De toutes les couleurs

HUTH, ANGELA

livre de toutes les couleurs
EDITEUR : QUAI VOLTAIRE
DATE DE PARUTION : 17/03/05
LES NOTES :

à partir de
21,30 €

SYNOPSIS :

Isabel vient de fêter ses quarante ans. Ce n'est pas le désastre annoncé par son amie Carlotta. A peine une ponctuation dans la douce fuite des jours. Un mari, une fille, un atelier de confection de masques : la vie continue. Toutefois, Dan, le mari, lassé de son métier, ne vit plus que pour le théâtre. Il a connu un premier succès à Oxford et n'aime pas voir ses manuscrits refusés. Sylvie, la fille, a beau porter un regard affectueux sur le couple que forment ses parents, elle n'en est pas moins une
adolescente en conflit ouvert avec sa mère et n'en fait qu'à sa tête. Quant à Bert, l'ami de jeunesse de Dan, de retour après avoir travaillé à New York, il n'est ni aveugle, ni sourd, ni muet vis-à-vis des femmes qui l'entourent. Et Carlotta, la bonne copine célibataire, qui cumule les aventures, éprouve un gros faible pour Dan. Des êtres fragiles et ambigus, les troubles du désir, une valse des sentiments, des épilogues amoureux inattendus... Un roman fort et tendre sur la vie contemporaine.
2 personnes en parlent

Quel plaisir de lire ce livre, se dégage de ce huis clos une sérénité, un calme trompeur.Les personnages de ce romans sont enfermés dans un huis clos à l'anglaise. Un petit vaudeville de la "midddle classe" anglaise oscillant entre calme, sérénité et violence.Leurs portraits acquièrent peu à peu du relief, on les voit se dessiner sous nos yeux au fur et à mesure de la lecture, tous très attachant, on les envies, on vie avec eux, on les rapproche de personne que l'on connais, on se surprend à les juger, à les comprendre.C' est un roman polyphonique, chacun à un droit entier à la parole, c'est une succession d'extrait de journaux "presque intime", celui de Bert, de Carlotta, d'Isabel, de Sylvie, de Dan et de Gwen.Un moment de plaisir

Lacazavent
25/05/13
 

"De toutes les couleurs" pourrait être un vaudeville au sein de la classe bourgeoise anglaise, un rien guindée. Angela Huth affectionne de croquer ces personnages en y mettant une surcouche d'artifices compassés et ampoulés. Ambiance feutrée et nunuche à souhait ! Il faut aimer (c'est mon cas !). Angela Huth a aussi cette indécrotable touche à décrire ses personnages : en premier lieu Isabel, femme secrète ou égoïste qui s'isole dans son atelier. Elle est l'antagonisme de Carlotta, femme qui use de manoeuvres pour séduire mais qui demeure déséspéremment seule. Elle jalouse son amie, de la chance qu'elle a (une vie maritale réussie et épanouie), mais dans le fond elle sait très bien qu'elle ne pourrait jamais s'y contenter ! J'aime moyennement les personnages masculins, ils sont moins drôles. Autre chose, je ne comprends pas le rôle joué par Gwen, la femme de ménage. Est-ce par malice qu'Angela Huth a décrit ce caractère désoeuvré, poursuivi par un malade mental (comme dans "tendres silences" et surtout "folle passion")? A voir. Personnellement j'ai trouvé que c'était un personnage plutôt bouche-trou. En un mot, comme en cent, "De toutes les couleurs" est un très bon roman de cet auteur qu'on ne présente plus. C'est une lecture idéale pour qui cherche un instant plaisant, douillet et délicieusement décalé !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 21.90 cm
  • Largeur : 13.40 cm
  • Poids : 0.28 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : MARIE-ODILE FORTIER-MASEK

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition