Delivrez-nous du mal

SARDOU, ROMAIN

livre delivrez-nous du mal
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 03/09/09
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

Hiver 1288. Dans une paroisse isolée du Quercy, une troupe d'hommes en noir s'empare d'un enfant. Refusant d'admettre le pire, le prêtre du village, le père Aba, se lance à la poursuite des ravisseurs. Au même moment, à Rome, l'éminent enquêteur Bénédict Gui accepte une nouvelle mission :
retrouver un jeune homme employé par l'administration du pape. Lui aussi a été enlevé par des hommes en noir. Disparitions d'enfants qui se multiplient, archives escamotées, cardinaux assassinés Dans ce Moyen Âge où le pouvoir de l'Église est plus fort que jamais, un drame se prépare.
5 personnes en parlent

Cette lecture s'annonçait plutôt bien (c'est mauvais signe, je sais, d'utiliser le passé). Elle présentait un certain nombre d'éléments pouvant me plaire entre le mélange : moyen âge, enquêtes, pouvoirs obscures de l'église ect. Durant la lecture ces différents éléments sont bien retrouvés, avec le fantastique qui s'invite en plus en cours de route. Mais malgré cela, la sauce n'a pas pris. Et là, c'est le drame ! car j'ai bien du mal à expliquer pourquoi. J'ai trouvé certains éléments un peu téléphoné, ATTENTION SPOILER!!!! par exemple pour le petit Perrot, un enfant dont on suit l'enlèvement, forcément c'est l'enfant du prêtre. Pourquoi? qu'est-ce que cela apporte? Sur la part fantastique, le doute aurait pu planer sur les miracles produits, là ce sont des vrais miracles, j'ai envie de dire mouef. J'ai bien du mal à trouver ce qui a cloché dans ma lecture. Je pourrais ajouter une fin très rapide, qui sert les dénouements à la pelle, un peu plus de développement n'aurait pas fait de mal.(...)

Mariejuliet
29/07/15
 

Hiver 1288. Dans une paroisse isolée du Quercy, une troupe d'hommes en noir s'empare d'un enfant. Refusant d'admettre que le petit est perdu, le prêtre du village, le père Aba, se lance rageusement à la poursuite de ses ravisseurs. Au même moment, à Rome, l'éminent enquêteur Bénédict Gui accepte une nouvelle mission : retrouver un jeune homme employé par l'administration du pape. Lui aussi a disparu sans laisser de traces, emmené par des hommes en noir. (4ème de couverture)Je voulais essayer un roman de Romain Sardou dont j'avais entendu parler. Plein d'a priori un peu négatifs, je dois bien le dire, j'ai donc entrepris ma lecture. Eh bien, ma fois, c'est plutôt pas mal. Je me suis laissé prendre par l'intrigue, par les personnages dont on ne sait jamais s'ils sont vraiment blancs ou noirs, par l'époque et toutes les images qu'elle peut entraîner. Alors, peut-être que le livre de Romain Sardou est bourré d'anachronismes (mais peut-être pas ?), je ne pourrai pas le dire, et finalement peu importe, mais il sait raconter une histoire ! Rebondissements, retournements. La toute puissance de l'Eglise dans ses années-là et son souhait d'encore accentuer son pouvoir sont le prétexte, pour certains de justifier des actes démesurés, et pour l'auteur de se lâcher et d'ajouter même quelque dose de paranormal de bon aloi. L'écriture est fluide, permet une lecture aisée sans tomber dans la facilité ; quelques termes "techniques" religieux m'ont échappé, et l'on se perd parfois dans les méandres de la hiérarchie de l'Eglise, mais rien qui ne nuise réellement à la compréhension du texte et au plaisir de suivre le père Aba et Bénédict Gui. Yv

Lyvres
25/03/14
 

1288. Cantimpré, petit village dans le Nord.Le père Guillem Aba, jeune prêtre de 30 ans, veille sur sa paroisse où des miracles se succèdent depuis plusieurs années.Femmes qui accouchent sans souffrir, enfants qui ne meurent plus en bas âge, maladies qui disparaissent ... Le village est «béni de Dieu» …Mais un jour, des hommes entièrement vêtus de noir assaillent ce paisible village, tuent, pillent et kidnappent un petit garçon de 7 ans, prénommé Perrot .. Accrobiblio

un flyer
07/08/13

Un livre que je n'ai pas pu finir. Je l'ai eu en cadeau pour 2 poches achetés. La religion y est trop présente et n'a pas eu d'attrait pour moi. Romain Sardou a écrit d'autres livres que je lirais pour ne pas rester sur ce jugement

cloclo85
17/02/13

Joie, extase et béatitude ! Romain Sardou m’enchante à nouveau avec ce roman trépidant où les deux héros principaux mènent leur enquête sans jamais se rencontrer ni se douter de l’existence de l’autre.Le père Aba part à la recherche d’un petit garçon de sa paroisse qui vient d’être enlevé par une bande de mercenaires vêtus de noir, tandis que Bénédict Gui, sollicité par une jeune fille pour retrouver son frère disparu, s’engage dans une quête des plus dangereuses. Une intrigue touffue, aux ramifications nombreuses et complexes, qui s’ajoute à des personnages bien campés, dans un contexte médiéval bien retranscrit. L’auteur se documente et ça se voit.Le rythme est soutenu et l’intérêt ne faiblit pas, le dénouement est surprenant, j’avoue ne pas m’y être attendue, trop prise par l’action pour voir venir les révélations finales. Un excellent thriller médiéval teinté de fantastique et de mysticisme. Du haut de gamme dans le genre.

un flyer
25/09/10

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition