Djinn t.1 ; la favorite

DUFAUX, JEAN ; MIRALLES, ANA

livre djinn t.1 ; la favorite
EDITEUR : DARGAUD
DATE DE PARUTION : 07/03/07
LES NOTES :

à partir de
7,00 €

SYNOPSIS :

A quoi sert un harem ? Au plaisir d'un souverain bien sûr. Mais bien naïf celui qui le limite à cet unique but. Car il est dit : " Satisfait un homme et tu obtiendras de lui tous les trésors de la terre. " Y compris ceux de la guerre. Voilà pourquoi le harem du sultan Murati, surnommé le sultan noir, est pour lui une arme plus puissante que bien des armées dont disposent ces Anglais, ces Allemands qui se disputent ses faveurs et son alliance. Fleur entre les fleurs, arme entre les armes, Jade, sa nouvelle favorite, est chargée par le maître d'Istambul de mener à bien l'assaut d'un diplomate anglais à travers son talon d'Achille. Sa femme... Car Jade n'a peur de rien et semble cacher un coeur de pierre sous sa douce poitrine. L'homme de confiance du sultan ne l'a-t-il pas vu ordonner le meurtre de sang-froid de la petite fille de Djoua, favorite
déchue de Murati ? Que se passa-t-il réellement en cette année 1912 ? On dit que Jade, battue par ses propres armes, trahit le sultan et disparut avec celui qui devait être sa proie. 50 ans plus tard, sa petite fille, Kim Nelson, tente de retrouver sa trace dans un Istambul où les harems ont disparu. Mais pas les bordels. Elle le découvrira à ses dépens. D'autant que la légende murmure que Jade, seule, savait où fut caché le trésor du sultan que nul jamais ne retrouva. Et l'odeur de ce tas d'or excite au plus haut point quelques grands prédateurs locaux... Dufaux (scénariste des très envoûtants Rapaces) mêle avec bonheur la rigueur victorienne à la chaude sensualité des harems ottomans. Anna Mirallès donne à ses créatures une élégance, une finesse, une légèreté qui entraîne le lecteur dans un monde cruel mais oh combien tentant.
4 personnes en parlent

Ce premier tome de la série Djinns fait partie du cycle Ottoman. De nos jours, une jeune femme tente de retrouver les traces de sa grand-mère, qui a été dans un harem il y a près d’un siècle, au moment de la première guerre mondiale. L’histoire se sépare alors en deux parties, tantôt nous nous retrouvons au début du siècle dernier, dans un environnement fait de complots entre les turcs et les allemands, tantôt nous nous retrouvons de nos jours où cette jeune femme prend des risques inconsidérés pour retrouver des traces vieilles d’un siècle.L’histoire construite avec deux personnages principaux, la favorite du harem, puis la descendante en mal d’héritage, permet au lecteur de s’immiscer dans la peau des femmes, ces deux femmes belles et attrayantes, au pouvoir hypnotique, aux atouts que peu d’hommes arrivent à résister. Le récit semble assez nébuleux dès le début mais les personnages et les deux histoires s’installant progressivement, l’arrivée au dénouement est compréhensible et laisse penser à une suite quelque peu déroutante.Le graphisme, quant à lui, est certainement ce qui pousse le lecteur à lire et découvrir cette série. Les jolies femmes des harems en couverture peuvent pousser quelques lecteurs à se lancer dans cette suite de bandes dessinées. Mais l’intérieur est bien différent. Mis à part quelques scènes de nudité sans érotisme, la bande dessinée a le mérite de ne pas se complaire dans le nu et le charme à outrance. D’autant que le graphisme manque cruellement de détails, autant pour les personnages que pour les décors. De plus, les couleurs sont assez ternes et manque vraiment de dynamisme. En somme, hormis une couverture étonnante comme tous les autres albums de la série, l’intérieur n’est pas à la hauteur.En somme, ce premier album propose ici une histoire intéressante au graphisme moyen, mais mis en avant grâce à une couverture attrayante décevant encore plus le lecteur.

Skritt
18/04/15
 

Voici une BD sur les charmes et les pouvoirs des femmes des harems en Orient (Turquie) au début du siècle dernier.Pour ma part, je considère que ça n'est pas grave si le scénario est prétexte à l'érotisme, car le cadre historique, géographique ésotérique est bien choisi.Dans tous les cas, je pense que les dessins de nus ne peuvent pas laisser indifférent !

Une bande dessinée très intéressante sur la Turquie à l'aube de la première guerre mondiale et sur la splendeur des sultans et harems de l'époque mais aussi de la manipulation de ces femmes qui y sont prisonnières. Un premier tome captivant qui entremêle le passé et le présent et présente ainsi en parallèle la destinée d'une Djinn et la recherche de sa vie par sa petite fille.

Un récit qui se déroule en deux temps. D'un côté, la quête de Kim Nelson, jeune femme déterminée, partie sur les traces de sa grand-mère, connue pour avoir été la favorite du sultan Murati, surnommé le sultan noir, à Istanbul durant la période sombre de la première guerre mondiale. De l'autre, le destin de Jade en 1912, favorite du sultan chargée de séduire un anglais pour le rallier à la cause turque, mais qui finalement trahira les siens...Deux femmes donc à la ressemblance frappante, liées par le sang, mais séparées par deux générations, où la seconde marche dans les pas de la première, guidée par l'esprit du Djinn...Une bande dessinée magnifiquement illustrée, pleine de grâce et de raffinement, avec une forte tonalité érotique... En effet, l'histoire est dominée par une sensualité omniprésente et tout semble prétexte à montrer des femmes qui se donnent , non par servitude, mais pas malice, dans l'idée d'atteindre un but connu d'elles seules... Une bd qui, si elle peut plaire à une femme (et agacer les autres!), séduira sans doute les hommes!

Mokona
16/05/11
 

Format

  • Hauteur : 29.70 cm
  • Largeur : 22.50 cm
  • Poids : 0.44 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition