécessaire imperfection naturelle de l'homme est intolérable. Pour ces partisans, l'homme ne peut se dé-faire et la seule possibilité admissible serait de se par-faire selon des règles morales pré-établies.Darwin n'a jamais écrit que l'homme descendait du singe il a longuement, sagement, et savamment expliqué qu'un rameau des singes était un des rameaux qui portait la branche de l'humanité.Darwin ne s'oppose à la croyance d'aucun dieu. Au contraire il offre aux croyants une meilleure perception de leur fraternité avec l'ensemble des règnes.Darwin fait partie du plus solide rameau des hommes, de celui des hommes qui osent.Qui osent à un instant de notre évolution poser une question, chercher la réponse, la trouver, la transmettre quite à s'opposer à l'apparente et illusoire et étouffante intelligence commune qui l'entoure.

atos
14/05/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.13 kg