Encore une danse

PANCOL, KATHERINE

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 07/01/98
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

" Clara se demande une nouvelle fois si cette aptitude à vivre seule ne vient pas de l'absence de ses parents. Elle n'a jamais eu de modèle ni de couple ni de famille à se mettre sous la dent. Le seul avec lequel elle forme un couple, c'est son frère Philippe. Sa seule famille sont ses amies. Agnès, celle du poulet aux oignons dans son F4 à Clichy, Joséphine, Lucille. Elles ont habité le même immeuble, sont allées dans les mêmes écoles. Philippe, Clara, Agnès, Joséphine, Lucille et l'autre, celui dont elle ne veut pas prononcer le prénom, formaient une bande. Les bandes, il n'y a rien de mieux pour exister quand on est petit. Ils ont grandi ensemble. Les garçons étaient les chefs, comme de bien entendu. Ils étaient les plus grands, les
plus forts et puis c'étaient des garçons. On ne s'est jamais quittés. De temps en temps, on dîne ou on déjeune et on fait le point. On ne se dit pas forcément grand-chose. On vérifie qu'on est tous là. Voilâ ma famille, se dit Clara Millet en mordillant le bout de son oreiller acheté chez les Compagnons d'Emmaüs. " Face à l'épreuve cette famille résistera-t-elleoe L'amitié, l'amour, le respect de l'un pour l'autre seront-ils assez solides pour que tout ne vole pas en éclatsoe Encore une danse est le sixième roman de Katherine Pancol. Après Moi d'abord, La Barbare, Scarlett, si possible, Les hommes cruels ne courent pas les rues et Vu de l'extérieur. En 1994, elle publie Une si belle image, qui sera traduit dans le monde entier.
2 personnes en parlent

La lecture des Yeux jaunes des crocodiles (que je recommande absolulment à tous) m'a donné envie de relire ce livre qui reposait depuis des années dans ma bibliothèque et de m'intéresser de plus près à la production de Katherine Pancol.Je dois bien avouer que j'ai été décue.Certes le roman est bien écrit (il décrit l'histoire de quatre copines) et comme d'habitude l'histoire n'est qu'un prétexte pour découvrir des personnages (bien moins attachants et touchants que ceux des Yeaux jaunes des crocodiles), mais bon, c'est un peu creux.Les réflexions sur l'amour, l'amitié, la trahison ne nous emmènent pas fort loin.Ce livre offre juste un moment de lecture agréable, ce n'est déjà pas si mal...

Ninie
29/01/09
 

Clara, Joséphine, Lucille, Agnès, Philippe et Rapha : enfants, ils ont habité le même immeuble de banlieue, sont allés à la même école, se sont fait des serments d'amitié éternelle, comme on en fait à l'enfance en y croyant fort : amis "pour la vie".Puis, ils ont grandi, et leurs vies ont pris des cours différents : la réussite des uns, les déboires des autres, les petits arrangements avec sa conscience et ses rêves d'enfance... et puis les coucheries des uns et des autres, et surtout des uns avec les autres, et le sida qui rode...Alors, sous le vernis de la "belle" amitié immortelle, percent les mensonges, perfidies et trahisons: «On s'embrassait, on riait, on pleurait, on se racontait tout et, en dessous, ce n'était pas de l'amour mais de l'envie, du ressentiment, de la jalousie qui se tissait comme une toile d’araignée...»Les personnages outranciers dans leurs caractères comme dans leurs actions et le style plus que léger font de ce livre un roman mineur, dont la morale très contestable semble être que l'amitié sincère ne peut exister, toujours phagocytée par les jalousies et trahisons sous-jacentes. Un livre dispensable.

Kara
16/03/09
 

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.58 kg