Enquete dans le brouillard

GEORGE, ELIZABETH

EDITEUR : PRESSES DE LA CITE
DATE DE PARUTION : 07/04/00
LES NOTES :

à partir de
14,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Roberta, dix-neuf ans, est retrouvée assise dans une étable auprès de William Teys, son père, décapité. " C'est moi qui ai fait ça et je ne regrette rien ", déclare-t-elle avant de sombrer dans le mutisme. Deux policiers de Scotland Yard sont envoyés dans le Yorkshire afin d'élucider cette sombre affaire de meurtre dans la campagne anglaise. Lui, c'est l'inspecteur Thomas Lynley, huitième comte d'Asherton, bel aristocrate longiligne. Elle, c'est le sergent Barbara Havers, d'origine modeste, mal fagotée et affligée d'un goût prononcé pour les sucreries, qui éprouve pour Lynley une violente aversion. Au terme de leur enquête dans une Angleterre
bucolique amoureusement décrite par l'auteur, Lynley et Havers découvriront la vérité sur Roberta... Et sur eux-mêmes. Premiers rôles ou seconds couteaux, croqués avec humour et minutie, les personnages d'Elizabeth George, prisonniers d'un passé qui leur colle à la peau, ont bien du mal à vivre le présent. Facture classique, atmosphère britannique, suspense résolument retors : ce premier roman, couronné en 1990 du Grand Prix de Littérature policière, permet à Elizabeth George de pénétrer dans le cercle fermé des grandes prêtresses du roman policier et de se situer d'emblée au niveau de P. D. James ou de Ruth Rendell.
3 personnes en parlent

Première enquête de Havers et Lynley.Tout en apprenant à se connaître et à travailler ensemble, les deux enquêteurs vont devoir résoudre une affaire de meurtre qui s'est déroulée dans une petite ville du Yorkshire, une jeune fille ayant tué son père à coup de hache.Le monde aristocratique dans lequel vit Lynley s'oppose à la vie modeste et terne de Barbara Havers, personnage torturé, au caractère bien trempé, mais chacun doit mener de front vies privée et professionnelle.Une enquête sombre, pour une histoire sordide à souhait, sans réelle surprise mais très bien écrite et aux héros tellement humains et fragiles. Maltese

Maltese
12/02/09
 

Chez Elisabeth Georges j'aime le style, la psychologie des personnages, la façon dont est campé le décor, l'humour qu'elle réussit à instiller via ses personnages et l'atmosphère de ces romans. Ce que j'aime moins c'est le sordide des histoires.Celui là est son premier roman. Elle met en scène un couple d'enquêteurs que l'on retrouve dans ces romans suivants. Une drôle d'alchimie va avoir lieu entre deux personnes que tout oppose. Il y a le beau gosse, Thomas Linley, né avec une cuillère en argent dans la bouche, huitième comte d'Asherton, l'aristocrate qui fait tomber toutes les femmes sous son charme. Il y a le vilain petit canard, le sergent Barbara Havers, mal fagotée, pas très jolie, d'origine modeste. Et bien ces deux là vont devoir faire équipe le temps d'une enquête et Barbara faire abstraction de son aversion pour Thomas "le noble".Un meurtre a eu lieu dans la campagne anglaise : Roberta, 19 ans, est retrouvée aux côtés de son père décapité et a sombré dans un profond mutisme après avoir déclaré que c'était elle qui avait tué son père. Nos deux enquêteurs de Scotland Yard vont découvrir toute la vérité sur Roberta et sur eux mêmes.J'ai adoré le couple américain qui loge au même endroit que les jeunes mariés (St James ami de Thomas et légiste handicapé, et sa femme). Humour graveleux, chemises à fleurs et chaine en or qui brille, le genre de personnes que l'on ne veut surtout pas croiser lorsque l'on part en vacances. Un bon 8/10 pour cette enquête

lucie38
19/03/11
 

Great !Dans ce premier roman policier, qui sera la clef de voute d’un longue série, Elizabeth George décrit à merveille la société britannique. Elle a probablement pour avantage de pouvoir observer ces mœurs si subtiles et uniques depuis sont Amérique natale.

WXYZ
05/07/09
 

Format

  • Hauteur : 22.40 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.39 kg