Entre le temps et l'eternite

PRIGOGINE, ILYA ; STENGERS, ISABELLE

livre entre le temps et l'eternite
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 07/01/98
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
15,30 €

SYNOPSIS :

Une énigme marque la physique depuis galilée. pourquoi cette science a-t-elle, dès l'origine, fait le choix de l'éternité contre le temps du devenir? pourquoi, de la dynamique classique aux sciences de notre siècle _ la relativité et la mécanique quantique _, a-t-elle répété la plus paradoxale des négations, celle de la flèche du temps, qui traduit pourtant la solidarité de notre expérience avec le monde où nous vivons? La question du temps a créé une tension sans cesse renaissante entre l'idée d'un monde régi par des lois intemporelles et déterministes et l'expérience humaine, mémoire du passé, ouverture de l'avenir. elle a également opposé la physique aux autres sciences, et les lois " fondamentales " aux descriptions phénoménologiques qui, elles, traduisent la flèche du temps. Mais aujourd'hui se dessine une cohérence nouvelle qui ouvre la physique aux interrogations du devenir, à l'émergence du nouveau qu'elle avait niée. la question du temps, un et multiple, articule notre besoin de construire une conception plus unifiée du monde avec la multiplicité des regards que ce monde exige de nous. Entre le temps et l'éternité
explore ce renouvellement du savoir, depuis le monde des processus dissipatifs, où l'ordre émerge du chaos, jusqu'à la mécanique quantique et la cosmologie. au terme de cette exploration, la flèche du temps s'inscrit à tous les niveaux, du plus simple des objets quantiques _ l'atome hydrogène _, à l'univers lui-même, né d'une formidable explosion entropique. cette exploration est aussi la découverte d'une science créatrice de significations, délivrée de l'utopie d'un savoir infini, science qui s'affirme oeuvre humaine, située elle-même entre le temps et l'éternité. Ilya prigogine est directeur des instituts internationaux de physique et de chimie solvay à bruxelles et du centre de mécanique statistique à l'université du texas à austin. il a reçu le prix nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique de non-équilibre, en particulier la théorie des structures dissipatives. Isabelle stengers, docteur en philosophie des sciences, collaboratrice de l'équipe de bruxelles, a notamment publié avec ilya prigogine la nouvelle alliance (gallimard, 1979) qui marqua un renouveau de la pensée scientifique.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.35 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie