Devant le temps histoire de l art et anachronisme des images

DIDI-HUBERMAN G

livre devant le temps histoire de l art et anachronisme des images
EDITEUR : MINUIT
DATE DE PARUTION : 05/10/00
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
23,00 €

SYNOPSIS :

Mettre le temps au centre de toute pensée de l'image : nous sommes devant l'image comme devant du temps - car dans l'image c'est bien du temps qui nous regarde. Quel genre de temps ? Durée ou instantanéité ? Continuité ou discontinuité ? Écoulement ou écroulement ? Généalogie ou nouveauté ? Les questions sont multiples. Ce livre tente de les reformuler, dans toute l'ampleur des débats qui conditionnent, aujourd'hui encore, notre approche des images : depuis l'antique fondation d'une histoire de l'art chez Pline l'Ancien jusqu'aux plus récents débats sur l'art contemporain. Au coeur de ces dilemmes surgit une position dialectique qu'incarnent spécialement quelques penseurs non académiques des années vingt et trente, spécialement Walter Benjamin et Carl Einstein. Leur travail théorique est ici relu comme une pensée de l'anachronisme : les images ne sont ni les purs fétiches intemporels que prône l'esthétique classique, ni les simples chroniques figuratives que prône l'histoire de l'art positiviste. Elles sont des montages de temporalités différentes, des symptômes déchirant le cours normal des choses. Quand l'image survient, l'histoire se « démonte », dans tous les sens du mot. Mais alors, le temps se montre, il s'ouvre dans toute sa complexité, dans son montage de rythmes hétérogènes formant anachronismes. Façon de repenser, dans l'image, les rapports de notre Maintenant avec l'Autrefois. Façon de critiquer une certaine conception de l'histoire en proposant, via l'anachronisme - cette part maudite de l'historien - un nouveau modèle de temporalité. Façon de mettre l'image au centre de toute pensée du temps. ----- Table des matières ----- Ouverture L'histoire
de l'art comme discipline anachronique Devant l'image : devant le temps. Paradoxe et part maudite. Il n'y a d'histoire qu'anachronique : le montage. Il n'y a d'histoire que d'anachronismes : le symptôme. Constellation de l'anachronisme : l'histoire de l'art devant notre temps. I. Archéologie de l'anachronisme 1. L'image-matrice. Histoire de l'art et généalogie de la ressemblance L'histoire de l'art commence toujours deux fois. Pline l'Ancien : « La ressemblance est morte. » Empreintes du visage, empreintes de la loi. Ressemblance par génération et ressemblance par permutation. L'origine comme tourbillon. 2. L'image-malice. Histoire de l'art et casse-tête du temps L'histoire de l'art est toujours à recommencer. Walter Benjamin, archéologue et chiffonnier de la mémoire. L'image survient : l'histoire se démonte. Connaissance par le montage. Kaléidoscope et casse-tête : « Le temps s'élance comme un bretzel... » II. Modernité de l'anachronisme 3. L'image-combat. Inactualité, expérience critique, modernité « L'histoire de l'art est la lutte de toutes les expériences... » Carl Einstein à la pointe de l'histoire : le risque anachronique. Expérience de l'espace et expérience intérieure : le symptôme visuel. « Je ne parle pas de façon systématique... » 4. L'image-aura. Du maintenant, de l'autrefois et de la modernité Supposition de l'objet : « Une réalité dont aucun oeil ne se rassasie. » Supposition du temps : « L'origine, c'est maintenant. » Supposition du lieu : « L'apparition du lointain. » Supposition du sujet : « Je suis le sujet. Je suis aussi le verbe... » Note bibliographique - Index des noms - Index des notions -Table des figures
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.10 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.32 kg

Dans la même catégorie