livre essais t.1
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 19/12/97
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

Collection dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Montaigne Essais - Livre premier A l'âge de trente-sept ans, Montaigne se retire parmi ses livres. S'il veut désormais vivre en leur compagnie, et d'une certaine façon commenter leurs leçons, c'est moins pour les redire que pour se considérer lui-même à travers eux. Voici donc un portrait de Montaigne : portrait déconcertant puisque son auteur, qui pourtant publie ce livre, semble vouloir détourner le lecteur de s'attarder «en un sujet si frivole et si vain». Un maître de sagesse ? Même si des générations de moralistes ont vanté la sagesse de Montaigne, pour lui, il se garde de cette posture. Il lui suffit d'essayer d'être lui-même, mais il sait ? et nous apprend ? combien c'est là chose difficile. Qu'il
entretienne ses lecteurs de la peur, du pédantisme, de l'éducation ou de l'amitié, c'est lui-même qu'il veut leur donner à entendre, sans complaisance mais aussi sans feinte humilité. Ce premier Livre, c'est un peu le livre des efforts de Montaigne pour parvenir à façonner sa voix. L'édition proposée ici reproduit celle de 1595. C'est dans cette édition en effet - ou l'une de ses descendantes - que pendant les deux siècles qui suivirent la mort de l'auteur les Essais ont été lus ; nous en avons modernisé l'orthographe tout en en respectant la ponctuation, la disposition, et en la faisant précéder de la préface de sa première éditrice, Marie de Gournay. Cette petite révolution renouvellera sans doute, pour bien des lecteurs, la lecture des Essais.
2 personnes en parlent

J'apprécie cette édition car elle permet de lire Montaigne dans une langue accessible. Elle ne fait pas obstacle aux pensées lumineuses du philosophe. Les Essais sont délicieux à lire. Ils ne se lisent pas comme un roman de la première à la dernière page. On peut simplement picorer un essai de temps à autre, en déguster le style léger, les idées humanistes. Au sujet de son amitié avec La Boétie, il écrit :"Parce que c'était lui, parce que c'était moi", tout est dit. Lire entre autres bien sûr Sur le pédantisme, Sur les Cannibales, Sur les voitures et Sur l'expérience. Et surtout cette phrase qui ferme l’œuvre : "Et sur le plus haut trône du monde, nous ne sommes assis que sur notre cul." Sevedebouleau

Sevedebouleau
20/06/12
 

Je ne trouve pas de mots assez forts pour dire combien les Essais de Montaigne comptent pour moi. Livre de chevet depuis des années, sa richesse et sa profondeur sont pour moi une source perpétuelle de réflexions.Bien sûr, la langue a vieilli. Nous ne sommes plus familiers du vocabulaire et des tournures de l'époque, et certains passages sont de ce fait parfois obscurs. Mais une fois l'habitude prise, ce style dégage un charme auquel le lecteur s'attache.J'ai le sentiment d'avoir développé, par-delà les siècles écoulés, une réelle et profonde amitié avec Montaigne. Son regard distant, amusé et très réaliste sur la nature humaine est empreint d'une profonde humanité.Ce livre volumineux se déguste par petites tranches de vie, par pensées savoureuses. Jamais aucun de mes livres n'a renfermé autant de marque-pages, afin de retrouver rapidement mes passages préférés.Lisez Montaigne, vous ne verrez plus le monde comme avant !

Bluedot
03/03/10
 

Format

  • Hauteur : 16.50 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition