Debout les morts

VARGAS, FRED

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 17/10/05
LES NOTES :

à partir de
5,70 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Debout les morts Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis découvre, dans son jardin, un arbre qu'elle ne connaît pas. Un hêtre. Qui l'a planté là oe Pourquoi oe Pierre, son mari, n'en a que faire. Mais la cantatrice, elle, s'inquiète, en perd le sommeil, finit par demander à ses voisins, trois jeunes types
un peu déjantés, de creuser sous l'arbre, pour voir si... Quelques semaines plus tard, Sophia disparaît tandis qu'on découvre un cadavre calciné. Est-ce le sien oe La police enquête. Les voisins aussi. Sophia, ils l'aimaient bien. L'étrange apparition du hêtre n'en devient que plus énigmatique.
7 personnes en parlent

Au départ j'étais déçue: pas de Commissaire Adamsberg, pas de lieutenant Danglard ni de Retancourt (j'ai un faible pour les deux derniers). Mais en fait ça m'a très vite passé et j'ai découvert les trois évangélistes: - Marc Vandoosler, dit « Saint-Marc », homme de ménage le jour, médiéviste la nuit;- Lucien Devernois, dit « Saint-Luc », historien spécialiste de la Grande Guerre;- Mathias Delamarre, dit « Saint-Mathieu », archéologue spécialiste de la Préhistoire. Tous trois vivent dans une vieille baraque pourrie avec l'oncle de Marc, Armand Vandoosler, vieux flic ripoux remercié par la maison pour avoir laissé filer un meurtrier. Dans cette baraque chacun vit à son étage et les étages sont répartis par ordre chronologique. Ces personnages sont fabuleux, on découvre leurs petites manies, leurs qualités, leurs défauts, et au final on s'attache. On se prend autant que dans l'intrigue.Comme d'habitude l'intrigue de Vargas est parfaite, on chemine lentement mais sûrement vers l'assassin, et comme d'habitude on n'est pas déçu et surtout on n'a pas trouvé en moins de 50 pages. Il y a juste ce qu'il faut de rebondissement, pas trop pour que ça devienne lourd et nous prenne la tête mais assez pour pas que l'on s'ennuie. Le style d'écriture est toujours aussi plaisant, on lit ce polar sans s'en rendre compte avec un plaisir certain et on en redemande. J'ai lu cet opus à une vitesse alarmante et cela m'a confirmé que j'adore Vargas et sa plume.

Otsu
31/12/11
 

Trois mecs dans la mouise investissent une vieille bâtisse délabrée. Trois historiens, compagnons de misère, auxquels viendra rapidement se greffer un ultime larron, ancien flic à la retraite et oncle de l'un de nos trois pieds nickelés.Ils se lieront rapidement d'amitié avec l'une de leur charmante voisine, la célèbre cantatrice Sophia Siméonidis. Elle est chafouin en ce moment la Sophia, depuis qu'un hêtre, d'un fort beau gabarit ma foi, trône désormais dans son jardin qui n'en comptait encore aucun la veille. le mystère s'épaissit un peu plus lorsque notre Castafiore tourmentée plie les gaules sans laisser de traces. La découverte d'un cadavre calciné achèvera de convaincre ses attentionnés riverains qu'un drame se joue peut-être au royaume du mezzo-soprano.Cherchez pas Adamsberg, il avait pris son reliquat d'RTT.Mais peu n'importe, Vargas signe ici un polar riche et dense.L'interaction entre ces quatre locataires est jouissive au possible tant l'univers qui les sépare semble insondable.L'auteure affiche une parité de bon aloi en décrivant des personnages féminins éminemment troublants et intrigants.La plume est brillante et ingénieuse, à l'image de ce polar enlevé qui n'aura finalement eu de classique que sa trame atypique.Quatre âmes en sommeil, un drame pour les réactiver. Du très beau boulot !

TurnThePage
17/04/15
 

Excellent livre, je l'ai dévoré! Bonne histoire, mais surtout, quelle équipe de détectives! Des rebondissements, des morts, des faux-vrais coupables, tout y est avec surtout cet humour distillé à chaque page, et ces personnages hauts en couleur! Du plaisir, rien que du plaisir!

CorinneG34
06/08/14
 

Après avoir lu Pars vite et reviens tard, j'étais un peu sceptique sur l'histoire et l'auteur. Mais il s'avère que le livre se lit très bien. Les personnages sont un peu bizarre mais l'histoire se tient. Heureusement que je ne suis pas restée sur ma première opinion. Et surtout ce qui est génial c'est de pouvoir écrire cette histoire avec pour centre un arbre.

cloclo85
10/03/13
 

Un matin, Sofia Simeonidis, ancienne cantatrice ayant connu son petit moment de reconnaissance, découvre dans le jardin de son pavillon parisien qu'un arbre y a été déposé dans la nuit. Angoissée, elle demande à Pierre, son mari, s'il sait d'où il vient. Mais celui-ci dit ne rien savoir de cet arbre.Dans les jours qui suivent, trois jeunes historiens un peu paumés s'installent dans un pavillon voisin en ruine. Ils sont tous trois spécialisés dans des domaines différents, et ne comprennent pas leurs passions respectives : l'un est spécialiste de la préhistoire, un autre du Moyen-Âge et le troisième de la Première Guerre Mondiale. Peu après, Matthias, Marc et Lucien voient arriver l'ex-commissaire Vandoosler, le parrain de Marc, qui s'installe avec les "trois évangélistes".Un jeudi, alors que Sofia a l'habitude de déjeuner tous les jeudis dans le petit resto d'à-côté, celle -ci ne vient pas : personne ne sait ce qu'il lui est arrivé, et tout le monde se pose de plus amples questions quand la nièce de Sofia débarque et trouve porte close chez sa tante alors qu'elle devait y emménager.Dans ce roman, on ne retrouve pas la figure habituelle d'Adamsberg, et pour cause, ce roman est antérieur à l'apparition du personnage. Néanmoins, le commissaire Vandoosler, par ses aspects bourrus laisse deviner le futur Adamsberg. Et Fred Vargas réussit à insuffler dans ce roman tout le souffle de ses productions ultérieures : des personnages fouillés, avec des caractères bien trempés, une intrigue qui tient en haleine et qui ne laisse à aucun moment présager le dénouement de l'histoire, une écriture vive,... après une mise en route un peu lente de ma part, j'ai eu envie de savoir le plus vite possible ce qui allait advenir aux protagonistes de ce roman.

Yohan59
28/01/13
 

Après avoir lu son précédent livre "Ceux qui vont Mourir te Saluent", on y retrouve les 3 étudiants historiens cette fois-ci fauchés et vivant ensemble avec un vieil oncle commissaire pourri. Ils vont se lancer sur l'enquête de la disparition de leur récente voisine "ancienne cantatrice célèbre". Des amateurs qui enquêtent, ça change et ça m'a bien plu. Suspense garanti jusqu'à la fin ...

rpfab
24/09/12
 

J'avais entendu beaucoup de bien des romans de Fred Vargas et je ne suis absolument pas déçue avec celui-ci. L'intrigue est excellente, pleine de rebondissements et de fausses pistes. Les personnages sont originaux et développés. Ils ajoutent une touche d'humour très appréciable au milieu d'une enquête qui devient au fil du temps de plus en plus sombre.Un excellent roman policier que je conseille vivement à tous les amateurs du genre.

PetiteMona
03/05/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg