Eros romain

ROBERT, JEAN-NOEL

livre eros romain
EDITEUR : BELLES LETTRES
DATE DE PARUTION : 09/01/97
LES NOTES :

à partir de
20,90 €

SYNOPSIS :

Ce livre est plus qu'un plaisant inventaire de toutes les pratiques sexuelles et manies érotiques des anciens romains, décrivant, au hasard des curiosités, comment se préparer aux premiers rapports, quel régime alimentaire suivre pour être plus performant en amour, par quelle astuce choisir le sexe de son enfant, comment se livrer aux plaisirs de la masturbation, avec qui s'adonner l'homosexualité ou quel remède absorber pour avorter... Cette présentation simplement anecdotique de la sexualité romaine n'eût pas rendu compte de l'essentiel : le cadre moral dans lequel des Anciens concevaient les rapports érotiques entre les êtres. Eros Romain apporte les réponses à toutes les questions précédentes - et à bien d'autres - mais propose de les analyser en regard des valeurs romaines. On s'aperçoit alors que le sexe, omniprésent dans la vie quotidienne antique, n'a rien de cette obscénité qu'une vision obsessionnelle moderne
s'obstine à lui conférer. Si l'on a cru pouvoir taxer les Romains de débauche en raison de leur bisexualité et dénoncer leur trop grande liberté sexuelle, c'est que les moeurs romaines relèvent d'une autre codification morale, différente, mais non moins stricte et contraignante que la nôtre. L'érotisme peut exprimer la volupté de l'ivresse des sens sans nécessairement jeter sur ses manifestations le dégradant et culpabilisant voile de l'opprobe. Bien plus, la morale sexuelle établie par les chrétiens dans l'Antiquité s'inspire autant, sinon plus, des préceptes des philosophes païens que des textes sacrés. Car l'histoire de la sexualité dans l'ancienne Rome est d'abord celle d'une continuité, de la célèbre vertu d'un Caton au rigorisme des Pères de l'Eglise, en passant par la liberté revendiquée de celles et ceux qui refusèrent parfois d'apprivoiser les impérieuses sollicitations de notre sensuelle nature.
1 personne en parle

Roma, Amor… Autant que ville des Empereurs et des Arcs de triomphe, la Rome antique est ville de Venus. Ce documentaire érudit et très distrayant est un véritable tour d’horizon des rapports de Romains avec l’amour, sous toutes ses formes et aux différentes périodes, au long du quasi millier d’années qu’a duré l’Urbs. Sous la République, la vie est rude, et le Romain, bien qu’intéressé, a d’autres choses à penser. La fin de l’Empire correspond à une période d’austérité, en même temps que le Christianisme gagne du terrain. Mais entre deux, avec l’age d’or de l’Empire, c’est aussi l’age de Venus et de son fils Cupidon (Eros). Ce n’est pas que la pudeur n’existe pas à Rome (un culte et des temples lui sont consacrés), mais à l’époque, les notions de bien, de mal et d’amour ne sont pas liées et hiérarchisées de la même façon. Anecdotes, citations et « histoires vraies » étoffent ce délicieux et instructif moment de lecture.Retrouvez le livre surhttp://catalogue.bibliotheque.bm-lille.fr/alswww1.dll/APS_ZONES?fn=ViewNotice&q=362987

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.51 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition