De proust a dumas

TADIE, JEAN-YVES

livre de proust a dumas
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 07/09/06
LES NOTES :

à partir de
23,40 €

SYNOPSIS :

Spécialiste reconnu de Proust, mais aussi admirateur passionné d'Alexandre Dumas et de Jules Verne, amateur de musique en général et d'opéra en particulier, cinéphile de longue date, grand lecteur, grand voyageur, Jean-Yves Tadié n'a cessé d'écrire depuis ses vingt ans. Cet ensemble constitue une véritable autobiographie intellectuelle d'un homme curieux de tout, qui réussit à concilier en sa personne et sous sa plume ces trois figures
souvent adverses que sont l'universitaire, l'écrivain et le critique. On lira ici des études sur Dumas et Proust, qui se complètent et se ressemblent par l'attrait des grandes sagas, du romanesque et du temps. D'autres essais s'interrogent sur les rapports entre littérature et musique. D'autres enfin n'ont pour but que de montrer l'évolution des goûts de l'auteur, pour qui la critique est moins une science qu'un art, de 1960 à nos jours.
1 personne en parle

Un précieux recueil d'articles, un lien solide et beau entre récit poétique et roman d'aventures.Publié en 2006, ce recueil d'essais et d'articles (dont une petite moitié déjà parus en revues, parfois bien confidentielles) de Jean-Yves Tadié, reconnu à raison comme l'un des très grands spécialistes français de Proust (même s'il a horreur d'être présenté ainsi) depuis son mythique "Proust et le roman" de 1971 et sa supervision de l'édition de la Recherche en Pléiade (1987), repose sur un paradoxe volontaire : reconnaissant bien entendu en Proust un "aboutissement" du récit XIXème siècle et un "redémarrage" du roman sur des bases plus mouvantes à l'orée du XXème siècle, Jean-Yves Tadié propose une lecture "à rebours" faisant d'Alexandre Dumas (père) le véritable successeur du "petit Marcel". Un tour de passe-passe conceptuel que ne renieraient sans doute pas Pierre Bayard, Enrique Vila-Matas, Jean-Yves Jouannais ou encore Pierre Jourde, qui permet à l'auteur de nous donner quelques-unes des pages les plus intelligentes, truculentes, subtiles et donnant envie de lire que l'on puisse trouver sur la trilogie des Mousquetaires, sur le Comte de Monte-Cristo, ou encore sur Le chevalier de Maison-Rouge et Joseph Balsamo.La foisonnante érudition maîtrisée qui est l'une des marques de fabrique de Tadié, et qui lui permit aussi d'écrire ces magnifiques essais que sont "Le récit poétique" (1978) et "Le roman d'aventures" (1982) lui permettent d'aborder au fil des articles, des préfaces ou des études, Saint-Simon, Michelet, Dumas en tant qu'historien, mais aussi Giraudoux, Nathalie Sarraute, Mallarmé, ou Péguy en tant que critique littéraire. Chaque page brille, et chacune donne envie de lire encore davantage.Et s'il fallait ne retenir qu'un seul des articles, je choisirais sans doute les quarante pages consacrées au Vicomte de Bragelonne, qui rendent magnifiquement justice à ce troisième tome souvent "mal-aimé" des Trois Mousquetaires.

Charybde2
29/09/13
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.41 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition