Diaghilev et monaco

FEDOROVSKI-V

livre diaghilev et monaco
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 22/01/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
21,30 €

SYNOPSIS :

Pourquoi les artistes russes aiment tant monaco ? sans aucun doute, le climat y contribue largement. Ils apprécient d'autant la riviera qu'à saint-pétersbourg, sous la neige, ils subissent de plein fouet la rigueur de l'hiver avec ses - 25 â°c et ses 18 heures de nuit. une autre raison est évidemment la passion des russes pour le jeu ; d'ailleurs le métier d'artiste n'est-il pas une sorte de jeu " de l'amour et du hasard " ? ensuite, monaco garde le secret d'une douceur de vivre mêlée à un élan artistique, mélange que les danseurs des ballets russes ont été avides de découvrir en 1911. à la veille des festivités du troisième millénaire, les journaux du monde entier publièrent leur liste des personnalités les plus marquantes
du xxe siècle. parmi elles, le figaro cita douze grandes figures directement liées aux ballets russes, les journaux allemands en citèrent quinze et les journaux russes, quatorze. de picasso à matisse, de satie à prokofiev, de nijinski et cocteau à stravinski, d'apollinaire â, bien entendu, dali et max ernst. Toutes ces personnalités s'épanouirent dans les coulisses des ballets russes. mêlant l'amour à l'art, la musique et la danse, ils allaient traverser le siècle comme une flamboyante traînée de lumière, suscitant passion et émerveillement. pour réussir dans les domaines artistiques il fallait être dans les ballets russes. mais pour réussir dans les ballets russes, chaque printemps, il fallait être à monaco.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 25.00 cm
  • Largeur : 19.90 cm
  • Poids : 0.43 kg