Death note t1

OHBA/OBATA

livre death note t1
EDITEUR : KANA
DATE DE PARUTION : 18/01/07
LES NOTES :

à partir de
6,85 €
nos libraires ont adoré death note t1

SYNOPSIS :

Light Yagami ramasse un étrange carnet oublié dans la cour de son lycée. Selon les instructions du carnet, la personne dont le nom est écrit dans les pages du Death Note mourra dans les 40 secondes !! Quelques jours plus tard,
Light fait la connaissance de l'ancien propriétaire du carnet : Ryûk, un dieu de la mort ! Poussé par l'ennui, il a fait entrer le carnet sur terre. Ryûk découvre alors que Light a déjà commencé à remplir son carnet
Light Yagami, jeune étudiant brillant, s'ennuie de son existence.

Un jour il découvre par hasard un carnet appartenant au dieu de la mort, quiconque voit son nom s'y inscrire meurt !
Pensant tout d'abord qu'il s'agit d'une blague, il n'y prête guère attention jusqu'au jour où l'envie de l'essayer se fait irrépressible...

Il décide de se servir de cet ouvrage pour créer un monde meilleur et s'engage alors une lutte entre lui, la police et le mystérieux détective "L".

Très bon thriller, qui vous plonge dans un suspens haletant où la seule issue est la mort...

olivier (cambrai)
Light Yagami, jeune étudiant brillant, s'ennuie de son existence.

Un jour il découvre par hasard un carnet appartenant au dieu de la mort, quiconque voit son nom s'y inscrire meurt !
Pensant tout d'abord qu'il s'agit d'une blague, il n'y prête guère attention jusqu'au jour où l'envie de l'essayer se fait irrépressible...

Il décide de se servir de cet ouvrage pour créer un monde meilleur et s'engage alors une lutte entre lui, la police et le mystérieux détective "L".

Très bon thriller, qui vous plonge dans un suspens haletant où la seule issue est la mort...
Olivier ,
Librairie
(Cambrai)
13 personnes en parlent
Un bon départ pour un des mangas les plus celebres quand on commence on ne s arrêté plus
Thanaël

Light Yagami, un jeune lycéen, trouve un jour par hasard un cahier noir avec comme titre "Death Note". A l'intérieur, plusieurs règles mais aussi des pages blanches. D'abord sceptique, Light va très vite prendre conscience du pouvoir de ce cahier : il peut tuer n'importe qui en mettant son prénom tout en ayant le visage de la personne en tête, et le faire mourir dans les circonstances qu'il désire, sinon d'une crise cardiaque. Un premier tome qui plante merveilleusement bien le décor et se laisser lire avec un immense plaisir, on a hâte de lire la suite ! Clementh

Clementh
29/07/12
 

Light est un lycéen brillant et sans problème jusqu'au jour où il découvre le carnet d'un dieu de la mort, Ryûk. Ce carnet permet de faire mourir les gens dont on inscrit le nom et même de choisir la façon dont ils vont mourir. Light décide de l'utiliser pour bâtir un monde où les gens malfaisants seraient éliminés. Mais son entreprise ne passe pas inaperçu et la police cherche a découvrir qui se cache derrière l'hécatombe qui touche les prisons et le milieu criminel. Pour cela elle utilise les services d'un mystérieux enquêteur L. Débute entre Light et L un duel a distance où tous les coups sont permis.Après une première découverte de l'univers manga qui ne m'avait pas emballée et ne voulant pas rester sur un échec je me suis procuré ce titre sur les conseils d'une lectrice de babelio Sandrine 57. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'entre ce titre et "Waltz", il y a une différence de catégorie. Ici pas de violence gratuite, une intrigue au cordeau et intelligente, des personnages complexes et intéressants et un sens du rythme dans la progression de l'histoire. Un mélange habile de fantastique et de polar qui tient en haleine jusqu'au bout de ce premier tome et qui donne envie de savoir comment vont évoluer les personnages au fil des autres épisodes. L'ambiguïté des personnages et le thème abordé sur la frontière entre le bien et le mal permettent d'espérer une suite au moins équivalente dans la qualité. Bâti sur un scénario loin d'être simpliste et des dessins inventifs, ce manga donne ses lettres de noblesse a ce genre de littérature. La série compte douze tomes, maintenant reste a savoir si elle tient toutes ses promesses sur la durée. Un manga qui m'a donné envie de continuer la découverte de ce genre. http://desgoutsetdeslivres.over-blog.com/

