Du reve pour les oufs

GUENE-F

livre du reve pour les oufs
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 03/01/08
LES NOTES :

à partir de
5,10 €

SYNOPSIS :

Il vient te chercher en bas de chez toi dans sa Ford Focus gris métal, [...] il est glamour, ça te plaît, tu l'aimes. Il t'annonce qu'il t'emmène au resto, tiens, ça n'arrive pas souvent. [...] Mais
au milieu de ta salade minceur, il t'explique qu'il a rencontré quelqu'un d'autre, que c'est une nana géniale et qu'il s'en va avec elle à Grenoble. [...] Et en passant, on partage l'addition
4 personnes en parlent

Après avoir lu le premier livre de Faïza Guène, je voulais me faire une opinion plus approfondie en lisant un livre qu'elle a écrit deux ans après le premier.Je n'aurais qu'un mot à dire : "léger", dans tous les sens du terme....Comme pour le premier roman "Kiffe, Kiffe demain", les personnages sont bien trouvés et elle arrive à nous emporter dans son histoire. Cependant, c'est encore pleins de clichés, et ça manque de profondeur.Je pense que c'est plus une lecture pour adolescents, mais pour ma part, bien qu'aimant les livres qui se lisent rapidement, j'ai trouvé celui-ci vraiment sans importance. C'est dommage car vers la fin, le récit et les émotions du personnage principal gagnent en consistance, mais trop tard !

Meinou
24/12/14
 

Je commence par la couverture, qui m'as amuser en gros en a "daron" qui fait le wesh wesh, c'est tellement décalé, que j'y pouvais que le piquer a ma sœur, qui adore la littérature jeunesse, bien plus que moi puisque lorsqu'elle lis, elle ne lis que ça!J'avais déjà lus un livre de cet auteur il y a plusieurs années kiff kiff demains, que j'avais bien aimer a l'époque mais qui ne m'as pas laisser un souvenir impérissable, je pensais savoir à quoi m'attendre , un livre sympas, mais sans plus, a la limite, je m'attendais juste a ce que ce livre soit drôle, mais non pas que, pas mal de sujet sont abordée et des sujet qui m'ont fait penser a mon quotidiens, oui je vis dans un quartier, calme le quartier hein, y a jamais eu de viol, mais y a des problème de temps en temps et en foued j'ai reconnus un de mes propres petit frère, ajouter à ça que j'ai pas mal de copine qui se cache plus ou moins pour fumée et Alheme est assez proche de mon âge, alors oui, je me suis vraiment reconnus dans ce personnage, de sa vie mais pas forcément de ces délire personnels, même si souvent elle m'a fait sourire!Pour finir c'est pas un coup de cœur, mais c'est un super bouquin qui m'a enthousiasmait !

Pierredejade
12/08/12
 

J'avais repéré ce livre depuis un petit moment en surfant sur les blogs. La quatrième de couverture me plaisait bien avec son petit côté humoristique. "Mais de sa cité d'Ivry à son Algérie natale en passant par les cafés parisiens, elle ne peut s'empêcher de promener un regard amusé sur ceux qui traversent sa vie. Ces "oufs" qui la font rire même si, souvent, elle a envie de "péter un boulard". " C'est cet aspect du livre que j'attendais particulièrement. Le premier chapitre s'annonçait plutôt bien. Le ton y était et malgré une écriture familière, on trouvait des phrases un brun poétique qui essaimait les vérités. C'est ce qui m'a manqué par la suite. Le style familier, s'il se lit rapidement, et reste assez justement dosé prend le dessus sur les citations un peu plus recherchées. Certes, il correspond bien au contexte, mais parfois j'ai trouvé qu'il enlevé du poids au récit. Par contre, j'ai beaucoup aimé les proverbes africains de Tantie Mariatou. Le tableau brossé par F. Guène n'est pas tout rose, plutôt mélancolique même, mais relevé par un cynisme et un humour léger (que j'aurais parfois aimé plus marqué). Mais l'auteur a réussi là à apporter cette petite touche de fraîcheur dans une histoire qui ne s'y prête pas. Entre une mère assassinée, un père qui n'a plus toute sa tête, un petit frère pas évident à gérer, la peur de l'expulsion et ses différents boulots, Alhème n'a pas une vie facile. J'ai apprécié par ailleurs ce ton qui ne donne pas de leçons et se contente de dépeindre les faits. En bref, un livre vite lu. Un auteur qui a su trouvé le juste milieu entre le blâme et le mélodramatique. Mais une légère déception pour moi, côté humoristique.

Lunasirius
20/02/11
 

Voilà un petit livre qui se lit rapidement tant par sa taille (seulement 154 pages en format de poche) que de part son style toujours très direct, vivant et prenant. On dirait presque que la narratrice (Ahlème) est en face de nous et qu’elle nous raconte tout ceci. C’est un peu comme si c’était notre copine et qu’à cet instant, avec notre tasse de thé et nos biscuits, on discutait ensemble pour refaire le monde. Ah ça, il aurait de quoi faire…Faïza Guène est habile dans ce registre car elle écrit ses textes avec un vocabulaire simple, mais pas simpliste. Tout est donc dans la nuance. On y trouve des expressions plutôt vulgaires, propres au langage parlé, mais cela ne fait que renforcer ses textes. Ces derniers d’ailleurs sont un exemple parfait de ce que peut donner le mélange des cultures, des origines de chacun.Ses ouvrages peuvent êtres abordés par toutes et tous. Cela en deviendrait presque des récits sociaux, mais il n’y a jamais de misérabilisme dans ces histoires. Ses personnages sont volontaires malgré l’accumulation des galères en tout genre.J’ai vraiment passé un bon moment en compagnie d’Ahlème, de son frère, de son père, de ses amies et de tous les autres protagonistes. Il est vrai que c’est très réaliste et même si cela peut en rebuter plus d’un, je trouve que plonger ainsi dans le quotidien de cette jeune fille n’est pas synonyme d’ennui, au contraire. On se retrouve parfois dans certaines scènes, on se surprend à sourire ou à froncer les sourcils… Pas besoin d’être algérienne, de vivre avec un titre de séjour en poche dans une banlieue parisienne… Non, il suffit d’être nous-même. Ahlène ne se pose pas tant de questions et si cela est le cas, ces dernières ressemblent furieusement aux notres. Comme quoi…Un petit livre facile d’accès donc pour découvrir Faïza Guène (si ce n’est pas déjà fait avec « Kiffe kiffe demain ») qui débute dans la littérature, mais qui va encore évoluer dans le temps car elle est jeune et pleine de talent. http://espace-temps-libre.blogspot.com/

emeralda
23/09/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition