Elric - tome 4 elric le necromancien

MOORCOCK, MICHAEL

livre elric - tome 4 elric le necromancien
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 02/01/06
LES NOTES :

à partir de
6,30 €

SYNOPSIS :

le glorieux empire de melniboné s'est effondré sous l'assaut des puissances surnaturelles. ses fils se sont dispersés à la surface de la terre et s'éteignent lentement, haïs et craints des hommes, perdant le souvenir de leur antique fortune. elric, le prince des ruines, descendant des empereurs, est le dernier adorateur de leurs dieux grotesques et merveilleux aux temples à demi oubliés.
l'ordre cède lentement au chaos. elric est l'héritier de secrets terribles qui désormais ne peuvent que retarder l'échéance et portent surtout malheur à celui qui les détient. alors il vit d'expédients, d'orgies et d'aventures, pillard sans scrupules, tueur cynique et désabusé, hanté par le remords et la mélancolie. il nargue la mort, en attendant qu'elle le rattrape.
2 personnes en parlent

Avec quatre nouvelle, on suit les pérégrinations d’Elric, l’albinos ménilbonéen. Fatalement après avoir été lié à Stormbringer, son épée buveuse d’âmes qui lui redonne de la vitalité, il devait lui arriver la chose la plus terrible pour lui : perdre l’amour de sa vie. D’une certaine façon c’était prévisible car il est difficile d’imaginer Elric pouvoir vivre heureux ou en paix.Donc n’ayant plus d’attache à Imrryr, Elric vagabonde en essayant de donner un sens à sa vie. Il se lance dans des quêtes d’objets qui pourraient lui permettre de ramener Cymoril. Avec la mort d’Yrkoon, Elric n’ a plus d’opposant, d’ennemi à moins que l’on puisse considérer que le meilleur ennemi d’Elric soit Elric lui-même.Ce quatrième volet se laisse lire, l’albinos remplit sa mission de héros torturé. On a notre compte de noirceur et de violence mais je suis presque déçu de lire des aventures qui ressemblent aux précédentes. http://lecturesdechiwi.wordpress.com/2014/05/05/new-york-trilogie-1-la-ville/

Chiwi
09/05/14
 

Dans ce quatrième roman de la saga d'Elric, le dernier empereur melnibonéen réunit une flotte immense pour mettre à sac la ville qui rêve, Imrryr. La prise de la ville a lieu, mais les melnibonéens se défendent en réveillant les dragons.Dans cet épisode, l'auteur nous propose un récit encore plus épique que les précédents et encore plus dramatique. Elric revient sur l'île des dragons pour récupérer Cymoril, sa bien-aimée. Il est l'initiateur de la chute définitive de l'empire. Elric n'est plus qu'un empereur sans trône, ni empire à gouverner. Dans sa folie meurtrière, il arrive enfin à se débarrasser de son cousin Yyrkoon l'usurpateur, mais son épée noire tue sa cousine. Elric est donc voué à ne jamais trouvé la paix, car chaque acte lui permettant de s'en rapprocher le repousse toujours d'autant de son but ultime.Dans ce roman, il trahit aussi un ami et en retrouve un autre. Tue son amour, mais fuit la femme qui l'aime. Michael Moorcock donne encore plus de vigueur au paradoxe de l'albinos, jamais de bonheur sans un malheur.L'écriture est mieux travaillée que les précédents épisodes de la saga, l'auteur maîtrise de mieux en mieux son personnage et son récit.Un quatrième épisode qui est de loin, pour l'instant, le plus intéressant et le plus abouti.

Skritt
25/01/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.10 kg