Zembla
23/10/13
 

Aujourd'hui, c'est une relecture de Death Note de Takeshi Obata & Tsugumi Ohba que je vous proposes. Et en Black Edition, s'il vous plaît ! Je trouve ça plaisant que les « grosses » sagas de mangas sortent en doubles éditions, ça prend moins de place et ça coûte moins cher. Comme mon chéri n'avait jamais lu les DN (booouh) et que j'ai du arrêter ma lecture au 5è tome en édition normale, c'était l'occasion de s'y remettre (et puis comme j'ai la mémoire courte... ^^' )C'est un Shônen macabre, ponctué de meurtre toutes les cinq pages, pour notre plus grand plaisir. Ce que j'aime dans ce manga, c'est que l'histoire démarre très vite. Le premier tome ne sert pas juste à poser les bases, il fait avancer l'histoire, tout en restant dans une parfaite cohérence du début à la fin.Les graphismes sont beaux, surtout quand il s'agit du Dieu de la Mort, Ryûk. Il est très détaillé, ce qui le rend presque attachant (je dis bien presque, il n'en reste pas moins la mort). Et ce format en Black Edition porte bien son nom : la couverture du manga et noire, il n'y à pas une seule page blanche à l'intérieur.Le duo L/Light est très intéressant. Malgré leurs différences, ils ont tout de même un point commun : Ils n'aiment pas perdre. Des grands enfants, en somme. On va pouvoir les voir évoluer d'un côté, l'un en tuant des criminels, l'autre essayant de stopper ces meurtres à répétitions. Ils ont une capacité d'analyse, de compréhension, très ressemblante. Et c'est ces capacités qui vont faire avancer notre histoire.Les petits bonus qui font plaisir : le récapitulatif des règles du Death Note, entre chaque chapitres avec une déco gothique ; Et les deux roadstrip en fin de livre, à voir du côté humoristique, comme la plupart des mangas. Un dernier, qui me fait toujours sourire quand je le vois, c'est quand les personnages sortant un tant sois peu de l'ordinaire montent en haut d'un transfo pour qu'on ai une vue d'ensemble. C'est une similitude que l'on retrouve dans plusieurs mangas, comme Chobits.Death Note est un classique à lire et à relire, qui ne perd rien de son charme au fil du temps.

bountyfrei
27/03/13
 

Tout commence lorsqu'un démon étourdi égare son "cahier de la mort qui tue" dans le monde des humains. Un lycéen trouve le carnet et découvre l'étendue de ses pouvoirs. Light, un jeune homme brillant et Ryûk, le dieu de la mort, sont désormais liés par un pacte mortel. Light décide de n'inscrire que les noms de ceux qui méritent de mourir, le justicier en herbe pense pouvoir changer le monde en supprimant les éléments dangereux ou nuisibles. Très vite la culpabilité cède la place à la démesure. Interpol mandate son meilleur agent secret pour enquêter : L., le temps d'une émission télé, parvient à prouver qu'il s'agit d'une série de meurtres et non de coïncidences. Il localise même l'auteur de ces crimes dans une région du Japon, le duel est lancé.

sovane
10/02/13
 

Light Yagami, un jeune lycéen brillant de 17 ans, découvre un jour, par hasard, un Death Note... Mais qu'est-ce que c'est, un death note ? C'est simple : c'est un cahier sur lequel tout nom inscrit entraîne la morte de la personne ainsi nommée. Si ce cahier tombe sur terre et qu'un humain le trouve, il peut à son tour écrire des noms sur ce cahier et ainsi faire mourir des gens...L'utilisation du death note est régie par une multitude de règles permettant d'être plus ou moins précis sur la mort, sa cause, son horaire et le déroulement pré-mortem. Et il existe des tas d'autres règles que nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture...Light Yagami va alors utiliser ce death note tombé du ciel pour éliminer les criminels de la terre. Bien que le monde se réjouisse de l'élimination de tous ces criminels et de la baisse du taux de criminalité, Interpol va quand même lancer une enquête afin de découvrir ce tueur de criminels, surnommé Kira. Et c'est le mystérieux L. - à l'intelligence surdéveloppée - qui va être chargé de trouver qui est Kira. Commence alors un combat entre ces deux esprits supérieurs...Autant vous le dire tout de suite, l'intrigue de Death Note repose sur quelque chose de malsain : le pouvoir de vie et de mort sur les humains est au centre de ce manga, ce pouvoir pouvant tomber entre les mains de n'importe qui. Mais alors, que c'est PRE-NANT ! Le combat que se livre L. et Kira est sans répit, plein de réflexions, et surtout de rebondissements. Nous sommes toujours tenus en haleine. Ce n'est pas une lecture de tout repos, il faut en permanence réfléchir sur ce qui est fait et les conséquences, analyser les réflexions sur "Et si tu es Kira, tu agirais comme cela... mais peut-être n'es-tu pas Kira et c'est pour cela que tu agis ainsi." et "Et comment faire de sorte que tu crois que..." etc. C'est tordu parfois, mais que c'est bon ! Sylvie Sagnes

SagnesSy
11/10/12
 

Un classique japonais à ne pas louper! Ce manga nous décrit la vie banale d'un jeune homme japonais, qui ne supporte plus les crimes qui sont auteurs de violence au Japon. Il nous montre aussi que l'envie de justice peut se transformer en un jeu sadique et dépourvut de sens. J' ai beaucoup apprécié la tournure de ce manga et surtout le fait de nous montrer que de vouloir faire une bonne action peut en devenir une mauvaise .

beraud@archimed.fr
21/12/16
 

Un excellent premier tome de manga. Une vraie merveille, j'avais plus qu'adoré l'animé et j'étais curieuse de découvrir la version papier et je ne suis pas déçue un seul instant !On passe un bon moment avec cette joute qui se promet d'être explosif et même en sachant ce qui se passe, je reste scotchée par l'intrigue qui se pose tranquillement avec ce premier opus. Light entre en possession d'un cahier sur lequel il peut noter le nom de personne qu'il va voir mourir prochainement. Ce pouvoir finit par vite le griser et lui faire prendre conscience de l'opportunité qui s'ouvre à lui. Le débat psychologique entre le bien et le mal de ses théories est purement intéressant et j'adore le texte même si parfois il est très envahissant. Les dessins sont très beaux et soignés. Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
31/01/16
 

Un jeune homme très intelligent s'ennuie tout comme un Dieu de la mort qui décide de laisser le jeune homme utiliser à sa convenance un livre qui permet de faire mourir n'importe qui. Que va en faire le jeune homme ?Je ne sais pas encore si l'ensemble de la série sera aussi addictive mais en tout cas le scénario de ce premier tome est très bien mené entre surnaturel, suspens, thriller, le tout avec un arrière goût discret de questionnement philosophique.Les personnages sont attachants et le jeu de chat et de souris entre la police et le jeune homme promet des rebondissements intéressantsCe Shonen est composé de 13 tomes disponibles en France.

milca
03/06/13
 

Tout commence le jour où un lycéen, Light Yagami, trouve un Death Note, un carnet de la mort, qui permet à son possesseur de tuer n'importe qui dont il connait le nom et le visage simplement en l'inscrivant dessus. Un véritable thriller pour une ambiance macabre. Une réussite!

khrist
10/02/12
 

Un bon graphisme et un scénario EXCEPTIONNEL, quoiqu'un peu compliqué. On accroche du début à la fin. Le duel psychologique entre Light Yagami et L est simplement culte !! A ne manquer sous aucun prétexte.

Shirayukihime
05/11/11
 

Death Note, oh là là ! Ce manga est une tuerie et c'est le moins qu'on puisse dire ! La mort se trouve être le point central du récit grâce à la dimension surnaturelle inscrit dans le récit. Oui, il existe un monde parallèle qui n'est pas vraiment l'Enfer mais où logent des Dieux de la Mort. Le truc, c'est qu'il n'y a tellement rien à faire là-bas. Alors quelquefois des Dieux de la Mort comme Ryûk laissent tomber leur moyen de tuer sur Terre, leur Death Note. Tout ça pour s'amuser ! Et sur le coup, il va pas être déçu car la personne qui va ramasser le cahier sera pour le moins très ambitieuse. Light, un jeune homme sérieux, très intelligent et un peu fils à papa va découvrir le pouvoir de ce cahier et va se mettre en tête de conquérir le monde en éradiquant toutes les ordures de la société. Il suffit tout simplement d'inscrire le nom d'une personne, d'avoir son visage en tête et au bout de 40 sec, elle meurt d'une crise cardiaque. Du moment que le nom n'est pas faux, il n'y a aucune différence entre mettre le nom d'un terroriste dans le cahier, d'un politique ou d'une personne lambda. Avec ce cahier, tout le monde peut mourir.Mais comme il fallait l'attendre, un adversaire de taille fait son apparition. C'est carrément le plus grand détective au monde, il est surnommé L et en suivant le récit, je comprends pourquoi il a réussi à acquérir ce statut. Il est aussi intelligent que Light, ils ont à peu près le même âge, et carrément dès le début, il l'a soupconné et même mis en tête de liste ! Mais faut avouer que des deux côtés, chacun se bat de façon très stratégique, l'un essaye tant bien que mal à abaisser les soupçons à son propos tout en essayant de tuer son adversaire et enfin l'autre qui a du mal à porter ses soupçons sur quelqu'un d'autre. D'après L, Light est bien trop parfait pour ne pas être mis en tête de liste.C'est vraiment un duel acharné que se livrent les deux energumènes. Light en découvre de plus en plus sur les pouvoirs de ce cahier et va les apprivoiser tout en jouant sur la psychologie d'autrui pour tourner la situation à son avantage. Mais très souvent, L est là pour rattraper le coup et remettre les pendules à l'heure et même prendre un quart d'avance sur la situation. C'est comme un jeu d'échecs entre les deux personnages, on ne sait vraiment pas qui va gagner du début à la fin surtout qu'ils sont les meilleurs absolument partout ! En philo, en maths, en lettres, en sport... D'ailleurs, pour la première fois au lycée Todaï, ils étaient deux à représenter les chefs du lycée car les deux garçons ont obtenu eux deux les meilleurs notes dans chaque matière ! Genre 100/100 partout, faut le faire quand même !C'est un récit très prenant, il faut toujours réfléchir pour comprendre un minimum sur la situation. Et souvent, on se dit qui va gagner, qui va mourir est-ce que c'est lui, il est vraiment mort lui et quand on regarde ce qui s'est passé auparavant pour en arriver là, on se dit vraiment que ce scénario est du génie

7naturafond2
03/09/11
 

Mon premier manga, et qui donne envie d'en lire beaucoup d'autre. En effet dans un monde actuel teinté de fantastique se dresse la possibilité d'un monde meilleur même s'il faut en passer par des accords pas très éthiques. Construit comme un thriller, on assiste ici à la pose d'une utopie, un monde sans criminel qui interroge d'ailleurs sur la peine capitale . Bien conçu, peu de temps morts, des personnages bien conçu pour un un duel qui s'annonce sans merci. Ce premier tome réussit son oeuvre : accrocher le lecteur. Virgule,...

Meandnothim
13/07/10
 

Format

  • Hauteur : 17.60 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie