Derive sanglante

TAPPLY, WILLIAM G.

EDITEUR : GALLMEISTER
DATE DE PARUTION : 08/05/07
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

suite à un improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, stoney calhoun est un homme sans passé. cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il a refait sa vie dans le maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pèche ou il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. jusqu'à ce que son meilleur ami disparaisse.
calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. au fur et à mesure, il se découvre d'inattendus talents d'enquêteur- qui vont le confronter aux fantômes de son passé. première aventure de stoney calhoun, dérive sanglante nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d'histoire du maine, jusqu'à un final aussi violent qu'étonnant.
12 personnes en parlent

Le tome où l'on fait connaissance avec Stoney Calhoun, homme mystérieux s'il en est. Il a passé de longs mois à l'hôpital, n'a plus aucun souvenir de qui il était. On lui a dit qu'il n'avait aucune famille, que physiquement tout était redevenu fonctionnel. Il aurait été foudroyé en montagne, et son compagnon lui aurait sauvé la vie en pratiquant sur place massage cardiaque & co. Mais de ce sauveur, aucune trace. Une forte somme d'argent arrive par magie chaque mois sur son compte bancaire, et un homme en costume gris passe régulièrement voir l'avancement du retour de sa mémoire... Calhoun s'installe dans le Maine, bosse dans une petite boutique de pêche et fait le guide. Cette vie apaisante semble pas mal lui convenir, s'il n'y avait pas ces rêves étranges et ces visions. L'assassinat de son nouveau meilleur ami va faire ressortir d'anciens réflexes et capacités dont il n'avait nulle idée...Un roman qui se dévore et dans lequel on entend chanter les oiseaux, glouglouter les truites et soupirer les chiens. Au final il nous démontre encore la laideur de la nature humaine, mais on est fermement harponné et on brûle d'en savoir plus sur ce personnage intrigant. Une fois commencé, impossible de le lâcher, comme de ne pas commander la suite, Casco Bay, sortie au mois de Juin. Un peu comme chez Indridason, mais en (beaucoup) moins froid... Sylvie Sagnes

SagnesSy
05/07/12
 

"Tire sur le premier intrus qui se présente, l'ami."Stoney Cahloun travaille pour la somptueuse Kate (et plus car affinités) comme guide de pêche et mène une vie des plus tranquilles et retirée avec son chien, le très craquant et philosophe, Ralph, épagneul breton de son état. Mais son meilleur ami disparaît et Calhoun va se rendre compte que son passé, dont il n'a que de vagues souvenirs, va le rattraper en mettant à jour des capacités que jusque là il ignorait...William G. Tapply a le chic pour mettre en scène ses personnages en quelques lignes, du plus important jusqu'aux seconds rôles, il les croque et tout de suite ils nous sont familiers. Son héros est un homme comme on en rêve : calme et tendre, patient et délicat avec une virilité de bon aloi accompagné d'un chien à la fois placide et vif, doté d'une réelle personnalité.L'intrigue mêle savamment l'enquête personnelle de Calhoun et ses découvertes sur ses capacités insoupçonnées. La lumière ne sera d'ailleurs pas entièrement faite sur le passé du héros, ce qui nous donnera bien évidemment envie de découvrir la suite de ses aventures ! Un bain de verdure et de fraîcheur malgré le titre : Dérive sanglante !Un petit extrait pour le plaisir : "Il laissa la cabane à la garde de Ralph en lui rappelant ses devoirs: mordre au derrière tous les intrus sans exception, faire la vaisselle et couper un peu de bois de chauffage.-Et pas question d'aller nager dans la rivière, ajouta-t-il.Ralph, vautré sur la terrasse ensoleillée agita son moignon de queue sans rouvrir les yeux." cathulu

cathulu
06/07/12
 

Soyez les bienvenus dans le Maine, l’un des Etats les plus méconnus des Etats-Unis. Cet état est sans doute un des plus paisibles. Ses points forts ? La pêche et le calme. Le respect aussi. Comme le dit si bien Stoney Calhoun, le héros de cette histoire :C’était comme ça dans la région. Les gens braconnaient, trompaient leurs femmes, trichaient sur leur feuille d’impôts et conduisaient bourrés. De temps à autre, ils se tiraient dessus, très bien. Mais les habitants du Maine, bon Dieu, ils respectaient la propriété privée !Stoney a perdu la mémoire mais il ne souffre pas de tourments existentiels démesurés. Il s’est construit une vie : il tient une boutique de pêche, il a un chien, Ralph. De temps en temps, il emmène des clients à la pêche. Il a une liaison avec Kate, qui reste avec son mari, malade. L’équilibre est fragile mais Stoney respecte Kate, ses choix, ses décisions. Tout allait pour le mieux, jusqu’au jour où il n’a pu conduire un client à une partie de pêche. Lyle, son ami, l’a conduit à sa place, et l’on a retrouvé que son corps – son client s’est volatilisé.Est-ce un choc dans la vie de Stoney ? Oui !!! Mais que pensiez-vous ? Que votre meilleur ami soit tué et que vous, vous continuiez comme si de rien n’était ? L’équilibre de Stoney est rompu. Surtout, les cauchemars sont là. Cauchemars de jour, cauchemars de nuit, cauchemars nocturnes qui hantent le jour. Le psy a bien sûr une interprétation très psychanalytique. Stoney en a une autre – plus réaliste. Il est bon d’écouter son instinct, même si celui-ci est très surprenant.La réalité est parfois pire que ce que l’on pouvait craindre. Le passé de certains membres très respectés de la communauté aussi. William G Tapply joue habilement avec les idées reçues, les clichés. Il ne joue pas la surenchère de l’horreur : ce qu’il nous raconte l’est déjà assez.

Sharon
31/07/14

Cela fait 5 ans que Stoney Calhoun s’est établi dans le Maine, dans une cabane près d’une rivière. 5 ans d’une nouvelle vie, d’une (re)naissance. De son passé, il a fait table rase, à son insu : un accident a effacé les pans de son existence d’avant. Il n’a gardé que deux liens ténus avec celle-ci : la généreuse pension qu’un donateur inconnu lui verse, ainsi qu’une visite d’un homme en costume qui vient s’assurer de la pérennité de son amnésie. Jusqu’au jour où son meilleur ami meurt dans des circonstances troublantes. Il se découvre des talents d’enquêteur et prête main forte au shérif du coin. Mais le passé n’aime guère être réveillé, même, et surtout, dans les contrées reculées…« Dérive sanglante » est le premier tome des aventures de Stoney Calhoun, écrit par William G. Tapply, aux éditions Gallmeister. C’est un roman noir qui laisse la part belle à la nature sauvage du Maine, à ses rivières, sa faune et ses pêcheurs, ainsi qu’à ses remous historiques. Le lecteur se laisse vite porter par la plume de l’écrivain et il nous entraîne en eaux troubles, naviguant à la fois sur le fil du passé énigmatique de Calhoun ainsi que sur celui de l’enquête qu’il s’efforce de conduire pour éclaircir les circonstances de la mort de son ami. Les paysages grandioses et hostiles prennent vie sous la plume de Tapply, avec, en toile de fond, un suspense et une tension pérenne. Et puis vient le terme du premier volet et une conclusion somme toute inattendue qui donne envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Calhoun avec le deuxième tome… Seraphita

Seraphita
31/12/13
 

Alors, je vais être totalement honnête : s'il existe une activité qui me fait doucement ricaner, c'est bien la pêche (au lancer, à la mouche, à tout ce que vous voulez...). Et pourtant !!! Pourtant, j'ai dévoré ce polar ! J'ai adoré le personnage principal de ce roman : Stoney Calhoun. Je suis même d'accord pour qu'il m'apprenne à fabriquer des mouches ! Ce n'est pas peu dire... Son passé attise la curiosité du lecteur.L'intrigue est extrêment bien ficelée. Le shérif Dickmann est des plus sympathiques. Et le Maine, personnage part entière de cette histoire, avec ses petites villes, ses rivières, ses fermes isolées, ses bois, est juste splendide. On n'a qu'une seule envie : être au bord d'une de ces rivières, entendre l'eau dévaler et observer les truites nager...Je ne peux que vous inviter à découvrir ce premier livre des aventures de Stoney Calhoun. William G. Tapply est décédé au moment de la sortie du troisième volume de cette série. Il faut préciser que l'auteur collaborait régulièrement avec des magazines de pêche américains. Le monsieur savait de quoi il parlait et arrivait sans peine à communiquer sa passion. Je ne manquerai pas de découvrir "Casco Bay" et "Dark Tiger".Ce polar pourrait devenir une fantastique adaptation à l'écran...Je me souviens avoir lu un autre polar des éditions Gallmeister, dont le personnage principal était aussi un guide de pêche. Je m'étais autant régalée à le lire. Il s'agissait de "La Rivière de sang", de Jim Tenuto. CaroMleslivres

CaroMleslivres
02/06/13
 

Ce roman débute agréablement comme un hommage à la nature du Maine et s'achève comme un polar. Un homme amnésique mais aisé vient s'installer dans le Maine pour y (re)faire sa vie. Il s'adonne d'abord à la pêche qui le passionne et dont il n'a oublié ni les gestes ni le goût. Les évènements l'amèneront à accomplir d'autres gestes, à adopter d'autres comportements qui surgissent comme des réminiscences de son passé et qui le troublent.J'ai d'abord beaucoup aimé l'ambiance et les personnages principaux du roman, puis le suspense qui y est créé. J'ai ensuite été un peu déçu par un dénouement qui arrive subitement et tardivement sans que le lecteur n'ait été à même de s'interroger.Le personnage principal est en outre trop irréaliste à mon goût. Par exemple, bien que ce soit tout à son honneur, je trouve peu crédible les scènes qui l'amènent à demander une permission dont tout homme normalement constitué* se passerait (soit en évitant d'avoir à la demander, soit en s'en dispensant tout simplement). de même, un léger handicap semble disparaître à des moments cruciaux du roman.Une lecture très agréable malgré ces légères réserves. Apikrus

Apikrus
27/05/13
 

Stoney Calhoun est un homme sans passé. Un accident improbable l'ayant rendu amnésique. Il n'a que quelques flashbacks incompréhensibles de son passé. Cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il vit désormais dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois aux côtés de son chien Ralph. Jusqu'à ce que son meilleur ami Lyle disparaisse. Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les révélations macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d'inattendus talents d'enquêteur.Voilà un roman lu d'une traite (décidément, je n'ai que cela en ce moment - remarquez, c'est plutôt bon signe!). Court, au rythme enlevé, il nous emmène avec Calhoun sur les traces du meurtrier de son ami et guide de pêche Lyle. Pourquoi ce dernier, sans histoires, a-t-il été assassiné par un homme qui a manifestement menti sur son identité? De découvertes en apparitions/hallucinations, Calhoun mène l'enquête. Et la solution semble se trouver dans un passé lointain... Ce n'est pas un thriller au sens strict du terme, peu de "vraie" action, mais des pistes à suivre et un personnage principal qui se cherche.Pas un coup de coeur, mais une lecture fort agréable qui me donne envie de lire les tomes suivants, Dérive sanglante vaut principalement pour son personnage principal qui m'a fait pensé à William Monk, héros amnésique lui aussi d'une série d'Anne Perry. Au fur et à mesure qu'il mène l'enquête, comme Monk, Calhoun en apprend plus sur lui-même. L'intrigue n'est pas des plus affolantes, mais elle se tient bien. Les descriptions de la nature, autre point fort de ce roman, sont évocatrices, j'avais vraiment l'impression d'évoluer dans les paysages du Maine.Auteur prolifique décédé en 2009, Willliam G. Tapply est à (re)découvrir! Encore une bonne pioche chez Gallmeister.

Choupchoup
08/04/13
 

Franchement, l'intérêt principal de l'enquête réside dans le personnage de Calhoun, amnésique après un accident de foudre, mais qui semble avoir eu un passé plutôt intéressant pour tout amateur de roman noir. On imagine alors très rapidement que la mort de Lyle a peut-être un rapport avec ça. On voit tout de suite un grand machin se mettre en place dans la tête, de multiples hypothèses se déchaîner, pour, au final, retomber comme un soufflé sur une fin plutôt basique et une résolution d'intrigue que j'aurai aimé plus pertinente...Ceci dit, j'ai quand même bien envie de découvrir les autres romans de Tapply, histoire de voir si les quelques incohérences et maladresses que j'ai noté reviennent, si on en apprend plus sur Calhoun, tout en sachant quand même qu'avec le décès de Tapply, seuls trois romans mettant en scène cet homme atypique sont sortis... Autant dire que le mystère Calhoun reste entier après cette première lecture ! Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
14/12/11
 

Ayant lu les deux autres romans de Monsieur Tapply où apparaît Stoney Calhoun (même si, celui-ci est le premier de la série), j’ai attendu un peu avant de lire ce titre, sachant, qu’il n’y en aurait pas d’autres, l’auteur étant décédé.Que vous aimiez ou non la pêche, la nature et le Maine, ce livre ne peut que vous séduire.Pourquoi ?Ne serait ce que pour l’écriture de qualité, poétique à souhait, douce, musicale … C’est presqu’un livre dont je dirais qu’il faut le lire à haute voix, assis sur une tapis de laine, devant un feu de cheminée, avec un léger soupçon de musique classique, jazz ou folk songen fond …Ecoutez ou plutôt lisez …« Le brouillard pesait comme une bâche sur le marais salant, alourdi d’un arôme riche et panaché de vase humide, de varech et de mollusques. Hormis les mouettes qui poussaient des cris rauques en se gorgeant de moules sur l’estran et les coups de gong étouffés d’une lointaine bouée sonore, le coin était délicieux et désert, d’un calme absolu. »Et oui, une ode à la nature au milieu d’un roman policier ! Ne vous imaginez pas pour autant qu’il va y avoir ce qu’on a coutume d’appeler « des longueurs » ; pas du tout !C’est remarquablement bien écrit. Disons pour faire simple, que vous ressentez l’ambiance, vous observez le lever du soleil ou la biche et son petit, vous entendez le bruit de la rivière et vous voyez la lumière filtrer à travers les branches. On pourrait penser que William G. Tapply est excellent en descriptions, ce serait un jugement bien trop hâtif. Cet homme fait « vivre » les mots. Le paysage, les actions prennent vie sous vos yeux alors que vous lisez. C’est poétique sans être grandiloquent et incompréhensible. C’est beau, tout simplement …A côté de l’écriture, il y a les références littéraires, glissées ça et là, Faulkner, Thoreau … ou musicales : Mozart etc …. L’auteur, comme son héros, recherchait la qualité avec une juste mesure, ni trop, ni pas assez …Le personnage principal : Stoney Calhoun est attachant. Son passé se révèle à lui par bribes, mais il prend tout cela avec philosophie. A chaque jour suffit sa peine …Il apprécie la compagnie de son chien, aime sa Belle et goûte aux joies simples de la pêche, d’un coca frais et de la vie tout naturellement …L’intrigue avance calmement mais sans ennui, sans lassitude. Les informations pour comprendre arrivent au fil des découvertes des uns et des autres. Pas de rebondissements à chaque page, pas de hang up à la fin de chaque chapitre, non, une histoire qui « coule » au rythme des conversations, des avancées, au fil des pages ….Je voudrais que mes mots vous donnent envie, dès demain, de vous précipiter sur ce livre, et parallèlement, si vous deviez le lire et ne pas l’apprécier autant que moi, je serais terriblement déçue …Que vous aimiez ou non les romans policiers, essayez, un jour, de lire William G. Tapply, je ne pense pas que vous regretterez votre rencontre ….

Cassiopea
22/07/11
 

J’ai fait connaissance il y a quelque temps de Stoney et Ralph avec Casco bay, et ce fut un délisse. Le regretté Mr Tapply n’en était pas à son premier coup d’essai, puisque Dérive sanglante est le premier volet des aventures de Calhoun. Je fais donc le voyage un peu à l’envers ; ceci n’a aucune incidence.Nous sommes à nouveau dans ce décor bucolique du Maine, la forêt, les rivières, la pêche. Tapply nous présente son personnage principal, un homme sans mémoire, en tout cas officiellement, qui s’est installé là, tel un ermite, dans une cabane isolée, avec Ralph son fidèle compagnon à quatre pattes.Je l’apprécie, ce Stoney, bourru, un peu ours mal léché, qui accueille les inconnus avec la carabine au point, mais mélomane à souhait, amateur de belle littérature fidèle, et dur au cœur tendre.S’il est arrivé dans sa cabane pour y trouver le calme et le grand air, il ne va le rester bien longtemps. Il suffira que son meilleur ami, guide de pêche comme lui, disparaisse un beau jour, pour qu’il se mette en tête de tirer les choses au clair. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne sera pas au bout de ses peines ; les choses ont beau s’écouler au rythme de la nature, sans précipitation, le livre ne manque pas d’action. C’est tranquille, mais pas mou ; il n’y a pas de démonstrations macabres, mais c’est viril. C’est sur ce point que je suis en désaccord sur la quatrième de couverture qui à mon sens y va un peu fort.Mr Tapply, nous fait encore une fois la démonstration, que policier, ne veut pas dire grossièreté, ni langage châtier. Bien au contraire, il se fait un plaisir de mettre du lyrisme dans son écriture. La nature est omniprésente ; le lecteur vit en communion avec elle ; ici la forêt nous livre ses odeurs, ses bruissements, ses secrets aussi …….mais pour cela il faudra lire !!!Mr Tapply ayant eu la mauvaise idée de nous quitter trop tôt, hormis Dark Tiger, qu’il me reste à découvrir, ne nous livrera plus ses superbes histoires…à mon grand regret.Autre petite remarque, le titre original Bitch Creek, me paraissait plus adapté à ce livre que la traduction donnée pour l’édition française.

mimipinson
07/06/11
 

WilliamG.Tapply dès les premières lignes,on se retrouve plongé au coeur du Maine avec ses forêts,ses lacs et ses pêcheurs.Le héros,un peu bourru et mystérieux,passe ses journées à prendre son temps,à pêcher,à écouter Mozart et à jouer au guide de pêche.Il devient flic malgré lui quand son meilleur ami et guide occasionnel comme lui disparaît lors d'une partie de pêche.L'intrigue est tout en rebondissement et en suspens sur fonds de nature.Excellent! à lire aussi la seconde puis la troisième aventure de ce personnage attachant. Casco Bay, Dark tiger.

belise
31/01/11
 

Coup de coeur Stoney Calhoun est un héros atypique. Charmant et mystérieux, il ne sait rien de son passé, puisqu'il a perdu la mémoire, mais on devine qu'il est trouble. De son présent, il sait qu'il est attaché à la nature, à son chien et à la pêche à la mouche. Mais quand un de ses meilleurs amis est retrouvé assassiné, Stoney retrouve ses anciens instincts et se révèle être un enquêteur hors pair.Situé dans l'Amérique profonde, ce roman policier diffère des thrillers auxquels nous sommes habitués, mais les ingrédients sont là : un héros attachant, des personnages vivants, une intrigue captivante et le mystérieux passé du héros qui nous pousse à lire toutes ses aventures pour essayer d'en apprendre davantage...

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.90 cm
  • Poids : 0.34 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : CAMILLE FORT-CANTONI

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition