Et si c'etait vrai

LEVY, MARC

EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 26/08/03
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Que penser d'une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? qui s'étonne que vous puissiez la voir ? qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l'autre bout de la ville ? faut-il lui faire consulter un psychiatre ? en consulter un soi-même ? ou, tout
au contraire, se laisser emporter par cette extravagante aventure ? et si c'était vrai ?... S'il était vrai qu'arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n'entend... une histoire tendre, une aventure pleine d'humour et de rebondissements.
30 personnes en parlent

Un beau jour Arthur, jeune architecte de San Francisco, découvre une belle jeune femme cachée dans son placard, Lauren. Lauren s'étonne qu'il puisse le voir car elle est fantôme de son état, son corps reposant sur un lit d'hôpital, dans le coma depuis 6 mois, tandis que son esprit se ballade en liberté. Vous devinez la suite.. on sent le "happy end" venir !Un roman très léger, au style sans relief, mais ce n'est pas pour autant que l'on passe un mauvais moment car l'idée est plutôt originale et on se laisse vite emmener par l'intrigue. Un roman assez charmant qui s'avère agréable à lire, un honnête conte de fées moderne, sans prétention, facile à consommer.

Kara
14/01/09
 

J'ai beaucoup aimé ce roman. Il est très émouvant, et très intriguant également. Du grand Marc Lévy ! On retrouve son écriture légère, sa plume magique !

filou93
10/05/12
 

J’avais déjà lu ce livre il y a un moment. À cette époque, je lisais très peu, et ce livre m’avait charmée. Maintenant que j’ai pris l’habitude de lire, ai-je changé d’avis ? En tout cas, notez bien que ce n’est que mon avis, et qu’il est purement subjectif !~~ Une histoire originale ~~ Lauren est dans le coma et son « fantôme » est resté dans son appartement. Mais un certain Arthur emménage chez elle… Et la voit ! Alors que même sa mère ne la voit pas… Leur rencontre est sympa, originale avec une pointe d’humour. Pour aider sa nouvelle amie invisible, il arrête de travailler, implique son ami dans une tentative d’enlèvement, ment à la police… Bref, ça fait beaucoup ! J’aime bien une pointe de niaiserie dans un roman, mais là, c’est l’overdose.~~ Un style à faire grincer des dents ~~ Je ne comprenais pas pourquoi beaucoup critiquent le style de l’auteur. De ma précédente lecture, je n’avais gardé que le souvenir de l’histoire. Mais cette fois-ci, j’ai compris. Par moment, je lisais en diagonale tant les structures de phrases me désolaient… À un moment, je me suis demandé si l’auteur était payé à la page, car beaucoup de phrases m’ont paru complètement inutiles (vive les répétitions). Peut-être que son objectif était de dépasser les 300 pages pour donner l’impression aux lecteurs occasionnels d’ouvrir un gros bouquin… Je n’ai pas non plus apprécié l’overdose de mots savants pour en mettre plein la vue (j’avais l’impression de revoir un épisode d’Urgence ou de Grey’s anatomy)… Enfin, vous l’aurez compris, je n’ai pas été convaincue !~~ Petit bilan ~~ ..... Piiiiiiika !

Piika
29/01/11
 

Une jeune médecin qui se retrouve dans le coma pendant 6 mois et puis un jour elle arrive enfin à communiquer avec le locataire de son appartement Arthur. Il ne l'a croit pas tout de suite mais il va ensuite tout mettre en oeuvre pour trouver une solution et lui éviter l'euthanasie.Un départ un peu difficile mais ensuite je me suis faite embarquée par l'histoire. Un Carpe Diem revisité.

bbpoussy
06/11/15
 

J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre (plus qu'avec le film !) j'ai beaucoup aimé cette histoire d'amour mélée de paranormal. On palpite avec les personnages, on croise les doigts et on espère... J'ai vraiment beaucoup aimé !

