Entrefer

BANKS, IAIN

livre entrefer
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/10/00
LES NOTES :

à partir de
8,70 €

SYNOPSIS :

Imaginez passer six mois dans un coma profond, à la suite d'un accident de voiture sur le pont qui enjambe les eaux du forth. Six mois durant lesquels, s'il vous reste la capacité de rêver à partir de ce qui subsiste de votre identité, vous pourrez construire un monde métaphorique. un gigantesque pont, par exemple, un univers en soi, avec ses habitants, ses stratifications,
ses rituels. Vous y serez un amnésique traité par le bon docteur joyce, auquel vous raconterez vos rêves, effectifs ou forgés de toutes pièces. vous y rencontrerez un barbare truculent, un inquiétant liftier, de joyeux ivrognes et surtout, surtout, la belle abberlaine, dont les bas résille reproduisent à l'infini les entrecroisements métalliques du pont.
2 personnes en parlent

Formidable roman.Le lecteur suit en parallèle le destin de John Orr, amnésique évoluant sur un gigantesque et très long pont, et la vie d'un écossais des années 60 à nos jours.D'une part, un monde cauchemardesque, fortement onirique, dont on découvre petit à petit les apects, et d'autres part la vie " commune" et touchante d'un homme dont on sait qu'il est désormais dans le coma sur un lit d'hôpital.Deux récits forcément liés, baignés de poésie, construits avec une finesse et une intelligence sidérantes, incroyablement imbriqués et pouvant pourtant être lus indépendamment. Un véritable tour de force littéraire, réussite majeure de ce romancier au combien talentueux (lire notamment son Cycle de la Culture).

Maltese
12/03/09
 

Si vous n’avez pas encore lu Entrefer, essayez de ne pas lire cette chronique (même si j’ai tout fait pour éviter les spoilers), ni la quatrième de couverture du livre, ni quoi que ce soit d’autre… Sachez simplement que si vous aimez Banks, ou bien les jeux de langage, les textes parsemés d’indices, Alasdair Gray, ou encore l’Écosse, vous avez toutes les chances d’adorer ce livre.Quelques indications sur Entrefer néanmoins pour les autres …Après un accident de voiture, le conducteur a sombré dans le coma.Recueilli inconscient dans l’eau, un homme à qui les médecins ont donné le nom de John Orr se réveille amnésique, hébergé et soigné sur un pont au-dessus de la mer. Son médecin le Dr Joyce est un onirologue, ... et Iain Banks un créateur de rêves. Le pont, sans limite connue, se perd dans les brumes et semble ne jamais rejoindre la terre ferme. Ce pont qui comprend bureaux, hôpitaux, ateliers, appartements, boutiques, et même terres cultivées, est un univers à l’ambiance kafkaïenne, d’une taille et d’un fonctionnement impossibles à appréhender.Puis d’autres avenues se développent dans le récit, de nouveaux personnages. Avec le personnage du Barbare, combattant affublé d’une armure magique, toujours prêt à dégainer son épée, étrange mélange de sentiments primaires, d’interdits et de croyances d’enfant, qui évolue autour du fleuve Léthé dans un monde sanglant, Iain Banks expérimente déjà le langage phonétique, qu’on retrouvera avec bonheur dans Efroyabl Ange1. Un troisième homme enfin, dont je vous laisse deviner le nom au fil de la lecture, évoque ses études, sa vie à Edinburgh, ses proches, et aussi et surtout une grande histoire d’amour.Héritage de Ballard, mais aussi de l’immense Lanark d’Alasdair Gray, le récit se déploie tels les entrelacs des motifs de ferraille du pont, les histoires s’entrecroisent comme les informations évoluant dans les synapses du cerveau.Entrefer (The bridge) est le troisième roman de Iain Banks publié en 1986 après Le seigneur des guêpes et Walking on glass (non traduit), et avant qu’il ne se lance dans l’épopée de la Culture. Même si ce Banks est plus prévisible que d’autres (mais surtout à cause du spoiler cité ci-dessus), je l’ai adoré notamment pour ses parties plus sentimentales, et pour les subtils et émouvants croisements entre les histoires comme les X du pont, correspondances qui deviennent convergences et font du lecteur attentif un autre captif du pont.Iain Banks was a man you don’t meet everyday.

MarianneL
08/08/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition