Double vie

ASSOULINE, PIERRE

livre double vie
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 03/01/01
LES NOTES :

à partir de
16,01 €
2 personnes en parlent

Ce second roman de Pierre Assouline est troublant, on hésite à le qualifier de génial, de déroûtant ou de gênant. Forcément, dès le départ, on est carrément désappointé par le premier chapitre où le personnage central, Rémi Laredo, rencontre en secret sa maîtresse, Victoria. Une scène assez chaude qui n'en finit pas : ébats sexuels et sensuels et mésaventure dans la voiture qui prête à sourire sarcastiquement. Bref, "Double vie" est un roman presque angoissant. On suit de près la cible de cette histoire, Rémi Laredo, anthropologue du genre excentrique, réfractaire à tout consensus et le revendiquant haut et fort. Mais ne devient-il pas psychotique, au fil du roman ?.. On le penserait presque. De quel côté s'appuyer, du sien et de ses actes et paroles fondamentalement sensés ? ou lui tourner le dos, le pointer du doigt, et croire qu'il perd les pédales ?.. Tout commence par la disparition mystérieuse de sa maîtresse, puis par un journal intime utilisé presque à mauvais escient. Rémi perd la boule, c'est clair. Sa famille, son travail, ses bases existentielles sont un par un remis en question. Soudainement Rémi semble sortir d'une grotte préhistorique pour se rendre compte des travers de la société dans laquelle il baigne depuis des années. La belle claque que voilà ! Et donc, dans son roman, Pierre Assouline semble tout vouloir remettre en question, et aussi mettre en lumière les zones d'ombre de tout personnage. Pari risqué. J'avoue avoir froncé quelque peu les sourcils aux trois-quart de l'histoire. Ne divaguerait-on pas ?.. Mais la fin est saisissante, nous remet en selle et classe cette "Double vie" dans une catégorie à part. C'est un livre à lire, d'abord pour son écriture très propre, puis pour ses multiples messages, parfois cachés, et qui se doivent d'être connus !

Clarabel
23/02/09

Rémi Laredo, professeur d’art pariétal à l’Institut, est marié à Marie, avocate ambitieuse et père de deux enfants Paul et Virginie. C’est un couple de bourgeois dans lequel la communication conjugale a été rompue depuis un certain temps ; résultat Rémi a une maîtresse, Victoria Klein, depuis deux ans. Il raconte donc sa double vie et comment il ressent ce mensonge permanent, cette comédie de la vie en même temps qu’une passion dévorante pour son amante. Le lecteur rentre donc dans une introspection intéressante : celle d’un homme qui trompe son entourage sans aucun remord, mais qui subira une triste trahison à la fin du récit. Publié en 2001, Double vie semble avoir servi de prélude à l’élaboration du roman Les invités car une scène assez longue (celle du dîner avec les amis de Marie) ainsi que la chute du récit Les invités sont déjà esquissées dans cet ouvrage. Il est vrai qu’Assouline adore aborder les travers de la grande bourgeoisie parisienne dans ses œuvres ; c’est d’ailleurs une de ses composantes caractéristiques.

SophieC
17/05/11
 

Format

  • Hauteur : 20.40 cm
  • Largeur : 13.80 cm
  • Poids : 0.28 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition