Ethel et ernest

BRIGGS-R

livre ethel et ernest
EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 21/10/98
LES NOTES :

à partir de
19,20 €

SYNOPSIS :

Le roman d'une vie en bandes dessinée : Ethel et Ernest vivent le grand amour, avec ses bonheurs et ses déchirures. Couple modeste, très anglais, décalé et follement attendrissant, ils portent un regard neuf sur le téléphone, la télévision, la hi-fi,
le premier homme sur la lune, la guerre, la bombe atomique, les hippies, la naissance d'un petit Raymond qui - horreur ! - voudra devenir artiste... Le récit cru et drôle, plein d'émotion, d'une traversée du siècle. Pour adultes et pour enfants...
4 personnes en parlent

Cette BD raconte l’histoire des parents de Raymond Briggs, depuis le jour de leur rencontre (un lundi en 1928), jusqu’à leur mort, en 1970 pour Ethel et 1971 pour Ernest, et c’est extrêmement touchant. Ils forment un couple harmonieux, ce sont des gens simples, très en retrait, discrets, qui ont au fil des années du mal à composer avec la modernité. Ils sont britanniques jusqu’au bout des cils, c’est délicieux de voir le siècle dernier passer sous leurs commentaires. Le regard porté sur eux par leur fils est d’une tendresse totale, et malgré la pudeur avec laquelle il narre les derniers moments la gorge du lecteur se serre. On aura toujours une petite pensée pour Ethel en empoignant un peigne. http://cuneipage.wordpress.com

SagnesSy
23/04/14
 

Ethel et Ernest, c'est le roman d'une vie (de deux en fait), l'histoire vraie des parents de l'auteur de ce très joli album, Raymond Briggs. Nous suivons donc ces deux personnages attachants mais non dénués de défauts de leur rencontre dans les années 20 à leur mort en 1971, à quelques mois d'intervalle.Petite et grande Histoire se rencontrent, puisque la vie de nos deux personnages reflète les tourments et les joies leur temps. La récession des années 30, la guerre et ses tragédies, l'après-guerre, la victoire des travaillistes, les grèves, les machines à laver le linge, le téléphone etc. C'est près de 50 ans d'histoire qui se déroulent sous nos yeux tour à tour amusés ou exaspérés par ces personnes dont les opinions nous semblent terriblement datées par moments.Tous deux sont de la classe ouvrière (elle est domestique, lui distribue le lait), ils vivent chichement mais dans le bonheur.On sourit, on a les larmes aux yeux, on est ému. On assiste à leur découverte un brin effarée d'un monde qui change sans qu'ils puissent rien y faire.Cet album au dessin nostalgique, plein de douceur, est d'autant plus fort que l'on sent bien que Raymond Briggs reste lucide sur ses parents. Chronique sociale autant que chronique de deux vies simples, Ethel et Ernest est un très joli album qui vous surprendra par sa force tranquille.

Choupchoup
09/04/13
 

Briggs sait nous transmettre son amour ses parents à travers des scènes et des dialogues truculents. Ce sont deux sacrées personnalités qui s’aiment et qui ne mâchent pas leurs mots ; les disputes sont savoureuses. On les suit avec plaisir dans le temps : le jeune couple enthousiaste, les parents heureux, fiers puis inquiets des études suivies par leur fils (artiste, pensez donc !), le couple de retraités, la vieillesse et la mort. Cette histoire personnelle s’inscrit aussi dans le temps, ce XXème siècle mouvementé par les guerres mais aussi par les inventions : radio, télévision, téléphone, etc. Le langage est direct, cru parfois, mais dans le sens où il s’agit de la langue parlée. L’aspect graphique m’a beaucoup plu ; il offre la part belle aux personnages, à leurs postures, leurs expressions tant au niveau des dessins que de l’agencement du texte (on repère une dispute de loin !) ou encore dans la façon d’écrire (gras, en italique - pour transposer l’émotion d’Ethel, etc.) Briggs alterne le recours aux bulles et des espaces blancs où les paroles de chacun s’intercalent : l’effet est très bien rendu.Avec une histoire très personnelle (et Briggs rend véritablement hommage à ses parents dont les photos en médaillon ornent la première page, ce qui nous les rend encore plus proches), l’auteur raconte des vies de milliers d’Européens ordinaires durant le siècle passé. C'est incontestablement une réussite !

mycupoftea
05/02/13
 

Raymond Briggs rend un bel hommage à ses parents en racontant leur vie au travers de cet album de 1928 à leur mort en 1971. Ils en fait deux charmantes personnes, très britanniques, traversant l(Histoire et l'adversité avec flegme, étonnement naïveté, voyant venir à eux le progrès et les fantaisies de leur fils sans trouble, avec cette pointe de surprise légère si caractéristique. Le dessin est tout aussi naïf et coloré que leur façon de voir la vie. laurence

laurence
15/12/10
 
  • Auteur : BRIGGS-R
  • Éditeur : GRASSET ET FASQUELLE
  • ISBN : 9782246569510
  • Date de parution : 21/10/98

Format

  • Hauteur : 15.50 cm
  • Largeur : 22.50 cm
  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition