Exercices de style

QUENEAU, RAYMOND

livre exercices de style
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 11/09/02
LES NOTES :

à partir de
40,10 €

SYNOPSIS :

A paris, un autobus, une bousculade, un voyageur au long cou coiffé d'un chapeau, un narrateur. Raymond queneau, immense virtuose du langage, raconte une seule histoire quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Grands noms et jeunes artistes de la littérature pour la jeunesse, tous complices et collaborateurs de gallimard
jeunesse, ont été conviés à imaginer chacun leur " exercice de style ". plus de soixante-dix illustrateurs et graphistes nous offrent leur talent dans un foisonnement de diversité, d'humour et de créativité. Voici deux livres en un, des milliers de possibilités de lecture pour composer cette édition très originale des exercices de style.
10 personnes en parlent

Raymond Queneau, ultra connu pour Zazie dans le métro - et pour bien d'autres choses- a également écrit un petit bouquin qui s'appelle Exercices de style.Comme son nom l'indique, ce livre va représenter différents styles d'écriture sur un même sujet.La scéne: dans un autobus, le narrateur (les narrateurs?) rencontre un jeune homme qui a une altercation avec un autre voyageur. Le narrateur rencontrera plus tard à nouveau ce même jeune homme qui discute avec un ami.Cette histoire sera racontée 99 fois dans le livre, toujours avec un style différent, allant de "précisions" à "sonnet" en passant par "javanais", "exclamations" ou encore "onomatopées", un peu comme si il y avait 99 personnes qui avaient vécu la même scéne mais d'un point de vue différent.Bien que le concept est attrayant, il me semble que lire ce livre d'une traite n'est pas très intéressant....relire la même histoire, même si elle est écrite différemment, 99 fois est assez lourd.De plus, certains styles sont un peu difficiles à comprendre (ça peut aussi être un point positif: essayer de chercher ce qui est raconté).C'est donc selon moi un livre à lire à petites doses si l'on veut s'attacher à comprendre les différents styles utilisés et non pas crouler sous leur poids.

cachou
18/12/08
 

Il est vrai que Queneau est connu pour d'autres livres, peut-être "mieux", il est vrai que les excercices de styles, pourtant j'ai trouvé le concept original et lecture plaisante. De plus, étant donné le fait que c'est une même histoire qui est racontée 99 fois, si un style nous parait trop long a lire, ou voire même incompréhensible, il ne suffit qu'a tourné la page pour trouvé un nouveau style qui nous convient plus et avec lequel on redécouvre encore un fois l'histoire.Pas passionnant il est vrai, mais très intéressant!

gaut
25/10/10
 

Ah cet ouvrage ! Un classique de la littérature que je ne peux m'empêcher de lire à voix haute tant les mots résonnent mieux ainsi. Je garde un très bon souvenir de ce livre qui permet de faire le tour des types de langages avec humour et légèreté. Ah ce bus, il n'en finira jamais de tourner et de nous raconter son histoire ! A lire et à relire seul(e) ou à plusieurs.

Dans sa belle livrée rouge, un livre mythique a fait son entrée dans ma bibliothèque.C’est un livre à lire et à relire. J’avais pioché dans certains styles il y a fort longtemps.Si vous suivez ce blog vous commencez à savoir que j’ai une émission de radio fétiche « des papous dans la tête » que je podcate et écoute à loisir. Plusieurs écrivains actuels, dont des membres de l’Oulipo jouent avec les mots et parfois jouent aux exercices de style à la Queneau avec un texte d’un autre auteur.Vous vous demandez pourquoi j’ai postulé pour ce partenariat ? C’est simple. Pour découvrir les inédits et la nouvelle présentation.J’en ai profité pour relire attentivement les 99 exercices de style.La préface d’Emmanuel Souchier donne des renseignements très pertinents. On trouve après les 99 exercices de styles de la précédente publication, des préfaces et d’autres exercices de style. J’ai trouvé les exercices de style publicitaires très savoureux. Ça rappelle un peu les « réclames » des années 50. Je ne connaissais pas cette facette des exercices de style, ni le fait qu’il ait débuté pendant la guerre, ni les difficultés pour publier. Heureusement que les surréalistes avaient des revues spécialisées.Je ne vais pas jouer les hypocrites, certains exercices de style ne m’ont pas amusée, d’autres sont complexes et je ne me suis pas amusé à décortiquer le travail d’écriture. Heureusement que les exercices de style portent le titre, car ce n’est pas évident pour certains de savoir duquel il s’agit : polyptotes, aphérèses, apocopes, syncopes. Rien que cette petite énumération est un régal. Le dictionnaire est recommandé pour les non initiés.J’ai trouvé judicieux de mettre la liste des exercices de style que Queneau n’a pas eu le temps d’écrire. Aurais-je le courage un jour de tenter l’expérience ? http://ramettes.canalblog

ramettes
02/01/14
 

Connu et reconnu, exercices de styles ou comment raconter la même histoires de quatre-vingt-dix-neuf façons différentes. Lire un ouvrage de Raymond Queneau c'est toujours s'embarquer dans une aventure littéraire, du bonheur en barre pour les amoureux de la langue française tant il joue avec les mots avec les constructions, avec la langue. Dans cet ouvrage incontournable dans son œuvre, c'est une histoire toute simple qu' il nous raconte celle d' un homme coiffé d' un chapeau qui prendra un autobus, chacune de se versions font quelques lignes, une page guère plus. C'est un ouvrage à picorer pour éviter toute lassitude, on le lit et le relit le sourire aux lèvres. C'est un livre de chevet.

Lacazavent
22/05/13
 

Queneau reprend la même histoire, simple, courte et l'adapte à différents styles complètement imprévisibles et surprenants. Il montre ainsi les différentes possibilités que l'écriture peut prendre. Cemella

Cemella
20/05/13
 

Moment de plaisir garanti avec cette petite histoire qui montre comment s'amuser avec les mots . Si certaines versions stylistiques sont un peu barbantes , d'autres sont franchement hilarantes . Je ne me lasse pas de le lire : c'est un excellent remède contre la morosité . Manque une version SMS , à vous de l'écrire ! molly_moon

un flyer
16/02/13

Les « Exercices de style » témoignent chez Raymond Queneau d’un véritable engagement littéraire, allant vers une littérature presque expérimentale. Avec la fondation de l’Oulipo, entendez par là « Ouvroir de Littérature Potentielle » en 1960, Queneau réorganise l’ensemble de ses textes afin d’en faire l’un des piliers de ce nouveau mouvement littéraire. L’accent est mis sur l’originalité de la forme et non du fond, ainsi que sur l’aspect ludique et véritablement interactif du texte. Partant d’une courte scénette somme toute banale : le narrateur est témoin, dans un bus de la ligne S, d’une altercation entre un jeune homme au long cou et au chapeau ridicule et un homme plus âgé. Puis il revoit, deux heures plus tard, le jeune dandy en compagnie d’un camarade devant la gare St Lazare. De là, Queneau réécrit de 99 manières différentes cette anecdote, alternant les points de vue, jouant sur la variation de rythme, sur les tons, sur les temps, sur les figures de style, sur le sens ainsi que sur la forme (adaptation théâtrale, poétique…). Aucune lassitude chez le lecteur à voir ainsi se rejouer la même scène tant les variations dans l’écriture sont plaisantes et originales. L’Oulipo étant un mouvement réunissant des hommes de lettres et des mathématiciens, on sent l’influence des mathématiques dans certains exercices, ce qui donne d’étonnantes alliances. Un recueil surprenant donc, dans lequel Queneau s’amuse et le lecteur avec lui !A noter que Folio vient de sortir une nouvelle version des « Exercices de style », dans laquelle on peut lire des textes inédits tels que les publicités pour DOP ou pour des tranquillisants qui sont un véritable régal ! Bref, un livre que tous les étudiants en lettres, munis de leur dictionnaire, se doivent de lire, ne serait-ce que pour s’approprier les différentes figures de style ! Et pour les autres, essayez donc, vous passerez un bon moment !

Mokona
13/05/12
 

Etudié en cours de théâtre, ce livre reste le seul que j'ai vraiment adoré jouer. Petit incident sans importance mais raconté de toutes les manières imaginables : version anglaise, descriptive, latine, mathématique, télégraphique ... A lire au grès de ses envies.

Livre4Ever
23/04/12

Publié dès 1947, Exercices de style est très certainement l’ouvrage le plus connu de Raymond Queneau, et celui qui, la plupart du temps, nous l’aura fait connaître. Très souvent enseigné, parfois imité, jamais égalé, il lui aurait été inspiré par l’Art de la fugue de Bach à l’occasion d’un concert auquel il aurait assisté avec Michel Leiris. Le principe - reprendre la même histoire 99 et de 99 façons différentes - illustre tant la virtuosité de son auteur que la richesse de la langue français et les perspectives de création ouvertes par l’usage de la contrainte. Mais ce n'est que treize ans plus tard, en 1960, qu'il fondera avec François Le Lionnais, l’OuLiPo - Ouvroir de Littérature Potentielle – définissant ses membres comme « des rats qui ont à construire le labyrinthe dont ils se proposent de sortir » parmi lesquels Georges Perec s’illustrera avec talent.Voici, pour ceux qui ne la connaîtraient pas, l’histoire en question, selon la présentation de l’éditeur (et qui, n’apparaissant pas à l’intérieur de l’ouvrage pourrait, entre nous, faire figure d’un centième exercice que nous pourrions intituler, par exemple, quatrième de couverture) : « Le narrateur rencontre, dans un bus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban. Le jeune homme change quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. »L'action, bien que - et parce que - banale, permet une multitude de variations et donc de points de vue et de détails qui font que l'on ne s'ennuie jamais, au point d'en oublier qu'il s'agit de la même histoire. Pour ceux qui seraient encore sceptiques, voici les premiers de ces 99 « styles » abordés et qui peuvent en inspirer d’autres : « Notations, En partie double, Litotes, Métaphoriquement, Rétrograde, Surprises, Rêve, Pronostications, Synchyses, L'arc-en-ciel, Logo-rallye, Hésitations, Précisions, Le côté subjectif, Autre subjectivité, Récit. »La démarche elle-même fera d'ailleurs des émules, notamment en bandes dessinées, avec l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle) dont Lewis Trondheim sera l’un des principaux fondateurs en 1992. Matt Madden, un autre dessinateur, réalisera en 2005 l'adaptation dessinée des Exercices, alliant ainsi les recherches des deux groupes au travers de ce livre précurseur qui, reconnaissons-le, s'y prête merveilleusement bien. http://ericdarsan.blogspot.com/

Darsan
20/10/11
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 21.50 cm
  • Poids : 1.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie