Ethique

SPINOZA, BARUCH

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 01/10/88
LES NOTES :

à partir de
16,00 €
EXISTE EN
Ebook
2 personnes en parlent

Exister... L’Ethique est une œuvre majeure de la pensée, écrit par celui que Deleuze surnommait le « Prince des philosophes ». Ce livre en 5 parties, rédigé more geometrico, est d’une formidable densité et d’une puissance incomparable. C’est un livre à la réflexion et à l’enseignement inépuisables, où la philosophie se pratique véritablement en acte. Plus de trois siècles après sa rédaction, l’Ethique ne cesse de dérouter, d’intriguer, et de susciter l’admiration, tant sa modernité contenue se révèle exceptionnelle et visionnaire, insoupçonnable et intempestive. Il faut lire et relire la cinquième partie, arriver à cet ultime mode de connaissance conduisant à la vie heureuse et au bonheur : c’est d’une actualité incompréhensible et d’une concision géniale. Nous comprenons alors les choses sub specie aeternitatis, en une fulgurance, telles que Dieu les conçoit. Mais pour en arriver là, il faut cheminer avec Spinoza tout au long des premiers livres de l’Ethique, apprendre ce qu’est le désir, apprendre à persévérer dans son être, à se délivrer des préjugés et des affections qui nous éprouvent. Le choc d’une telle pensée est vertigineux.Pourquoi un philosophe comme Robert Misrahi, l’un des plus grands spécialistes contemporains de Spinoza, lui a consacré l’essentiel de ses ouvrages et de sa réflexion philosophique, sinon parce qu’il trouve réuni chez lui « le mode d’emploi » du bonheur en acte. Car la pensée de Spinoza, sous les aspects d’une rigueur et d’une complexité méthodologique peu communes, ouvre à une façon de vivre la philosophie dont le but n’est autre que la joie. Elle porte alors l’homme sur la voie de sa quintessence.Lire l’Ethique est une nécessité. C’est un livre, une fois ouvert, que l’on ne referme jamais et que l’on ne cesse d’écorner.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Exister... L’Ethique est une œuvre majeure de la pensée, écrit par celui que Deleuze surnommait le « Prince des philosophes ». Ce livre en 5 parties, rédigé more geometrico, est d’une formidable densité et d’une puissance incomparable. C’est un livre à la réflexion et à l’enseignement inépuisables, où la philosophie se pratique véritablement en acte. Plus de trois siècles après sa rédaction, l’Ethique ne cesse de dérouter, d’intriguer, et de susciter l’admiration, tant sa modernité contenue se révèle exceptionnelle et visionnaire, insoupçonnable et intempestive. Il faut lire et relire la cinquième partie, arriver à cet ultime mode de connaissance conduisant à la vie heureuse et au bonheur : c’est d’une actualité incompréhensible et d’une concision géniale. Nous comprenons alors les choses sub specie aeternitatis, en une fulgurance, telles que Dieu les conçoit. Mais pour en arriver là, il faut cheminer avec Spinoza tout au long des premiers livres de l’Ethique, apprendre ce qu’est le désir, apprendre à persévérer dans son être, à se délivrer des préjugés et des affections qui nous éprouvent. Le choc d’une telle pensée est vertigineux.Pourquoi un philosophe comme Robert Misrahi, l’un des plus grands spécialistes contemporains de Spinoza, lui a consacré l’essentiel de ses ouvrages et de sa réflexion philosophique, sinon parce qu’il trouve réuni chez lui « le mode d’emploi » du bonheur en acte. Car la pensée de Spinoza, sous les aspects d’une rigueur et d’une complexité méthodologique peu communes, ouvre à une façon de vivre la philosophie dont le but n’est autre que la joie. Elle porte alors l’homme sur la voie de sa quintessence.Lire l’Ethique est une nécessité. C’est un livre, une fois ouvert, que l’on ne referme jamais et que l’on ne cesse d’écorner.

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.53 kg