Emma7
26/10/15
 

Le style de Marc Levy est très fluide et agréable. Le roman est court et se lit très vite, sans aucune difficulté.Les personnages sont attachants, surtout Arthur qui a un passé émouvant, qui n'est pas exploité dans le film et qui renforce les sentiments que l'on peut avoir pour lui. Lauren apporte une touche d'humour, notamment lors de sa première rencontre avec Arthur.La romance est très mignonne et ne prend pas le dessus sur le sujet principal du coma et de l'avenir de Lauren.Cependant, la deuxième partie du roman laisse un peu les personnages principaux de côté pour se concentrer sur l'enquêteur et sa secrétaire : j'ai été un peu moins conquise par ce passage, l'enquêteur Pilguez ayant un humour un peu trop lourd pour moi. J'ai eu l'impression de lire une histoire totalement différente de la première partie et ça m'a un peu gêné.Le final est attendu mais est essentiel pour la suite.

RizDeuxZzZ
17/04/15
 

J'ai adoré la plume de Marc Levy dans Et si c'était vrai ... J'y ai retrouvé toutes les émotions du film. J'aime cette histoire, j'aime les personnages, surtout Lauren et son caractère bien affirmé, son humour, ses petits pics et surtout sa repartie.J'ai vraiment apprécié de découvrir cette histoire à travers le livre et non à travers ma télévision comme j'en ai l'habitude. Eh oui, ce film fait partie de mes comédies romantiques préférées et le DVD est très régulièrement dans mon lecteur.Maintenant, il ne me reste plus qu'à lire Elle et Lui, en espérant l'aimer tout autant, mais je ne m'inquiète pas trop pour ça ;)>>> http://www.leslecturesdelily.com/2015/04/et-si-cetait-vrai-ecrit-par-marc-levy.html#more http://leslecturesdelily.com

LeslecturesdeLily
09/04/15
 

Lu il y a déjà quelques années, j’ai décidé de me replonger avec plaisir cette semaine dans la lecture de Et si c’était vrai… de Marc Levy. Et après tout ce temps j’ai été ravie de voir que je l’appréciais toujours autant !Et si c’était vrai… nous embarque dans une folle histoire où les frontières entre le rêve et la réalité se brouillent. Arthur est un jeune architecte ayant récemment emménagé dans son nouvel appartement à San Francisco. Alors qu’il rentre d’une journée ordinaire de boulot, quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il découvre dans l’un de ses placards une jeune femme affirmant être la précédente locataire de l’appartement. Persuadé qu’il s’agit d’une blague faite par son ami Paul, Arthur est bien décidé à mettre dehors cette intruse folle à lier. Mais celle-ci va lui livrer une histoire pour le moins étonnante : alors que son corps est plongé dans un profond coma, seul Arthur semble capable de la voir. Elle le supplie alors de ne pas la laisser tomber. C’est ainsi que débute une belle histoire entre nos deux personnages…Marc Levy nous offre ici un petit roman très agréable à lire et à l’histoire prenante. Si l’histoire débute de manière fantastique, très rapidement cet aspect est relégué au second plan pour se concentrer d’avantage sur le sentimental. Bien que le corps de Lauren soit plongé dans un profond coma, son esprit lui est bel et bien libre, ce qui est bien pratique pour espionner Tom Cruise, Richard Gere ou encore le nouveau locataire de son ancien appartement. Enfin… presque ! Car Arthur est la seule personne capable de la voir. Comment parvenir à le convaincre qu’elle est un fantôme ? Il y a forcément une raison pour laquelle il est le seul à pouvoir être en contact avec elle. Après de nombreuses hésitations, Arthur décide finalement de la croire et même d’aller plus loin en mettant tout en œuvre pour aider Lauren à sortir de cette situation. Nos deux héros vont alors tout faire pour trouver une solution ensemble, liant une amitié forte derrière laquelle se cachent peut-être des sentiments plus profonds. Lauren et Arthur forment un duo des plus attachants tant par leur complicité que par leurs caractères respectifs. Dotés d’une bonne répartie, ils permettent d’insuffler une bonne d’humour au roman notamment dans leurs interactions avec les autres personnages. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas de réelle importance dans l’histoire, l’auteur s’attardant peu sur eux.L’intrigue est plutôt bien ficelée et connaît de nombreux rebondissements. Sans surprise, il s’agit bien d’une romance avec sa part de prévisibilité mais Marc Levy parvient à nous entraîner dedans sans aucune difficulté grâce à un style d’écriture simple mais efficace. Marc Levy nous propose avec Et si c’était vrai… un petit roman tout en simplicité et fort sympathique. Grâce à une histoire prenante et des personnages attachants, il parvient ainsi à nous entraîner très facilement dans son univers et à ravir ses lecteurs. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
14/02/15
 

A la suite d’un tragique accident de voiture, une jeune interne se retrouve dans le coma dans un hôpital de San Francisco. Malgré l’acharnement médical dont elle est l’objet, Lauren est considérée comme cérébralement morte. Son corps, cloué dans ce lit d’hôpital, est totalement inerte. Et pourtant…A quelques blocs de là, Arthur emménage dans l’ancien appartement de la jeune femme et découvre avec surprise le fantôme de Lauren. Il est le seul à la voir, le seul à l’entendre. Elle envahit son espace et le poursuit en tous lieux.Peu à peu, ils s’habituent l’un à l’autre et se tisse entre eux deux une formidable complicité qui contribue à faire passer Arthur pour fou. Ensemble, ils vont redécouvrir la pureté et l’émerveillement de l’enfance. Ensemble, ils vont réapprendre à vivre au présent, à savourer, profiter, s’émerveiller, sans peur du lendemain…D’une lecture aisée et rapide, ce court roman qui fit de Marc Lévy un écrivain adulé traduit en plus de trente langues déborde d’émotions et de sentiments. Au-delà de la science fiction à la base de l’aventure, au-delà même de cette étrange histoire d’amour par-delà la mort, l’auteur nous délivre ici un merveilleux message d’espoir accompagné d’une formidable leçon de vie. Donner un sens à sa vie en sauvant quelqu’un, savoir être soi pour oser vivre pleinement, se donner les moyens de saisir son bonheur au présent… "Parce que c’est pendant qu’on calcule, qu’on analyse les pour et les contre, que la vie passe, et qu’il ne se passe rien."

MariePattz
15/05/14
 

Premier livre de Marc levy , que j'ai lu , lecture agréable ..Lauren est dans le coma, c'est indéniable. Mais elle est aussi dans le placard d'Arthur, un peu comme un fantôme, !! ,ça , c'est nettement déjà plus inattendu !!. Arthur est bien obligé de l'admettre : il la voit, l'entend, la comprend et finit même par l'aimer !!. Avec simplicité et émotion ce livre a été écrit . Agathe"La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté. " François Mauriac

Agathe29
26/10/13
 

Une femme ( Lauren) vit dans le placard de son appartement. Elle est dans le coma suite à un accident. Son appartement est loué à un homme Arthur. Arthur ressent des choses bizarres depuis qu'il vit dans cet appartement et commence à expliquer cela à son meilleur ami. Celui-ci ne le prend pas au sérieux. Cette histoire est intrigante, quand on commence le livre on a envie de savoir la suite. Livre pleins de rebondissements. lilie29

lilie29
23/10/13
 

Lauren est dans le coma, c'est indéniable. Mais elle est aussi dans le placard d'Arthur, un peu comme un fantôme, cela est tout aussi indéniable...Arthur, en tout cas, est bien obligé de l'admettre: il la voit, l'entend, la comprend et finit même par l'aimer. Mais que peut-on espérer d'un fantôme que l'on est seul à distinguer? On ne tombe pas amoureux d'un mirage, on ne force pas son meilleur ami à dérober une ambulance pour kidnapper un corps dans le coma, on ne ment pas à la police pour sauver une ombre, et pourtant...

poivredekayenne
18/10/13
 

Lu en Décembre 2012: Et si c'était vrai...Lu en Février 2013: Vous revoirLivre prêté à ma femme par ma mère. Puis a force d'en entendre parler je me suis lancé tenté à sa lecture. En général pas trop fan de ce genre de roman pour ménagère de moins de 50 ans mais finalement, il se lis bien et pas mal ficelé. Tourouc

tourouc
25/02/13
 

Lauren est une jeune femme indépendante et très occupée par son travail. En même temps, quand on bosse dans un hôpital, cela n’étonne personne. Mais tout bascule le jour où elle a un accident et se retrouve plongée dans le coma. Tout bascule lorsqu’elle se rends compte qu’Arthur est le seul à pouvoir la voir. Pourquoi ? Comment ? Tant de questions… Y a-t-il un moyen pour que Lauren se réveille, qu’elle retourne habiter son corps ? Je dois dire que le résumé m’a donné l’eau à la bouche. Mine de rien, il y avait un fort potentiel. Et je ne suis vraiment pas déçue. Cette histoire est plutôt bien exploitée, remplie de péripéties, d’émotions, de sentiments. J’ai aimé le concept, et c’est toujours le cas. Il faut reconnaître que cela sort un peu de l’ordinaire et des romances basiques. Qui plus est, le livre se lit bien et assez rapidement.Niveau personnages, Lauren m’a beaucoup amusée au début, à parler à des objets par exemple, où sa réaction lors de sa première rencontre avec Arthur. Je l’ai trouvé très drôle, très attachante, et surtout touchante. Arthur, lui est déterminé et charmant. Il est prêt à tout, et ne va pas hésiter l’ombre d’une seconde. J’ai bien aimé Paul, l’associé d’Arthur. Il m’a fait beaucoup rire, même si par moment il s’est avéré assez lourd.Une belle petite romance que voilà, avec une intrigue intéressante, des péripéties, des personnages prêts à tout. Oui, vraiment, j’ai beaucoup aimé. Un petit plus aussi pour l’explication des termes médicaux, pour le lecteur. Là, au moins, on sait ce qu’il se passe, on peut imaginer la gravité de la situation, etc… J’ai juste été un peu déçue par la dernière partie de l’histoire où tout va un peu trop vite à mon goût. D’un seul coup, un inspecteur arrive, et tout file trop vite. Sans oublier que la touuuute fin est terriblement frustrante ! Heureusement, la suite m’attend déjà dans ma PAL.En somme : Une excellente surprise ! J’ai hâte de lire la suite ! Askmetoread

askmetoread
13/01/13
 

Conte de fées ubuesque pour adultes, c'est l'auteur qui le dit. Je l'ai lu sur les conseils d'une secrétaire qui m'en parlait timidement: du genre "ça ne doit pas être votre genre de lecture" on me fait souvent le coup, j'ai passé un agréable moment de détente...Depuis je lis ou écoute en livre audio les livres de Levy, par éclectisme et pour savoir ce que lisent les gens qui lisent peu ou ne lisent que cela. Je voulais faire une rencontre du Café avec le thème: Levy, Musso, vous adorez, vous détestez, vous ignorez, on en parle! c'était pour faire venir les gens du quartier mais on a torpillé mon idée en prenant le thème: la littérature populaire avec un certain mépris et pourtant Dumas, Verne... berthe

afbf
05/01/13
 

Un Marc Lévy tout à fait espoutouflant qu'on adore! Et le film est génial!! On pleure, on rit, on aime les rebodissements on ne lâche pas la lecture on la vit cette histoire! Mandy.

Mandy05
27/09/12
 

Je m’attaque enfin à un des romans du « fameux » Marc Levy dont on n’a de cesse de me faire les louanges. Et je dois avouer que j’ai totalement adhéré ! Le style est jeune et dynamique, rythmé. Les dialogues ont de l’importance et sont incrustés à la narration, de sorte qu’on ne sait trop s’il s’agit d’un récit interne ou externe. L’histoire est fascinante et hallucinante. On est comme pris au piège des mots de l’auteur. Les « fantômes », la magie du récit sont ici bien réels. C’est en effet un roman plein de sincérité, écrit avec beaucoup de poésie et d’onirisme. Les personnages quant à eux sont exceptionnels, taillés pour leur rôle.Arthur est pris pour un fou. Et pour cause : il parle à une femme invisible, qui n’a nulle raison d’être là. Cela va provoquer diverses situations cocasses et donner une dimension comique au roman. Cela nous donne aussi l’occasion à nouveau de voir à quel point les esprits sont cartésiens et fermés à l’éventualité du surnaturel et de la magie du monde : personne ne le croit !Paul, son meilleur ami, ne le croit pas non plus. Mais par souci d’amitié il va tout de même aider Arthur dans son épopée pour sauver le « fantôme ».Lauren, ledit « fantôme », est une femme au fort caractère et très attachante. Elle se retrouve dans une situation de non retour qui, certes, a de nombreux avantages : « tout est accessible mais tout est impossible » (p.79) ; mais cette liberté a un prix : elle est seule et ne peut partager cela avec quiconque... jusqu’à ce qu’elle rencontre Arthur. Le propre de ce roman est la symbiose entre les personnages. Arthur et Lauren vont développer une relation ambiguë et impossible. Un amour sans but, sans happy end possible. Et pourtant... ils vont se créer leur bulle, leur coin de paradis, leur jardin à eux où évoluer et construire quelque chose. Il s’agit d’une vraie leçon de vie, en quelque sorte une leçon de vie sur le pouvoir de l’entraide, de l’amour et du devoir sur soi. Autant dire que j'ai très envie de lire ses autres romans!

SEcriture
18/09/12
 

Arthur est un jeune architecte installé à San Francisco. Un jour, par le plus grand des hasards, il découvre une femme cachée dans un placard et qui se prénomme Lauren. Sauf que celle-ci s'étonne qui lui puisse la voir car elle est en réalité physiquement présente à l'hôpital, dans le coma. Un beau jeune homme, une belle jeune femme, amour impossible, je vous laisse devenir la suite. Bref c'est plat, le style est convenu, ce n'est pas un désagréable moment de lecture, mais on s’ennuie tout de même presque par moment. Clementh

Clementh
22/08/12
 

Comme presque à chacune de mes lectures d'un roman signé Marc Lévy, je suis rentrée dans l'histoire immédiatement. En 2 ou 3 pages pas plus j'étais dedans. C'est un peu comme ces séries ou ces téléfilms qui font que l'on comprend tout de suite où l'on est, qui est à peu près qui. Bref, on est à la fois dans un espace qui nous semble très familier sans forcément le fréquenter durant notre vie véritable. On se prend au jeu sans chercher plus et c'est très bien ainsi.Ce n'est certes pas de la grande littérature, mais je le savais bien avant d'ouvrir ce roman. C'est en revanche un formidable "page turner" car oui, on tourne les pages les unes après les autres. On n'a pas envie de stopper sa lecture, on se laisser porter par l'intrigue qui est assez commune car qui n'a pas rêver avoir un jour l'opportunité d'avoir une seconde chance ? On ne gardera pas dans nos mémoires ad vitam eternam ce récit, mais on passe indéniablement un très bon moment de lecture. Parfois, c'est juste ce que je recherche donc non, je n'irai pas cracher dans la soupe. Marc Lévy n'est pas Proust, mais le souhaiterait-il seulement ? Ses romans ne passeront pas à postérité et dans 150 ans, peu de monde sera là pour se souvenir de ses écrits, peut-être de ses records de vente à la rigueur. Mais on s'en fiche un peu, non ? La lecture, c'est aussi pour le plaisir. On ne lit pas que des chefs d'oeuvre car ces derniers sont rares. C'est ce qui fait leur importance. Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas boudé les agréables minutes que j'ai passé en compagnie des protagonistes de ce roman. D'ailleurs au passage, sous couvert de nous offrir un sympathique divertissement littéraire, Marc Lévy aborde un sujet grave qui a meurtri toute l'Argentine : les milliers de disparus et les orphelins de la dictature alors confiés aux bourreaux de leurs véritables géniteurs exterminés pour des raisons politiques. Comme quoi, on peut parler de tout, même dans un ouvrage qui ne se veut pas trop sérieux au départ. C'est bien écrit, d'une fluidité sans pareille, mais ce n'est pas fade comme les détracteurs du phénomène Lévy pourraient le dire. Pas à mon sens en tout cas.Cela aura pu être un coup de coeur, mais le final, s'il est bien trouvé ne m'a pas autant surprise que cela alors que c'est bien pensé et imaginé. Je crois que je commence à vous connaître Monsieur Lévy et il faudra vous surpasser pour le prochain. http://espace-temps-libre.blogspot.com/

emeralda
18/06/12
 

Le héros découvre par hasard une femme cachée dans sa penderie, une femme pas comme les autres : Lauren, médecin urgentiste, a été victime d’un accident de voiture et son corps, plongé dans un coma irréversible, repose dans une chambre d’hôpital.Pourtant elle est là, et le héros peut la voir, la sentir , l’entendre et la toucher, seul à être capable de tout cela. Elle se promène comme un fantôme, surgit de nulle part et aime se poser au bord de la fenêtre. Commence alors une invraisemblable histoire d’amour entre un architecte bien vivant et une grande blessée entre deux mondes.Sorties au restaurant, vacances au bord de la mer, discussions intimes et moments d’amour physique, la vie serait normale si le héros ne parlais tout seul, tenant son bras autour d’épaules invisibles et ouvrant la portière à une passagère - fantôme. Les gens le croient fou, il ne va plus travailler à son agence et c’est Paul son associé qui fait tourner l’affaire. C’est aussi Paul, l’ami, le frère, qui va, sans chercher à comprendre, aider son ami à enlever le corps inerte de Lauren de sa chambre d’hôpital quand il y aura menace d’euthanasie car la mère de Lauren n’en peut plus de veiller un corps totalement “ absent ”.L’histoire est folle absurde, invraisemblable. Même le policier chargé de traiter le dossier va le classer “ aux oubliettes ” quand il aura écouté le héros lui raconter son histoire. Simplement, il va ramener le corps à l’hôpital. Jusqu’au moment où l’ombre de Lauren va se sentir partir, le moment de la mort approche, l’euthanasie est en cours. C’est du moins ce qu’ils croient tous les deux.Une dizaine de jours de folle douleur plus tard, le héros découvre qu’en fait, Lauren s’est réveillée de son coma et lui demande pourquoi il s’occupe d’elle ainsi. La vie va pouvoir commencer.Là encore, le livre est écrit avec une grande sensibilité et une extrême délicatesse. Bien sûr, il est difficile de même se poser la question exprimée par le titre. On peut voir là une méditation sur ce qui fait la profondeur de la vie, l’expérience de l’amour et l’appréhension de la mort. Hebelin

hebelin
23/05/12
 

Sous des dehors fantastiques, Marc Levy nous propose une gentillette histoire d'amour entre deux personnes obnubilées par leur travail qui vont apprendre à se connaître par la force des choses.Dans une seconde partie, Arthur va lutter pour sauver celle qu'il aime, envers et contre tous, en particulier sa famille qui commence à perdre espoir.Si la première partie parvient encore à faire vibrer mon côté fleur bleue, la seconde prend une tournure un peu trop rocambolesque qui m'a déçue.Et si c'était vrai... est le premier roman de Marc Levy que je lis et le moins qu'on puisse dire est que je suis loin d'être séduite. Phrases courtes, vocabulaire simple et répétitif, structure narratif qui manque de dynamisme... Je dois avouer que je suis un peu surprise. La scène de l'accident de Lauren m'a presque fait rire tellement c'est mal écrit.J'ai choisi ce titre pour commencer car j'avais beaucoup aimé le film. Et si c'était vrai... rejoint les rares romans, avec Stupeurs et tremblements, dont j'ai préféré l'adaptation cinématographique.

Aidoku
12/12/11
 

Ce livre st super cela raconte l'histoire d'une jeune fille dans le coma qui campe dans son ancien appartement et soudain l'homme qui vient d'y emménager la voit. Il se demande quoi et ensuite ils parlèrent, faisaient des balades toutes des choses ensemble et ..... Si voys vous voulez le lire, c'est super bien. Lisez le vous allez aimer!!!!

deborah59132
07/11/11
 

Parfois, sans vraiment y croire, on se lance à la recherche d'un nouveau roman à découvrir et l'on tombe sur une véritable merveille. Acheté sur les conseils d'un parfait inconnu dans une librairie, ce livre a été pour moi une révélation. Et si c'était vrai... est une histoire d'amour touchante et surprenante, mélée à ce qu'il faut d'humour et de rebondissements. Avec ce premier roman - à la base imaginée uniquement pour raconter une histoire à son fils le soir - Marc Levy s'est immédiatement placé au rang d'auteur à succès et mérite amplement son Prix Goya du Premier Roman. L'auteur fait preuve ici d'une inventivité et d'une façon d'écrire remarquable. Il nous transporte, à travers ce livre dans une histoire improbable et tellement belle qui nous fait beaucoup réfléchir sur notre vision de la vie.

Livre4Ever
28/07/11
 

Wahou, un livre super bien. Je le conseille vraiment à tout le monde. J'ai vraiment adoré l'histoire entre Arthur et Lauren ... Dommage qu'elle ne le reconnaisse pas ... J'ai hâte de lire Vous revoir puisque c'est la suite apparemment.

Bbey
28/10/10
 

Et si c'était vrai que le livre de Marc Lévy soit un bon ouvrage, et si c'était vrai qu'il ne soit pas d'essence purement commerciale? Alors je l'aurais lu avec délectation, certainement. Au contraire, beaucoup de clichés d'écriture, une histoire qui pourrait tenir la route si elle avait été creusée, un appel à l'amour pour tenir en haleine. Cependant pour la défense de l'auteur, une plume parfois joliment poétique, un esprit très policier sur l'enquête et une fin quelque peu inattendue.Au finish, un livre dont je ne vanterais pas les mérites et qu'il est plus recommandé de louer que d'acquérir.On ne s'improvise décidément pas écrivain! http://delphiine.hautetfort.com

funforfools
06/10/10
 

C'est une histoire rafraichissante, qui a fait connaitre Marc Levy , une histoire d'amour entre un homme et un fantôme qui se trouve dans son placard, la belle Lauren. il est clair que ce n'est pas de la grande littérature et, j'ai trouvé certains passages un peu longuet. Cette histoire m'a fait passé un moment agréable.

babsoulelou
17/07/10
 

Premier Lévy que j'ai lu et qui m'a fait découvrir cet auteur qui maintenant, attends avec impatience ces lives!J'aime beaucoup le surnaturel dans ces livres qui se mêle au monde réel.

nodreytiti
14/03/10
 

Un petit chef d'œuvre !! Tout ce que j'aime est dans ce livre si attachant.La suite "vous revoir" est tout aussi géniale !

mimiyouyou
09/06/09
 

Effectivement, ça se lit vite et on se laisse porter sans résistance. Ce roman manque de "corps", cependant. Je doute qu'il marque ma mémoire.

brucelit
17/02/09
 

Léger, délicat, divertissant. Pourquoi pas ?

Zadig
24/01/09
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.43 kg