Don quichotte de la manche t.2

CERVANTES SAAVEDRA, MIGUEL DE

livre don quichotte de la manche t.2
EDITEUR : POINTS
DATE DE PARUTION : 23/09/01
LES NOTES :

à partir de
8,80 €

SYNOPSIS :

1605 - 1615 : dix ans séparent la publication des deux tomes de don quichotte. Entre temps, cervantes a fait du chevalier à la triste figure un homme bien réel, fou à ses heures, sage dès qu'on ne lui parle pas d'ouvrages de chevalerie, qui croise sur le chemin de ses aventures des personnages qui ont lu la première partie du livre et le reconnaissent
comme ce qu'il est : un héros de roman. a l'imagination débridée de l'écrivain s'ajoute alors la lucidité critique de l'humaniste. Les personnages de don quichotte, dans leur réalité quotidienne et humaine, se regardent, se jugent, se pensent et mettent en lumière l'universalité de don quichotte, plus que jamais un roman d'aujourd'hui.
1 personne en parle

Alonso Quichano, amoureux de livres de chevalerie errante, se prend pour un des héros de ses livres. Il part alors avec Sancho Pança en quête d'aventures.Les aventures en questions sont presque innombrables. Il est question d'amour, d’enlèvement, d'armées, de chrétiens, de maures, de déguisements... Les personnages que croisent les deux compères viennent distraire le lecteur comme autant de petites nouvelles ou contes enserrés dans le récit. Et ces rencontres peuvent avoir plusieurs facettes selon qu'elles sont racontées par l'auteur ou perçues par Don Quichotte, obsédé par les sorts et les magiciens. Je ne suis pas une spécialiste du livre, c'était ma première lecture in extenso. Je me sens un peu désemparée pour en causer.Allons-y à bâtons rompus ! J'ai été étonnée par les faits suivants : - Les épisodes que l'on connait le plus (Dulcinée, les moulins à vents etc) apparaissent dès les premiers chapitres. Soit tout le monde arrête après le premier livre, soit on estime la suite inintéressante. - L'auteur intervient régulièrement, commente, critique, s'amuse, se cache sous des noms d'emprunts. Bref, c'est moderne ! - On se croirait dans un roman d'aventures à tiroirs façon Gil Blas de Santillane.- La langue est drôle, jouant sur les mots, sur les répétitions... et sur les proverbes pour Sancho Pança. C'est plein d'humour !- C'est moral, mais pas toujours...- Les descriptions de la folie de Don Quichotte que l'on prend pour de la mythomanie avant de comprendre que c'est la "Mania" dans toute sa splendeur.- L'évolution des personnages, notamment de Sancho Pança, qui mûrit.- La puissance imaginative et le terre-à-terre des situations : ce qu'elles sont, ce qu'elles semblent être et comment elles ont abouti à ces extrémités.- L'attachement que l'on éprouve envers les personnages, même secondaires.- Sancho devient vraiment gouverneur d'une île - La folie du chevalier à la triste figure est chronique !... Et plein d'autres détails attachants, charmants, surprenants, parodiques, ironiques, historiques, ...

Praline
01/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.32 kg
  • Langage original : ESPAGNOL
  • Traducteur : ALINE SCHULMAN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie