Et si on refaisait l'histoire ?

ROWLEY+ALMEIDA D

livre et si on refaisait l'histoire ?
EDITEUR : ODILE JACOB
DATE DE PARUTION : 02/04/09
LES NOTES :

à partir de
18,20 €

SYNOPSIS :

Il y a des moments où l'histoire hésite. Alors, la décision d'un homme, le sort d'une bataille, la découverte ou l'accident imprévus représentent autant de carrefours au sortir desquels l'histoire d'un peuple, voire du monde, prend une direction précise. Si Ponce Pilate avait gracié Jésus, si les Arabes avaient gagné la bataille de Poitiers contre Charles
Martel, si Louis XVI avait réussi à quitter la France et Napoléon III à empêcher la guerre de 1870, si les Allemands avaient gagné en un mois celle de 1914 et si les Américains n'avaient pas làché la bombe atomique sur le Japon. Chacun sent bien que la longue durée historique autant que certains aspects de la vie quotidienne en auraient été modifiés.
2 personnes en parlent

Ouvrage d'abord original, "Et si on refaisait l'Histoire ?" propose vraiment de le faire, en prenant plusieurs grandes dates de l'Histoire, et en imaginant qu'elles soient le point de divergence d'une Histoire uchronique, et en expliquant bien sûr qu'elle serait cette Histoire et quel monde elle aurait donc donné. On n'est donc pas dans le roman, mais dans l'essai.Première inquiétude qui m'a étreint : est-ce que les divergences envisagées sont plausibles ? Sur ce point là j'ai été rassuré, les auteurs ont pris soin de prendre des évènements qui auraient pu tourner autrement. L'inquiétude était de négliger 'les marées de l'Histoire', le concept qui dit que ce qui doit arriver globalement arrive, que ça soit par X ou Y. Par contre ensuite, très vite, je n'ai pas adhéré au développement. Si le "Et si..." initial est plausible, on se retrouve ensuite avec une succession de "et si.." qui 'mont plus fait penser que les auteurs voulait arriver quelque part et cherchaient à tout prix le raccourci pour y aller. Mais là on ne parle plus de raccourcis, c'est du dynamitage en haute altitude. Du coup on a du mal à y croire.Là dessus vient se rajouter une part de conte, avec des personnages tout à fait fictifs, dans l'Histoire uchronique, qui se voient attribuer un rôle central. J'y ai vu une tentative de ratisser large au près du lectorat surtout. Autant dans les romans, il est entendu que des personnages non retenus par notre Histoire aparaissent, mais dans un essai, j'ai trouvé ça un peu fort.Par la suite, j'ai plutôt trouvé les développements meilleurs, certains se laissent bien lire, mais c'est au niveau des points de divergence que du coup j'ai du mal, et là on nie les marées de l'Histoire susnommées (ça va même jusqu'à, dans la conclusion, dire que si Flemming n'avait pas découvert la pénicilline, elle n'aurait jamais été inventée, il faut être prudent quand même avec ce genre de choses). On a du mal à croire en l'effort des auteurs pour dire que l'Histoire n'est pas figée à ce niveau. Et ça flaire toujours la référence malgré tout, avec par exemple La Russie qui devient une théocratie à l'Iranienne mais 60 ans avant ou Israël qui devient ce que sont les territoires occupés en Palestine à la suite d'une défaite en 1973 (!).Bref, je n'ai vraiment pas été convaincu, je me demande quel lectorat est la cible, je n'en ai vu aucun. Les amateurs d'uchronies auront du mal avec les multiples libertés et le manque de liant, les cas étant traités sur quelques pages sont souvent des enchaînements de situations amenés sans explications. Les autres voulant découvrir le genre ou à l'occasion d'une lecture au hasard pourront être séduits par la démarche mais rebutés par l'écriture pas vraiment reposante.

fzilbermann
20/05/09
 

Livre d’historiens, paru chez un éditeur sérieux, Et si on refaisait l'histoire ? n’en n’est pas moins jubilatoire. Réfléchir à ce qui aurait pu arriver si… Cependant, contrairement à un roman consacré à une uchronie, dont le récit vous fait découvrir tous les alentours du bouleversement historique et vous fait pénétrer dans les arcanes de l’hypothèse, ces courts chapitres laissent un peu sceptique : bien que très documentés, l’histoire reste très cérébrale. Malgré tout, il persiste le plaisir de jouer avec elle… Enfin, maîtriser ce qui ne l’est pas ! Frédérique Barret

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition