Demain, j'arrete !

LEGARDINIER, GILLES

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 04/04/13
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,80 €
nos libraires ont adoré demain, j'arrete !
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c'est à cause de son nom rigolo que Julie s'est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme,
son regard, et tout ce qu'il semble cacher... Parce qu'elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants... Un succès surprise porté par plus de 1 200 000 lecteurs enthousiastes...
Entre ses copines farfelues et ses aventures sans lendemain, julie essaye de trouver Le Grand Amour. Lorsque celui ci emménage dans son immeuble sous les traits de Ricardo Patatras et bien qu’elle ne l’ait jamais rencontré, Julie décide d’employer les grands moyens pour le séduire. Mais attention car le Prince Charmant n’est peut être en réalité qu’un misérable crapaud . Une histoire rocambolesque où vous attendent des rebondissements à chaque page. A lire absolument !!
Cindy ,
Librairie
(Cambrai)
39 personnes en parlent
J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de Julie ! Je suis surprise de voir qu'un homme (Gilles Lagardinier ) connait aussi bien les filles... On se reconnait toute un peu en l'heroine. J'aurais juste préféré une fin plus palpitante, à l'image du reste du livre
Stacie Mlle
C'est le premier livre de cet auteur que je lis et je ne suis pas déçu. Il nous tient en haleine jusqu'à la fin. Une belle écriture, une histoire pétillante et pleine d'humour, les personnages sont vraiment très attachants. De quoi passer un agréable moment de lecture : de la détente et du plaisir ! J'ai eu du mal à croire que ce soit un homme qui ait écrit ce roman. Il décrit tellement bien les sentiments et les (ré)actions de l'héroïne ! Je me suis retrouvée en elle, dans sa part de folie si féminine et j'ai retrouvé mes amies à travers les siennes : bluffant !!... Comme quoi, finalement, certains hommes comprennent très bien le psychisme féminin !
Céline Mme
Envie de vous détendre , de rire toute seule ?Ce livre est fait pour ça !!! un grand coup de frais ....J'ai eu de mal à refermer ce livre , la suite , la suite !!!!
ISABELLE Mme
Excellent, quels délicieux moments j'ai passé à la lecture de ce livre.... drôle, émouvant, hilarant.... J'avais beaucoup de mal à contenir mes éclats de rire lorsque je lisais dans les transports !!! Je le conseille vivement pour la détente qu'il procure, le plongeon dans ce qui fut peut être nous....
Evelyne Mme
J'ai adoré lire ce livre. L'auteur sait nous faire passer par différentes émotions en quelques pages. J'ai beaucoup rigolé avec les aventures de Julie et ses folles copines ! Si vous avez le temps, c'est un livre à lire.
Joanna Mlle
Super histoire du debut a la fin !!!!!!
eryne59 Mlle

Le livre qui m'a fait découvrir un auteur génial qui sait parler des femmes aux femmes. La preuve avec ce roman léger drôle et charmant. La recette d'un livre pour se détendre. Julie est une catastrophes ambulantes et cela rend vraiment le livre très aumsant

Frog62
01/10/15
 

Plein de fraîcheur, moi qui suis plutôt une habituée de polars noirs, je me suis laissée tenter!Un vrai bonheur! plein d’humour, de folie, de douceur et d’amour!Dévoré en 3 jours (il fallait bien dormir et aller au travail ;) )L’histoire d’une jeune femme qui veut du changement tant au niveau professionnel que relationnel. Qui se met dans des situations très pittoresques pour apercevoir son voisin, des plans plus ou moins foireux pour aider un ami, de l’amitié naissante pour l’une de ses voisines.Le tout écrit par un homme, et là c’est original, pour le coup car c’est le point de vu d’un homme dans la peau d’une femme. J’ai eu du mal à croire que l’auteur de ce livre était un homme. Il a une si grande connaissance de la gente féminine que s’en est à la fois admirable et surprenant.(il nous connaît et nous aime ça se sent). Cette histoire n’est pas prise de tête, elle est sympathique, bien racontée et on a envie d’y croire jusqu’au bout. Julie Suit Son Fil

Juliesuit
30/09/15
 

Best-seller, tout le monde en parle de façon élogieuse. Je ne pouvais donc plus ignorer ce roman... De prime abord, le synopsis ne m'avait pas charmée. J'avais donc besoin d'être convaincue que Julie allait donc faire tout et n'importe quoi par amour. Et bien, non! Cela n'a pas marché sur moi: dans une ambiance digne d'un collège ("il m'a touché la main, je rougis"), elle choisit de se faire boulangère! Waouh! Quelle aventure!Dans un style très (trop?) léger, ce livre à le seul mérite de ne pas "prendre la tête" car aucun besoin de faire fonctionner son cerveau pour lire les mots qui se suivent

viwa
09/09/13
 

Une lecture légère mais au combien divertissante, chick lit à la française on passe sans mentir du rire aux larmes. Ancré dans la vie quotidienne, les aventures se succèdent prenant pour notre plus grand bonheur des tours parfois très rocambolesque quand aux personnages leurs « normalités » (si l' on veut) les rendent tous plus attachants les uns que les autres. On en ressort le sourire aux lèvres et rien que pour cela je vous le conseille.

Lacazavent
02/09/13
 

Ce roman est quasiment un coup de cœur. Je dis quasiment car j'ai trouvé le début un peu long mais la suite m'a remué les émotions. En effet à des moments je riais de bons de cœur ou alors j'avais le sourire et à des moments j'avais les larmes aux yeux. C'est donc un très bon roman que je recommande à tous.

J'ai vraiment adoré ce livre qui est vraiment très drôle. Les personnages sont attachants et l'histoire super sympa. Je vous le conseille comme lecture d'été ou pour une lecture pas prise de tête.Bonne lecture !

anaiso
04/10/15
 

Je viens de finir le livre et je n'ai pas été convaincue, le personnage a commencé dés le début à me porter sur les nerfs, même si c'est censé être drôle j'imagine mal une femme éduquée et banquière fouiller la boite au lettre de son voisin juste parce qu'elle ne l'a pas vu , à la limite une gamine de 14 ans ça passe encore, mais le niveau émotionnel d'un ado sur une femme beaucoup plus âgé non ça passe pas. Surtout qu'elle a la capacité de concentration d'un chiot, on se demande vraiment comment elle a bien pu arriver ou elle en est dans la vie avec un si gros handicap mental. Ça continue de véhiculer l'image comme quoi les femmes ne sont bonnes à rien, et ça m'exaspère, d'autant plus que le livre est écrit par un homme, si c'est ça l'idée qu'il se fait des femmes, c'est pas folichon.A quand le livre comique sur un gros balourd ou un gamin attardé qui sait rien faire écrit par une femme? (ça existe peut-être mais j'en ai jamais vu). Bref, pas une lecture pour moi.

Lilou80
30/09/15
 

Je voulais un livre sans prise de tête, qui détend et fait sourire, voire rire parfois. Un livre de plage, à lire au soleil sur la terrasse ou sur un banc en ballade. Et bien, bonne pioche avec ce petit roman frais et léger, très léger. On frôle parfois l’invraisemblable, mais peu importe ici. J’y ai trouvé ce que je cherchais. Et ce fût aussi l’occasion pour moi de découvrir cet auteur à succès. http://blogaelle.wordpress.com/

GaL7
11/05/15
 

Ce livre peut à la limite distraire. Mais tout est tellement convenu, cul-cul la praline, attendu, que l'agacement prend le dessus.J'avoue avoir souris de temps à autre et baillé d'ennui très souvent.

SossoLit
14/03/15
 

Extrait de ma chronique:"Un roman juste génial qui fait passer un bon moment de lecture. J'ai apprécié la plume de Gilles Legardinier. Son humour, son style, tout est fait pour nous plaire, à nous les femmes.Cette première lecture a un gout de trop peu, il me tarde de me plonger dans un autre roman de cet auteur de talent, d'ailleurs, j'ai prévu de lire "Complètement cramé" dans les quinze jours à venir. Hâte ..."Pour lire mon avis en entier, cliquez sur le lien ci-dessous émoticône smilehttp://www.leslecturesdelily.com/2015/02/demain-jarrete-ecrit-par-gilles.html http://leslecturesdelily.com

LeslecturesdeLily
20/02/15
 

Livre qui me tentait depuis un moment surtout pour le chat qui squatte la couverture. Oui, oui, j'assume totalement le fait que beaucoup de mes livres sont là pour leur couverture et je suis faible face aux chats. Je me suis donc lancée dans ce livre et au final, je me suis éclatée.Il faut dire que notre personnage principal Julie est une vrai folle dingue donc si vous voulez un roman pour passer un bon moment et bien rigoler, je ne peux que vous le conseillez.On va donc suivre notre Julie dans une de ses aventures folles. Et tout va partir du fait qu'elle a un nouveau voisin qui a un nom rigolo : Ricardo Patatras.C'est une miss gaffe, mais elle veut absolument savoir comment est son nouveau voisin de là, c'est parti pour des gamelles pas possibles. Et ensuite, elle va s'occuper de sa boîte aux lettres (moment de solitude bonjour). Bref même avant qu'il se rencontre, on rigole bien.Ensuite, ils vont enfin se rencontrer (en même temps, elle provoque un peu le sort) leur histoire est juste géniale, car ce n'est pas banal, elle sent qu'il lui cache quelque chose et je peux vous dire qu'elle a de la suite dans les idées notre Julie.Bref à côté de cette histoire "d'amour", on a aussi la vie de Julie, ses amis et autres voisins. Mais aussi son changement de job, quand elle change ce n'est pas pour le même, mais l'opposé.Julie est attachante, complètement délire, mais surtout une personne qui sera toujours là pour les autres.En bref, c'est un livre génial pour passer un très bon moment. Il se dévore en se tordant de rire. Même si pour l'un des personnages, c'est triste, le plus gros du roman est juste magique. Des personnages hauts en couleur, mais surtout Julie qui est complètement loufoque et on se demande où elle va chercher toutes les conneries qu'elle fait.Un livre fait pour se détendre et passer un excellent moment sans prise de tête. J'ai adoré, je l'ai dévoré, j'ai bien rigolé. Un livre que je conseille à tout le monde.

Toutelalecturedesev
06/02/15
 

J'ai passé un agréable moment de lecture à suivre les aventures amoureuses de la toute fofolle Julie et de sa bande copains-copines.J'ai rit à certaines maximes de la grand-mère (notamment celle dans laquelle il est question de manger du rat à un mariage).Et puis le personnage de Ric reste énigmatique, ténébreux et attentif jusqu'au bout : un homme comme on en rêve (même si j'en ai déjà un exemplaire à la maison).Une histoire qui fait chaud au cœur et qui remonte le moral. On se doute que l'auteur a parfois rit en écrivant certaines scènes.L'image que je retiendrai :Celle de la voiture XAV-1 : prototype de la voiture du future qui ne passe pas par le porche de l'immeuble. Alex-Mot-à-Motshttp://motamots.canalblog.com

AlexMotaMots
21/10/14
 

Lorsque je me suis lancée dans ma lecture de Demain j'arrête ! je n'en savais pas grand chose. Pour être franche je ne connaissais même pas le pitch de l'histoire et savais simplement que ce roman avait été un gros succès et un coup de cœur pour beaucoup (contrairement à un roman comme 50 Nuances de Grey qui a été un gros succès mais à en grande majorité été détesté). Tout le monde semblait s'accorder à dire que c'était une histoire fraîche et drôle permettant de passer un bon moment, ce que je recherchais pile poil au moment de ma lecture. Et au final j'ai, il est vrai, passé un moment de lecture très léger et rafraîchissant malgré que, car oui il y a un mais, j'ai du mal à comprendre d'où vient l’engouement général sur ce roman qui n'a somme toute rien de bien exceptionnel.L'ensemble de l'histoire dans laquelle nous embarquons se construit autour de Julie, une jeune femme un peu fantasque qui se rapproche de la trentaine et se retrouve à faire le point sur sa vie après une rupture. Elle n'aime pas son boulot, ne sait pas exactement dans quelle voie continuer son bout de chemin, et ne sait même pas vraiment ce qu'elle attend de ses relations. C'est alors qu'arrive Ric, un nouvel habitant de son immeuble, qui par son seul nom de famille va réveiller le côté fantaisiste de la jeune femme et va même accélérer malgré lui les changements qui s'effectuent dans cette vie qui l'ennuyait. Ainsi, plus que la romance, c'est surtout la prise de conscience de Julie sur elle-même, son futur, et son entourage, qui rythme réellement ce récit et y apporte un certain intérêt. Le tout est contrebalancé de pas mal d'humour puisque Julie ne recule devant aucun subterfuge pour se rapprocher de Ric pour lequel elle développe une obsession quasi malsaine et flippante. Sincèrement j'ai trouvé qu'il y a des moments où cela devenait vraiment exagéré et d'une tristesse folle, au point qu'à la place de rire on en venait plutôt à se dire que la demoiselle aurait grandement besoin d'un psy...Néanmoins, au delà de cette humour omniprésent, et parfois presque gênant, il y a quelques moments plus touchants qui auraient réellement gagnés à être d'avantage développés. Je pense notamment aux relations de Julie avec sa voisine Mme Roudan, sa patronne, ou même avec ses amies complètement déjantées. Cela aurait été un vrai plus à mon sens, surtout que cette romance ne reste finalement qu'un prétexte et finit par nous mettre presque mal à l'aise. Déjà Ric n'est pas un personnage particulièrement charismatique, mais le fait qu'il deviennent le récipient de l'obsession mal placée de Julie nous le rend pas forcément plus sympathique. On est presque gêné par rapport à lui et il reste un personnage sans grand intérêt, de même que la relation alambiquée qui se créée entre lui et la jeune femme. Dans l'ensemble Demain j'arrête ! reste tout de même un moment sympathique de lecture. Certains moments sont assez drôles bien que parfois trop poussés au point que cela devienne gênant. Bizarrement si Julie avait été un homme et que toutes ses attitudes avaient été dirigés vers une jeune femme, je suis certaine que la polémique n'aurait pas été loin... Du coup j'ai eu du mal à continuer à ressentir le bon sentiment du début de la lecture au fil des pages. Peut-être que si l'auteur avait été moins loin dans l'obsession malsaine et avait ouvert les horizons de son héroïne, le roman m'aurait d'avantage marquée.

Althea
27/09/14
 

Si le thème du livre est de savoir ce que l'on ferait de plus idiot dans notre vie, il est développé au delà de nos espérances en scrutant, par ses vois intérieures, la vie d'une jeune femme comme un autre, à laquelle on n'a pas trop de mal à s'identifier. C'est un récit plein de vie, et d'humour, avec une écriture fluide et donc un certain plaisir de lecture. On passe un bon moment. laurence

laurence
11/08/14
 

Je n'avais pas l'habitude de lire ce genre de romans, cantonnée à mes thrillers, et j'ai vraiment passé de bons moments avec l'héroïne très attachante, et surtout très rigolote. Un livre qui se lit tout seul, et qui m'a fait rire à plusieurs reprises. Lecture à renouveler avec cet auteur.

Neelcharlie
31/07/14
 

Quand on m'a proposé de découvrir cette histoire en livre audio, j'ai tout de suite accepté car depuis quelques années déjà, j'aime beaucoup écouter les livres audios, en particulier ceux d'Audiolib qui sont de très bonne qualité. Or quelques jours plus tard, je me suis souvenu que ma copine Elsa m'avait également offert ce livre en format papier lors de notre swap de Noël. Qu'à cela ne tienne, je me suis dis que j'allais me faire une petite lecture en duo : papier/livre audio. Et si j'apprécie toujours autant l'expérience du livre audio (je vais y revenir) j'avoue que je n'ai pas du tout mais alors pas du tout aimé le livre. J'ai mis plus de 10 jours à en venir à bout et pour être honnête, je n'en garde pas un très bon souvenir. Quand Julie remarque le nom de son nouveau voisin sur sa boite aux lettres, elle ne peut s'empêcher d'être intriguée. Ric Patatras, en voilà un nom étrange. La jeune femme, à l'imagination très fertile, se met en tête d'apprendre à connaitre ce nouveau voisin. Elle ne s'imagine pas qu'elle va s'embarquer dans de folles aventures.J'ignore vraiment pourquoi le récit n'a pas fonctionné avec moi. Généralement, je suis friande et plutôt bon public en ce qui concerne les comédies mais là non, rien n'y a fait. Je n'ai pas souri une seule fois pendant le roman, les différentes péripéties des héros m'ont souvent fait lever les yeux au ciel tant je les trouvais trop abracadabrantesques et surréalistes et surtout je me suis terriblement ennuyée. Alors je cherche vraiment ce qui a cloché durant mon écoute. Car l'histoire en soi aurait pu être plaisante mais trop de longueurs, trop de blabla ont fait que je n'ai vraiment pas réussi à vraiment prendre plaisir à cette lecture.Et puis, là où vraiment ça a coincé, c'est avec Julie. Pas moyen de m'attacher à elle, j'ai eu envie de la baffer tout le long du roman. Trop extravagante, pas assez naturelle, j'ai trouvé ses traits de caractère trop forcés, pas du tout réaliste (je lisais beaucoup de chroniques qui disaient que l'auteur avait réussi à se mettre dans la tête d'une femme...Eh bien, pour ma part, je ne suis pas tellement d'accord) et donc forcement pas attachante. Je n'ai pas vu de réelle alchimie entre elle et Ric, d'où mon peu d'intérêt pour la romance. En revanche, j'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui gravitaient autour d'eux : touchants, humains, attachants, ils sont une vraie réussite !Enfin, la note la plus positive de mon billet sera sur le style de l'auteur, qui est, ma foi, fort plaisant. Léger, enjoué, dynamique, tendre et touchant, son style a su me plaire et me donner vraiment envie d'aller au bout du roman (d'ailleurs, j'ai bien envie de lui donner une seconde chance en lisant un autre de ses romans, rien que pour sa plume !). L'ensemble est facile et simple à lire mais le phrasé est travaillé et agréable à lire/entendre.Parlons maintenant de l'expérience auditive. Là encore mon retour est très positif. J'ai énormément apprécié la lecture de Ingrid Donnadieu qui a su donner vie et rythme au récit. Sa voix douce et mélodieuse m'a vraiment plu (voire même bercé par moment) et j'ai également apprécié les petits intermèdes musicaux en début de chaque chapitre, qui apportent un peu plus de gaité à l'ensemble du roman. C'est en lisant quelques chapitres en format papier que je me suis rendue compte à quel point la lecture était différente selon que l'on écoutait ou que l'on lisait un livre. Quand j'écoutais ce livre audio, j'étais tout de suite dans de meilleures dispositions envers Julie alors que sur papier, elle m'agaçait plus ! De même, je trouvais le récit beaucoup plus fluide en version audio. Un gros plus donc pour la version Audiolib de ce roman qui est très réussie !Demain, j'arrête ! fut une déception. A part le style et les personnages secondaires que j'ai apprécié, le reste m'a semblé superficiel et trop poussé, trop peu réaliste et surtout pas drôle. En revanche, j'ai énormément apprécié le livre audio en lui-même. Très très très agréable à écouter, il nous fait passer un bon moment de lecture !

Evy26
29/06/14
 

Si je me suis laissée tenter par ce livre, c’est avant tout pour son titre accrocheur, sa couverture (qu’il est mignon ce petit chat avec son bonnet péruvien !) et son résumé qui promettait une romance pleine d’humour. Et je n’ai pas été déçue !Julie, le personnage principale, nous annonce la couleur dès le premier chapitre. D’entrée de jeu, elle nous fait partager son regard sur les personnes qui l’entourent et sur la vie en générale. Désespérément célibataire, frustrée par son boulot (surtout par son patron et sa collègue de bureau), l’arrivée d’un nouveau voisin dans son immeuble va bouleverser son petit train-train quotidien. Déjà, son nom l’intrigue : Ricardo Patatras. « Tu parles d'un nom, c'est à se demander si il y a un cirque dans le coin et si le clown a décidé de vivre ici... ». Autant vérifier l’hypothèse du clown. Julie va donc imaginer divers stratagèmes afin de provoquer la rencontre avec cet individu, quitte à « faire la morte dans l’escalier » et finir par se ridiculiser en étant prise la main dans… la boîte aux lettres ! Quelle surprise pour elle lorsqu’elle découvre que ce mystérieux Monsieur Patatras est un canon (oui oui, ils possèdent non pas un mais deux yeux noisette) ! Et c’est le début de ses aventures où elle s’embarque afin de lever tous les mystères entourant ce beau brun ténébreux et qui vont nous mener à la rencontre de personnages aussi exubérants qu’attachants (Xavier et son véhicule disons, peu commun).Gilles Legardinier nous livre donc ici une comédie sentimentale à l’américaine, le tout dans un style percutant et bourré d’humour grâce à une héroïne maladroite et attachante qui tourne en dérision de nombreux clichés du genre. En bref, un livre qui donne la pêche et que je recommande à toutes et à tous ! N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
24/06/14
 

Il y a des jours, tu sors de chez soi, il fait froid, il pleut, tes chaussures sont mouillées dès 8h du matin et ton voisin de train a oublié de se laver depuis genre 3 ans, et tu ouvres ce livre et hop une bouffée d'oxygène ! Tu ris parce que certaines situations, tu les as vécu (cf. la course à pieds), le trait est un peu exagéré certes, mais ça te fas tellement du bien pour une fois de ne pas te prendre la tête avec de la métaphysique, que OUI !!! Tu lis pour te détendre et ça le fais !!!

laeticha
17/06/14
 

Ma partenaire Liz m'avait encouragé à le lire et bien voilà c'est fait et je peux vous dire que c'est une très belle découverte et un bol de fraîcheur ! J'ai adoré suivre Julie, une jeune femme de 29 ans, un peu dingue (et je pèse mes mots, vous verrez quand vous l'aurez lu !) qui est prête à tout pour percer le mystère de son nouveau voisin Ric Patatras. C'est d'ailleurs le nom de ce dernier qui en premier lieu va la mettre dans une situation des plus cocasses ! Les gaffes et les exploits insensés vont alors s'accumuler et on peut dire que cela vaut le détour. Franchement, suivre les pensées de Julie relève du pur bonheur ! Elle est ironique à souhait et m'a fait énormément rire ! On découvre aussi son entourage, sa bande de copines toute aussi folle qu'elle ; l'épicier, Mohammed et la boulangère, Mme Bergerot, dure à l'extérieur mais au grand cœur, d'ailleurs, ces derniers se livrent à une guerre qui cache bien des choses ; son ami d'enfance, Xavier. Celui-ci m'a beaucoup touché car ayant été recalé aux examens d'entrée dans l'armée, il continue tout de même de suivre son rêve d'enfant et construit une voiture blindée digne de celles de l'armée ! Mais ne pensez pas que tout est rose car on découvre aussi des personnages détestables comme le jeune prétentieux parti faire du bénévolat en Afrique alors qu'en fait il a escroquer les Africains, M. Calan qui n’arrête pas de critiquer tout le monde. Bref c'est un large éventail de personnages qui s'offre à nous. Bien entendu, on retrouve certains clichés comme les réunions entre filles célibataires, la fille qui veut se suicider à cause de sa rupture, celle qui drague tout ce qui bouge (enfin plutôt tout ce qui est pompier lol)... Mais par ces derniers, l'auteur se permet de les dénoncer en s'en moquant notamment via la scène où l'une des amies de Julie est sauvée d'un accident de voiture grâce à ses seins refais... Mais bon, cela ne m'a pas beaucoup dérangé, au contraire, j'ai beaucoup ri ! Cependant, petit bémol, j'ai trouvé la fin très rapide et l'expédition au musée de Julie, irréalisable ! Je ne pense pas qu'il soit possible que l'héritière ne vérifie pas l'identité de la pseudo repreneuse russe, et qu'en plus, elle lui offre une pièce de sa collection car celle-ci a "flashé" dessus... Pour conclure, j'ai adoré suivre Julie dans son quotidien et ses frasques malgré les clichés ! Pour moi, c'est donc une superbe découverte que je vous conseille vivement !

chachoufantasy
06/04/14
 

J'avais très envie de lire ce livre avec le nombre d'avis positifs que j'avais pu lire à son sujet : ce roman a un peu envahi la blogo. En plus de cela, la couverture est à croquer ! Et moi qui aime les chats... Je n'ai pas été déçue par ce livre, loin de là. J'ai passé un excellent moment. L'histoire parle d'une fille prête à tout pour séduire son voisin et l'espionner. Cette même fille déteste les chats. Je pourrais relever le nombre de références qui leur sont faites, en tout cas il y en a un très grand nombre. Et elles sont drôles (apparemment, les chats vont envahir notre planète, se trouver un coin sombre et faire plein de petits pour nous remplacer). On découvre son quotidien, et celui-ci est entouré de gens qu'elle aime, ou pas. On découvre l'histoire de ces gens, leur passé mais on apprend aussi à les connaître en même temps que Julie. Ils se révèlent aussi attachants que l'héroïne.On peut dire que la fin de l'histoire contient beaucoup d'action ! Cette fille, elle m'a fait flippé à mort. Pour moi, elle était suicidaire. Enfin la révélation finale est bien trouvée et ingénieuse. Et la fin est toute mignonne, un peu comme je m'y attendais et le voulais ! Les personnages sont le point le fort de ce roman. L'auteur joue sur les relations humaines et les sentiments qui s'en dégagent. Il y en a toute une palette : Julie, tout d'abord. Un peu timbrée (pour ceux qui ont lu le roman, vous comprenez pourquoi !), elle a un cœur en or et n'hésite pas à aider les autres. Mais elle est aussi très drôle et comme c'est elle la narratrice de l'histoire, heureusement ! Rick, ensuite. Bien qu'il soit le point central de l'histoire, on ne peut pas dire que ça soit le personnage que j'ai préféré. Néanmoins son histoire est émouvante. J'ai adoré les personnages de Mme Roudan, la boulangère, Mohammed, Géraldine et Xavier. Mais aussi Sophie, sa meilleure amie, et la blague du bonnet péruvien (d'où la couverture) ; je m'en souviendrais toute ma vie, c'est le moment le plus drôle de l'histoire et je crois bien avoir rigolé dessus pendant plusieurs minutes. L'écriture de l'auteur est simple, pleine d'humour un peu ironique et de références au chat. L'héroïne a tendance à s'imaginer plein de trucs fous très rapidement, ça donne à rire ! Ce page-tourneur se lit à une vitesse folle : en deux jours je l'avais terminé.C'est un roman plein d'allégresse que nous avons là, mais il ne faut pas croire qu'il n'y a pas de côté touchant. Plusieurs fois on peut découvrir de belles phrases toutes émouvantes, qui nous fait réfléchir sur l'amour qu'on donne à nos proches etc. Et la dernière phrase du roman est très drôle et explique tout pour la couverture. Par contre, ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est le titre. Le sens est très caché... C'est une très belle lecture et je ne lui ai trouvé aucun défaut. J'ai passé un excellent moment à me détendre en compagnie de cet univers chaleureux. Sans compter que l'auteur est un homme : il a un véritable talent pour toucher et faire rire, même sous les traits d'une femme ! Ninon !

nilale
03/04/14
 

Avoir un nouveau voisin, c’est toujours excitant. Surtout quand on s’appelle Julie et qu’on est une jeune femme célibataire à la recherche de son âme sœur. Et quand on découvre que ce fameux voisin s’appelle Ricardo Patatras et qu’on est soi-même une catastrophe ambulante, on se dit qu’avec un nom pareil, il pourrait bien être la personne qu’on recherche.Ce livre est un formidable divertissement. On rit à chaque nouvelle lubie de Julie et ça fait du bien ! Ses gaffes et son imagination débordante lui jouent de sacrés tours et en font une héroïne attachante, qu’on aimerait avoir pour amie.

Bibeli
02/04/14
 

Une petite perle de la littérature française dont il ne faut pas passer à côté.Julie est une jeune femme complètement déjantée et folle de son voisin qu'elle n'a encore jamais vu ! Mais c'est ans compter sur sa ténacité et son obstination maladroite à essayer de le connaitre. Elle va aller de scènes rocambolesques et série de doute jusqu'à se rentre ridicule mais ô combien attachante. Ric, le mystérieux voisin au nom totalement loufoque, ne pourra que succomber mais, parce qu'il y a toujours un mais, les apparences sont parfois trompeuse sauf pour Julie...Merci Gilles Legardinier de ce moment de lecture vraiment formidable. De fous rire en fous rire, de péripéties amusantes en idées rocambolesques et fantasques, l'auteur, dont l'écriture fluide et simple est un régal, m'a entrainé dans un tourbillon de bien-être livresque.A ceux et celles qui veulent un vrai livre afin de passer un bon moment et découvrir que même en littérature française il peut y avoir quelques perles qui sortent du lot, n'hésitez surtout pas et lisez-le !

Ematt
18/03/14
 

Vous n’avez certainement pas pu passer à côté de ce chat d’apparence peu commode affublé d’un affreux bonnet péruvien. Ce félin à l’humeur visiblement contrariée pose fièrement sur la couverture du roman hilarant de Gilles Legardinier Demain j’arrête !Si, vous êtes comme moi, vous vous êtes certainement arrêté sur cette couverture, il faut bien le dire, plutôt (très) moche. Vous n’y avez pas vu le second degré et vous avez passé votre chemin, persuadé d’être face à un livre aux qualités littéraires plus que médiocres. Heureusement pour moi, au détour des étalages des livres d’occasion, j’ai mis de côté tous mes préjugés et je suis passée à la caisse, le livre en main. Même pas honte ! Bien m’en a pris. Je n’ai pas adoré Demain j’arrête !… j’ai surkiffé comme disent les jeunes ! Alors j’espère bien vous donner envie de vous jeter sur le délicieux roman de Gilles Legardinier. J’en fais la promesse : vous ne le regretterez pas. Au pire, j’assurerai le S.A.V en cas de déception !« Quelle est la chose la plus stupide que vous ayez faite dans votre vie ? » Pour Julie, tout commence par un étrange nom sur une boîte aux lettres de son immeuble : « Ricardo Patatras ». Faut dire qu’un nom pareil a de quoi attiser la curiosité des plus timides. Qui peut bien être ce Ricardo ? Un bel hidalgo à l’accent ravageur ou un homme d’un certain âge tout droit venu du cirque du coin ? De quoi a-t-il l’air ? Est-ce un enfoiré, au même titre que tous les hommes qu’elle a connus, ou le potentiel homme de sa vie ? Julie n’a plus qu’une idée en tête : rencontrer son mystérieux voisin, comme ça, à l’improviste dans la cage d’escalier. L’improviste, ça la connaît Julie ! Pour ça, elle est prête à faire le pied de grue pendant des heures à espionner les faits et gestes de ses voisins à travers le judas, se coincer la main dans une boîte aux lettres. Bref, elle est prête à toutes les excentricités possibles pour approcher Ricardo… et on l’en remercie.Si vous traversez en ce moment une petite vague de déprime, jetez-vous sur Demain j’arrête ! Sa lecture est complètement jubilatoire. Ils doivent se compter sur les doigts d’une main les livres qui ont réussi à me faire sincèrement éclater de rire. Je vous assure, je me suis payée des barres toute seule dans le métro. Des fous rires comme je peux en avoir tous les jours en assistant à une situation cocasse, en regardant le sketch d’un humoriste… Gilles Legardinier a l’immense talent de savoir faire rire les gens qui le lisent. C’est incroyable. Quand on lit Demain j’arrête !, on a l’impression d’être dans une comédie british comme on les aime. On pense à Bridget Jones, à la maladresse de Hugh Grant dans 4 mariages et un enterrement. On se régale. C’est rythmé comme dans un bon film. D’ailleurs, monsieur Legardinier a été scénariste… comme quoi, il n’y a pas de secret. L’histoire ne dit pas s’il a également été une femme ! Non parce qu’il a su capter de façon incroyable et quasi inquiétante – mais qui est-il vraiment ? – ce qui se passe dans la tête d’une femme amoureuse. C’est complètement dingue !Si on s’attache principalement à Julie, une héroïne complètement frappée, la galerie de personnages secondaires donne toute sa saveur au roman. Gilles Legardinier a su donner vie à une ville entière dans laquelle on crève d’envie d’habiter pour saluer la boulangère, jeter un œil à la voiture de Xavier, faire quelques foulées dans le parc… On est bien avec tous ces personnages qui font finalement partie intégrante de notre quotidien. On voudrait que ça ne s’arrête jamais.Bon, malgré cette avalanche de compliments, je me permets malgré tout d’émettre des réserves sur la fin que j’ai trouvé plus bâclée, moins drôle et un poil cul-cul (alors que le roman ne l’est jamais). www.blablayablog.fr

BlablaYa
30/01/14
 

Incroyable de voir qu'un homme arrive aussi bien à se mettre dans la tête d'une femme... Bon il faut avouer que l'agent JT est extrêmement tarée et que nous ne sommes pas toutes comme ça... mais il est vrai que moi aussi quand je tombe amoureuse, tout me rappelle mon bien-aimé, lol! Après de la à dire qu'on serait toutes prêtes à dévaliser des banques pour sauver celui qu'on aime je ne sait pas... En tout cas j'ai passé un excellent moment, Julie se remet en question exactement comme je pourrais le faire, elle reste bienveillante et attaché à ses amis et ça, ça vaut tout l'or du monde!

naramaya
25/01/14
 

Julie a quitté le musicien que tout le monde détestait pour vivre seule avec son nounours Toufoufou. Sa vie se résume à son emploi à la banque et ses soirées de célibataires entre copines. Tout bascule quand un nouveau voisin fait son apparition : Ric Patatras. Son nom étrange écrit sur la boîte aux lettres l'intrigue immédiatement. Dès lors, elle se lance dans une séance d'espionnage plus ou moins discrète : elle s'en fiche, elle veut découvrir qui il est, ce qu'il fait... Quel est ce secret qu'il cache si violemment ?Demain j'arrête est composé de très courts chapitres, écrits avec une plume légère et fluide. La lecture en est donc très rapide et surtout, passionnante. L'histoire nous est livrée par Julie elle-même, qui repense à sa vie, ses déboires, sa plus grosse idiotie, bref, son passé tortueux. Les anecdotes s'enchaînent de façon chronologique : le lecteur n'est pas perdu, il suit le fil de l'intrigue au gré des pages et des chapitres. Peu à peu, un secret s'immisce entre Ric et Julie. Le lecteur, inspiré par les élucubrations de Julie, se complait en fausses pistes et interrogations (le dénouement n'en est que plus déroutant).Côté personnages, nulle déception non plus ! Des personnalités détonantes et dynamiques à foison cohabitent bon gré mal gré dans une ambiance joyeuse et comique. Julie pour commencer, est une jeune femme un peu paumée qui voue un culte à son voisin (oui, un culte...). Ledit voisin, Ric, cache de nombreux secrets derrière son sourire charmeur. Les amis de Julie, Xavier, Géraldine ou encore Sophie, se volent la vedette dans le coeur (artichaut) de Julie. Tous apportent une note d'humour et de complicité. La tendresse est au rendez-vous également avec Madame Roudan, la vieille voisine malade.Bref, ce roman d'amour, écrit par un homme, reste fleur-bleu, bien sûr, mais pas que. Remplie d'humour et d'un certain piquant novateur, la plume de Gilles Legardinier séduit, émule, stimule l'imaginaire des uns et des autres. Le scénario rocambolesque à souhait se construit tel une scène de théâtre qui se déroulerait sous nos yeux.Sous le charme de cette comédie tendre, drôle et romantique, je dis oui à l'invasion des chats ! (cf le roman pour mieux comprendre...)

SEcriture
26/11/13
 

Demain, j'arrête !, s'il a des airs bien appuyés de comédie romantique, n'est pas de la chick-litt comme je la déteste, avec des héroïnes totalement futiles, qui dépensent en fringues deux fois leur salaire mensuel et qui cherchent par tous les moyens à se débarrasser de kilos superflus inexistants. Dans ce premier roman (Ah ! On me dit dans l'oreillette que ce n'est pas son premier roman ! Oups !), Gilles Legardinier brosse une galerie de personnages hauts en couleur, de la boulangère veuve et intraitable sur la gestion partagée du trottoir avec le primeur arabe, au copain mécano qui fabrique la voiture de ses rêves dans la cour de l'immeuble, en passant par la voisine qui se promène tous les jours avec une poussette...L'ensemble est léger, bien écrit, se lit extrêmement facilement. Le tout ne nécessite certes pas une grande concentration, mais quand vous rencontrez une période un peu délicate, avec des pannes de lecture, ce genre de bouquin fait un bien fou. Les situations cocasses s'enchainent, et si le rythme s’essouffle à peine vers la moitié du roman, l'ensemble est bien dosé. Miss Alfie

MissAlfie
20/11/13
 

Ce roman est un roman destiné à un public féminin principalement. On y découvre une Julie, presque la trentaine, vivant seule, entourée d'amis, et qui tombe amoureuse de son voisin. Elle va imaginer tous les scénarios possible à partir de détails totalement insignifiants. Son esprit tortueux va la mener à changer de métier et devenir une usurpatrice d'identité, uniquement dans le but de plaire et de créer une relation avec Ric, le voisin.Avant de commencer ce roman, j'avais lu quelques critiques faisant état d'un auteur masculin ayant découvert le Graal au point que quelques lectrices doutaient réellement de la véracité de la biographie de l'auteur - ce n'est pas possible, un homme n'aurait pas pu écrire ça. Ce Graal, c'est tout simplement la compréhension de l'esprit et de l'intellectuel féminin. Le labyrinthe émotionnel des femmes serait retranscrit dans ces pages. En lisant ce roman, en effet, le personnage principal adopte réellement des comportements et des pensées alambiquées pour arriver à découvrir une vérité qui est tout sauf celles qu'elle a pu s'imaginer. Si l'esprit des femmes est aussi tordu, ça fait peur et je suis assez fier alors d'être un homme, et le terme obsession gagne tout son sens lorsqu'il s'agit du relevé de détails pour arriver à créer une histoire derrière... bon passons. Pour ma part, le personnage principal m'a paru complétement décalé et parfois bizarre, et même si l'auteur a pu comprendre ce fonctionnement, l'humour, lui, est typiquement masculin. Vous ne trouverez jamais, mais j'ai bien dit jamais, ou plutôt écrit jamais, mais jamais, de jeté de tête en arrière suivi d'un rire vengeur, dans un roman écrit par une femme.Même si l'écriture est fluide et facile à lire, l'histoire tend à s'enliser trop souvent avant de repartir à nouveau. C'est assez fatigant à la fin, car l'auteur a tendance à s'embourber de temps à autre. L'histoire, quant à elle, bien que déroutante par l'imagination débordante du personnage, est assez prévisible et tout est bien qui finit bien d'ailleurs. Rien de méchant ni de fantastique, c'est même un peu enfantin. On retiendra la morale de l'histoire qui est bien plus profonde et que l'auteur nous fait ressentir en quelques lignes seulement dans ces remerciements. Oups, au moins je vous aurait épargné la lecture du roman en allant directement lire les trois dernières pages.En somme, beaucoup de tapage pour pas grand chose.

Skritt
15/10/13
 

Tout d'abord choisi pour sa "drôle" de couverture, ce livre m'a énormément fait rire.Julie est une pas encore trentenaire, avec une vie ordinaire, un looser de petit ami qui s'offre le luxe de la quitter, un boulot alimentaire qu'elle n'aime pas, et des copines en quête du "Mâle".Sa vie va être chambouler lorsqu'un nouveau voisin Ric Patatras va arriver dans son immeuble.C'est aussi à cette période qu'elle va ouvrir les yeux sur les gens qui l'entoure.Une bonne comédie, pleine de bons sentiments qui font du bien, d'amour. C'est un hymne à profiter de la vie. MurielDMR

Muriel72
12/10/13
 

Bonjour,je dois dire que j'ai été déçue a la lecture car on m'avait parler de ce livre comme un livre très drôle du début a la fin,je l'ai trouvé plus subtil. il m'a fait pensé au journal de bridget jones. c'est un de ces romans qui n'ont l'air de rien a la lecture mais qui finalement vous marque. a la fermeture du livre j'avais l'impression de quitter une amie, julie. bref je vous le recommande.

paraty62
30/09/13
 

Un petit livre bien sympathique, facile à lire, bien écrit, un humour sympa, une jolie histoire...on se laisse entrainer avec Julie et son beau voisin ...le bouquin idéal à lire à la plage ! On passe un joli moment

celix
09/09/13
 

Vous êtes-vous déjà retrouvé(e)s dans une situation embarrassante alors que vous tentiez d’attirer l’attention de quelqu’un ? Quelles bêtises avez-vous déjà faites afin de satisfaire votre curiosité ? Julie, 28 ans et célibataire, découvre, au retour d’un séjour dans le Sud, qu’un nouveau voisin vient d’emménager dans son immeuble. Son nom : Ricardo Patatras. Mais quel personnage peut donc bien se cacher derrière ce patronyme des plus rigolos ? Il n’en fallait pas plus pour attiser sa curiosité et l’entraîner dans de bien fâcheuses situations….Je dois bien l’avouer, la première chose à m’avoir séduite dans ce livre fut sa couverture. Quelle histoire pouvait donc bien cacher ce chat coiffé d’un bonnet péruvien ? La surprise fut totale ! « Demain, j’arrête! » est une véritable bouffée d’air frais ! Comment ne pas rire, et parfois être consterné en suivant les « mésaventures » de Julie qui n’hésite pas à se mettre dans des situations toutes les plus loufoques les unes que les autres afin d’en apprendre plus sur son séduisant et mystérieux voisin et de s’attirer ses faveurs. Un vrai régal. Gilles Legardinier sait y faire et nous tient en haleine jusqu’à la fin du roman. Une écriture simple et rythmée nous emmène au fil des 400 pages sans nous laisser le temps de nous ennuyer.Une chose est certaine, je ne regrette pas du tout ma curiosité à l’achat de ce livre. Eh oui, celle-ci n’est pas toujours un vilain défaut !

Francoise74
15/08/13
 

Je tiens tout d’abord à remercier Gaellooo, en effet c’est elle qui a choisi ce livre pour moi dans ma PAL énorme, pour le challenge Livra’deux pour Pal’addict, auquel on participe toutes les deux en binôme. Ce fut une très belle découverte et un énorme plaisir, il faut dire que ce livre est classé humour !Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Julie, la narratrice, elle se rend à une fête pour célébrer non pas un mariage, un anniversaire, ou encore une naissance, mais pour un divorce ! Ça commence donc fort, et ce n’est que le début. Lors de cette soirée, on lui demande de raconter le truc le plus idiot qu’elle ait fait, et c’est là que l’histoire commence réellement. Nous retrouvons Julie en pleine période de transition, elle vient de quitter Didier, son compagnon depuis deux ans, une sorte de Looser, Rock star ratée, et macho de surcroît. Elle est donc malheureuse. Un jour elle rentre et découvre sur la boite aux lettres voisine de la sienne que l’appartement du dessus a trouvé un nouvel occupant, un certain Ricardo Patatras. J’adore le nom…. D’ailleurs Gilles Legardinier va bien s’amuser avec celui-ci.A partir de là, Julie n’aura de cesse de faire la connaissance de ce nouvel habitant, et elle va tout mettre en oeuvre pour provoquer une rencontre, sans succès, jusqu’au jour ou elle finit par se coincer la main dans la boite aux lettres de ce dernier. Je vous passe les détails du pourquoi du comment, si vous voulez le découvrir il faudra lire le livre.La rencontre ayant eu lieu, Julie finit par tomber amoureuse de "Rick", mais est-ce réciproque ? Il est énigmatique, il lui cache des choses ? Julie va se transformer en agent secret pour découvrir ce qu’elle prend pour un secret d’état.J’ai adoré le personnage de Julie, il se situe entre Beckie de l’accro du shopping, et Bridget Jones, une vraie miss catastrophe. Gilles Legardinier, nous livre un roman très drôle mais également qui a su me toucher. Il se lit tout seul, l’écriture est fluide et dynamique. Il est écrit à la première personne mais dans certains passages, Julie s’adresse directement à nous lecteur, c’est vraiment un plus. Je pense que ce ne sera certainement pas le seul roman de cet auteur que je lirai, d’autant plus que certains ont déjà rejoint ma PAL. Je dis Bravo à M. Gilles Legardinier, en effet, ce roman est tout de même assez féminin, et il est écrit par un homme, c’est surprenant, mais l’auteur a relevé le challenge avec brio.Ce livre a été publié aux Editions Piment (France Loisirs) en 2012.

KarineSimon
08/07/13
 

La première chose qui m’a fait craquer sur ce livre est la couverture. Il faut bien avouer qu’elle est très originale et très craquante avec cet adorable chat qui porte si bien le bonnet péruvien. Le résumé est également très prometteur et promet de bons moments de rigolades. Pour les instants d’amusements, c’est tout à fait réussit, j’ai passé un excellent moment avec « Demain j’arrête » et c’est un gros coup de cœur. J’ai été conquise par l’écriture fluide et entraînante de Gilles Legardinier ainsi que par son humour et son imagination débordante. Dès les premières lignes, on se sent happé par l’univers de Julie, une héroïne très sympa qui va nous arracher plus d’une crise de fou rire. L’histoire nous est racontée de son point de vue et on se retrouve encore plus proche d’elle. J’ai adoré la façon qu’elle a de se mettre dans des situations toutes plus hilarantes les unes que les autres. J’ai eu un gros coup de cœur pour Julie et si je devais faire un top 10 de mes personnages préférés découvert en 2010, je pourrais sans aucun doute la mettre dans ce classement. Les autres protagonistes sont également tous très agréables et attachants.J’ai beaucoup apprécié Ric Patatras, le voisin beau gosse très mystérieux qu’on va apprendre à découvrir un peu à la fois. Son nom de famille est vraiment très original et j’ai adoré la façon dont Julie va se poser des questions sur ce fameux nom tout au long de l’histoire. Madame Bergerot, la boulangère et Mohamed, l’épicier sont aussi deux personnages qui vont apporter une touche d’humour à ce récit. Madame Roudan, la voisine de Julie est très attachante et la complicité qui va se créer entre cette dame et notre héroïne est vraiment très touchante.Et puis, il ne faut pas oublier les amis de Julie qui apportent à leur tour une touche humoristique de plus à cet ouvrage. En bref, si vous cherchez une lecture légère qui va vous faire rire aux larmes, n’hésitez plus une seule seconde à vous jeter sur « Demain j’arrête » ! Isa

isa1977
25/11/13
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.21 kg