Doubt t.1

TONOGAI, YOSHIKI

livre doubt t.1
EDITEUR : KI-OON
DATE DE PARUTION : 27/08/09
LES NOTES :

à partir de
7,65 €
nos libraires ont adoré doubt t.1

SYNOPSIS :

Rabbit Doubt fait fureur au japon : dans ce jeu sur téléphone portable. Des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires... Mais pour cinq fans du jeu. Rabbit Doubt ne tarde pas a virer au cauchemar: ils se réveillent enfermes dans un bâtiment désaffecte

avec, à leurs côtes, le corps d'une camarade assassinée. Tatoue sur la peau des adolescents, un mystérieux code-barres qui leur permet à chacun d'ouvrir une. Porte différente semble être leur seul espoir de salut. Pas de doute: un loup se cache rien parmi eux, et il leur faudra le démasquer avant d'être dévorés... Entre Saw et Dix petits nègres, un suspense haletant signe Yoshiki Tonogai.

Des petits lapins, des meurtres, des révélations, l’auteur arrive à nous emmener vers de fausses pistes pour démasquer le loup.

Un manga palpitant qu’on ne peut que dévorer.

Stéphanie (Bethune)
14 personnes en parlent

Un huis-clos passionnant A mi-chemin entre Saw, Battle Royale et Death Note, Doubt réutilise tous les ingrédients qui ont fait le succès de ces derniers avec un certain brio. Malgré une mise en place un peu lente, on entre très vite dans l'intrigue, et on se demande bien qui peut être le loup parmis les lapins...

beraud@archimed.fr
03/11/15
 

Ce n'est pas un secret, je préfère les mangas sombres aux mangas girly et ce pour plusieurs raisons, la première est que souvent ils ne comportent pas beaucoup de tomes (ici la sagas est en 4 tomes finis), et la seconde c'est qu'on n'est pas souvent dans une ambiance de déjà vu où l'on devine la fin dès les premières pages (ce qui ne veut pas dire que je n'aime pas les mangas girly attention ! C'est juste que je préfère ceux là, mais Sailor Moon est hors compétition, c'est tout mon enfance cette saga de manga !). Si j'ai choisit de sortir ce manga de ma PAL maintenant c'est parce qu'après avoir lu 3 romans New Adult tous aussi bien les uns que les autres et après avoir lu Beautiful Disaster, je n'avais pas envie de lire quelque chose de trop long, de trop lourd... Du coup je me suis dit qu'un manga ferait l'affaire et dans ma PAL il ne me restait en manga non lus que cette saga ou Sailor Moon. J'ai donc opté pour Doubt qui me tente depuis un moment déjà.La couverture représente les 6 personnages qu'on découvre dans l'histoire avec sur leur tête, les masques de lapins. Ils portent tous ce masque car parmi les 6 l'un d'eux est le loup déguisé en lapin.J'aime beaucoup aimé l'histoire qui m'a rappelé un peu Saw pour son principe d'enfermer des personnes dans un lieu et qu'un travail d'équipe est ce qui pourrait le mieux les aider à survivre. Tout au long des quatre tomes nous suivons les personnages, leurs doutes mais aussi leurs mensonges car malgré tout ce qui se dit, l'un d'eux est forcément le loup. Je n'ai pas eu de personnages préférés, j'ai beaucoup de mal à me fixer sur un personnage quand je lis un manga car les tomes se dévorent beaucoup plus rapidement qu'un roman et je n'ai pas vraiment le temps de m'attacher. Mais chaque personnage a sa propre personnalité, du bad boy à la fille au visage d'ange.J'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai d'ailleurs enchaîné les 4 tomes d'un coup, mais j'avoue que j'avais presque tout deviné dès le début et je trouve ça dommage. Il n'y a qu'un point que je n'ai pas deviné ce qui fait que finalement ma lecture n'est pas gâchée, et cette fin est si inattendue que je ne peux que l'aimer ! Alors pour les fans du genre, je vous conseille ce manga qui est vraiment très bon !

Katalyn
15/05/15
 

Rabbit doubt est le dernier jeu à la mode au Japon. Au moyen d'un téléphone portable, les participants doivent débusquer le loup qui se cache au milieu des lapins. Yû et son amie Mitsumi sont les participants d'une partie à 5. Mais le jeu vire rapidement au cauchemar.Doubt est une série complète en 4 volumes. L'intrigue est bien menée. Le suspense est soutenu. Les personnages sont intéressants. Les dessins sont soignés. Bref, un excellent manga de suspense.À découvrir mini pouce06

minipouce06
11/12/14
 

Après avoir lu et apprécié Conductor, une amie m’a conseillée de lire Doubt. Et c’est sur ses bons conseils que je me suis lancée et je ne l’ai pas regretté !Le quatrième de couverture nous promet une histoire entre Saw et les Dix petits nègres. Et c’est exactement ça ! Rabbit Doubt est un nouveau jeu sur portable faisant fureur au Japon. Ici, six joueurs incarnant des petits lapins se retrouvent dans la même pièce. Mais tous n’ont pas le même objectif : l’un d’entre eux est, en réalité, un loup cherchant à semer la confusion parmi eux afin de mieux les éliminer. À nos cinq petits lapins de le débusquer pour gagner la partie !Le jeu prend une tournure morbide lorsqu’un groupe de cinq adolescents se retrouve enfermé dans un bâtiment désaffecté avec sur chacun d’eux, un code-barres tatoué. Ceux-ci ne servent qu’à ouvrir une seule porte. Or, laquelle donne sur la sortie ? Et arriveront-ils à trouver la sortie avant que le loup ne les élimine tous un par un ?Ce premier tome sert surtout d’introduction en nous présentant chacun des protagonistes. Puis, très rapidement, nous passons aux choses sérieuses. Nos adolescents se réveillent dans un entrepôt désaffecté et découvrent ce qui les attend. Pour l’un d’entre eux, les évènements s’arrêteront d’ailleurs immédiatement… Beaucoup de suspense donc au programme ! Mais pas seulement, l’histoire comporte de nombreux rebondissements qui nous donnent qu’une seule envie : continuer avec la suite ! Et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait, j’ai très rapidement enchaîné tous les tomes. Ceci dit, ce n’est pas un manga que je placerai entre toutes les mains : les dessins sont très bons mais sont parfois très gores. Ils servent très bien l’histoire même peut-être parfois au détriment de la narration. En effet, celle-ci est par moment un peu trop légère, nous donnant l’impression d’avoir sauté quelque chose. Il faut donc bien s’accrocher pour ne pas être perdu, surtout que chaque détail a ici son importance !Au final, Doubt est un manga que j’ai beaucoup apprécié. La tension est permanente, on s’attend à chaque page à ce que l’identité du loup soit dévoilée. Mais non, l’auteur garde le suspense jusqu’à la dernière page du dernier tome. Et là encore, Yoshiki Tonogai parvient une dernière fois à nous surprendre ! N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
07/11/14
 

Un huis-clos passionnant A mi-chemin entre Saw, Battle Royale et Death Note, Doubt réutilise tous les ingrédients qui ont fait le succès de ces derniers avec un certain brio. Malgré une mise en place un peu lente, on entre très vite dans l'intrigue, et on se demande bien qui peut être le loup parmis les lapins...

90011447
19/09/14
 

Au début, doubt commence comme un sympathique shojo, avec la rencontre de 5 amis virtuels qui se rencontrent en réalité. Tous font connaissance et partagent la joie d'un typique karaoké. Mais on décèle un certain stress, un anxiété parmi eux, bref, une part de mystère. Mais la situation bascule complètement lorsque le personnage principal est assommé par un homme étrange qui porte un masque de lapin, et que tous se réveillent enfermés dans une usine, avec à leurs côtés le corps empalé de leur amie, rencontrée quelques heures plus tôt. On apprend alors que le jeu du loup, ou "Rabbit Doubt", célèbre dans cette diégèse, va avoir lieu à dimension réelle... Chacun va devoir user de son intelligence et de ses capacités pour déceler le traitre parmi eux, celui qui veut les éliminer, et qui les a amené ici pour jouer avec leurs nerfs... On ressent la tension entre les personnages, grâce aux mouvements lents, aux zooms sur eux, le décor angoissant de ce genre d'hôpital désaffecté, et l'inquiétant homme-lapin qui les observe par le biais de ses caméras... Ce tome 1 est comme le début d'un film d'horreur (référence à Saw évidente) ou d'une de ces récentes séries, où le spectateur est perdu avec son peu d'informations. Nous devons avancer à tâtons dans cette angoisse, tout comme nos héros... Un manga à découvrir, pur seinen, angoissant, qui promet une suite un peu plus tendue encore, au fil des pages...L'univers : Sombre et lumineux à la fois, puisque tout s'inverse lorsque la lumière s'allume dans l'étrange bâtiment dans lequel ils sont retenus. Mystérieux, violent, avec ses morts, ses jeux de manipulations, ses revirements de situations, ses tensions entre les personnages...L'histoire : Enfermés dans un étrange bâtiment inutilisé depuis des années, les jeunes héros commencent par découvrir le corps de leur amie, puis comprennent qu'ils doivent utiliser un code barre tatoué sur leur corps pour ouvrir les portes du bâtiment et ainsi avoir une chance de s'échapper... Mais lorsque Yû, découvre que lui n'a pas de code barre, il se doute qu'il va être traité de traître, et de "loup" par ses amis, et son stress fait monter la tension dans l'intrigue... On attend la suite...Les personnages : On ne connait pas grand chose sur eux, exceptés ceux qui sont, au départ, "exceptionnels" d'une certaine façon. Yû est le sympathique héros principal, que nous suivons, qui protège son amie Mitsuki, qu'il a entrainé malgré lui dans l'aventure. Mitsuki est impétueuse, curieuse et amicale, c'est l'amie idéale, qui protège son proche ami(?), Yû. Eiji est le voyou un peu bagarreur, qui dit des mots plus hauts que sa pensée et énerve le monde, alors qu'Haruka est l'étudiante pulpeuse, un peu plus vieille et osée, mais qui se révèle plus peureuse au final. Rei est la première victime du Loup, mais était une ancienne hypnotiseuse célèbre, harcelée par les médias, qui suite à un accident (?) s'est retrouvée en fauteuil roulant. C'est la plus discrète et la plus mignonne. Hjime est l'étudiant en médecine, plus vieux, qui réfléchit toujours haut et fort, et qui fait avancer l'intrigue comme ses compagnons d'infortune... Tous se sont rencontrés sur le jeu de portable Rabbit Doubt, exceptée Mitsuki, qui accompagnait seulement son ami Yû à son rendez vous avec ses copains de jeu ... J'avais été impressionnée par l'exposition de la maison Ki-oon qui faisait la promotion de la nouvelle série de l'auteur de Doubt, qui se nomme Judge, et c'est donc sans hésitation que j'ai acheté Doubt, qui ne fait que 4 tomes, ainsi que le premier tome de Judge. Je ne suis pas déçue d'avoir commencé dans les seinen par cette série angoissante, moi qui n'ai pas vu les SAW, et je la continuerai avec curiosité... http://rayon-passion.blogspot.com

ChroniquesdeMarly
28/08/13
 

Doubt est un énorme rappel au jeu du Loup-Garou de Tiercelieux, c'est bien pour ça qu'à l'époque je ne ratais pas une seule sortie de cette saga déclinée en quatre tomes. Les éditions Ki-oon ont frappés fort avec, si bien qu'encore aujourd'hui, pas mal d'auteurs reprennent ce concept à leur sauce (la fausse suite de Doubt avec Judge, et plus récemment, King's Game).Les graphismes sont à la fois simplistes et trashs. Nous nous trouvons dans ce qui ressemble à un hôpital désaffecté, dont les portes s'ouvrent à l'aide de code-barres tatoués sur notre équipe de joueurs, avec dans une des pièces, le cadavre de l'une de leurs amies, crucifiée au mur. De là, va s'ensuivre une enquête pour leur survie, car n'importe qui peut être le tueur.Les personnages sont attachants mais révèlent tous une part de mystère, si bien que le lecteur ne peux pas deviner qui est le loup dès le premier tome. Nous irons de surprises en surprises, qui nous feront au final douté de notre propre hypothèse. La dernière page est, quand à elle, un appel à lire la suite au plus vite ! Je finirais cet article par un sympathique et néanmoins morbide quand on sait où cette inscription fut trouvée :"The Liar must Die" Séverine~

bountyfrei
15/04/13
 

Au fil des révélations sur les passés obscurs des personnages, des trahisons et des morts qui parsèment les quatre tomes, Tonogai ne laisse pas un moment de répit à ses lecteurs. Si le thème de la série est un tant soit peu banal, l'intrigue et les rebondissements sont menés avec une réelle efficacité, et chaque personnage possède un relief certain, si bien qu'on meurt d'envie de savoir qui a pu planifier tout ça...J'ai beaucoup apprécié ce shonen qui se situe à mi-chemin entre Cube et Les Dix petits nègres... La preuve, je me suis fait offrir la série suivante du même auteur : Judge :)

Praline
28/03/13
 

J’ai lu les quatre tomes d’affilée pour me faire un avis sur l’ensemble de la série, qu’on m’avait décrite comme « un thriller d’exception qu’on ne lâche pas une fois qu’on l’a en main ». L’ambiance de ce huis-clos sanglant est, en effet, particulièrement morbide, et le suspense bien présent. Les personnages sont néanmoins peu décrits en profondeur et le dénouement… disons que je ne m’attendais pas à ce retournement final, qui me paraît bien incongru. En résumé, un avis mitigé. http://blue-imaginarium.eklablog.com/

Shirayukihime
16/10/12
 

Rabbit Doubt est un jeu pour téléphone portable. le principe en est simple: une bande de lapins et parmi eux un loup. A charge pour les participants de démasquer le loup avant qu'il n'élimine tout le monde.Six adolescents, fans du jeu, se donnent rendez-vous dans la vie réelle pour faire connaissance. Alors qu'ils passent un bon moment dans un karaoké, ils sont assommés et enlevés. Ils se réveillent dans un endroit lugubre, à leur côté le cadavre de l'une d'entre eux, et sur leur peau le tatouage d'un étrange code-barre. le premier moment de stupéfaction passé, ils doivent se rendre à l'évidence: ils sont en train de vivre une partie de Rabbit Doubt! Ils sont en danger et doivent absolument débusquer le loup pour s'en sortir!On m'avait promis un suspense haletant et je suis restée sur ma faim. Les personnages ne sont pas suffisamment attachants pour qu'on puisse ressentir de l'empathie pour eux. Cela vient sans doute de leur indifférence aux évènements...Assommés, déplacés, confrontés à un meurtre, ils ne paniquent pas et restent très froids. Peut-être est-ce dû à leur grande habitude des jeux vidéo? Je ne sais pas mais pour moi la mayonnaise n'a pas pris. Je tiens compte cependant du fait que c'est un premier tome et j'espère une amélioration pour la suite.

un flyer
08/04/12

Un huis-clos haletant en manga Après une petite introduction laborieuse pour nous présenter les protagonistes de l'histoire, l'intrigue commence : le lecteur se laisse ensuite happer par une histoire bien ficelée (bien que peu originale) qui se déroule en huis-clos.

Ds cette histoire, on se trouve plongé ds un lieu de punition où cinq adolescents prennent le rôle de lapins et à la fois le rôle d'un loup car ds ce petit groupe se trouve une personne qui tue secrètement tous les autres. Une histoire assez bizarre ds le fond mais qui donne cette envie de continuer afin de découvrir qui se cache derrière tous ces crimes pitoyables.

7naturafond2
01/12/11
 

Tout commence par un jeu sur téléphone portable, celui de Rabbit Soubt. Dans ce jeu, il y a un loup caché parmi les lapins, et si les lapins ne démasquent pas le loup, ils mourront tous. cinq joueurs qui ne se connaissaient pas jusqu'alors se retrouvent. Ils vont passer leur journée dans un karaoké.Le jeu bascule dans l'angoisse lorsque sans savoir comment les six personnages se retrouvent dans un étrange bâtiment dont les portes ne peuvent s'ouvrir que grâce aux codes-barres imprimés dans la chair des protagonistes. L'assassinat du premier d'entre eux augmente l'angoisse. Qui est le loup ? Risque-t-on en se débarrassant d'un autre de se retrouver seul avec le plus dangereux des prédateurs ? Mais aussi qui a une raison de vouloir tuer ou laisser s'entretuer les autres dans la vraie vie ?Un manga au suspens efficace, dans un huis-clos angoissant. Quatre tomes à dévorer de toute urgence.

SolP
15/07/11
 

Un bon scénario qui m'a fait lire ces 4 tomes les uns après les autres. L'intrigue n'est pas des plus originales (un groupe se retrouve enfermé, parmi eux se trouve l'assassin, qui sortira vivant de ce huis-clos ?), mais des dessins agréables, des personnages qui doutent, que l'on soupçonne les uns après les autres, des rebondissements fréquents, il n'en faut pas plus pour être lu !

GaL7
04/03/11
 

Format

  • Hauteur : 18.20 cm
  • Largeur : 13.30 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie