Fablehaven t.1 ; le sanctuaire secret

MULL, BRANDON

livre fablehaven t.1 ; le sanctuaire secret
EDITEUR : NATHAN
DATE DE PARUTION : 12/11/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
16,90 €

SYNOPSIS :

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l'abri du monde moderne. Ce sanctuaire s'appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l'incroyable vérité : la forêt qui les entoure
est peuplée d'êtres fabuleux - fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades... Aujourd'hui, l'avenir de Fablehaven est menacé par l'avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille... et rester en vie.
12 personnes en parlent
Cette histoire est juste magnifique , pleins d'intrigue . Une histoire dont on en a jamais entendu parler ! Je vous conseille les 5 tomes . En attendant la suite ( si elle existe ) !
Ines Mlle

L'univers de ce roman est à lui seul un vrai monde. Seth et Kendra, frère et soeur, découvrent chez leur grands parents un monde féerique, rempli de danger, qui côtoie le leur sans qu'ils ne s'en soient jamais aperçus!J'ai beaucoup aimé suivre ses enfants intrépides et courageux dans des aventures rocambolesques, dans un monde parfois magnifique, mais souvent terrible et inquiétant. Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est l'écriture, l'action bien menée, qui m'a souvent donnée l'impression d'être à leur coté, tant dans le grenier que dans la forêt profonde. J'ai lu ce roman sous un orage terrible, avec éclairs, coups de tonnerre et grêle, ce qui aide vraiment à se mettre dans l'ambiance. J'émets cependant un doute concernant la suite de ce roman, car c'est la découverte d'un nouveau monde qui selon moi porte ce texte, plus que l'aventure elle même. Qu'en sera-t'il alors par la suite, dans les 4 prochains tomes prévus? D'autant plus que les créatures que l'on rencontre, si on ne les croise jamais au coin de la rue, on les a déjà souvent aperçu au coin des pages de livres, des contes, des romans jeunesses, des romans ados. Ici le lien avec le monde réel, maintenu par deux enfants et une belle manière de nous faire redécouvrir les fées, sorcières, golems... et c'est donc une découverte plaisante, et un bon moment de lecture.Un roman qui plaira, je pense, aux jeunes adolescents !

herisson08
17/08/10
 

Un livre fantastique , on plonge dans un univers féérique, ou se mêlent magie, sorcières, fées, satyres.... un monde que l'on aimeraient vraiment découvrir en vrai !! j'ai adoré les personnages deux frères et soeurs qui se chamaillent régulièrement et qui ont un caractère différent l'un de l'autre, les grand parents adorables et les domestiques attachants par leur originalité. Je ne me suis pas ennuyé une minute durant la lecture de ce livre, il se passe toujours quelque chose, j'ai plus particulièrement aimé le chapitre de la nuit de la saint jean .

babynoireaude
29/06/10
 

J'ai terminé ce premier opus d'une série très prometteuse par auteur découvert récemment avec une autre saga Beyonders. Même si ce n'est pas un coup de cœur, ce tome pose une base terriblement passionnante pour assurer des suites tout aussi intéressantes.J'avoue je préférais Beyonders, j'ai ressenti quelques longueurs gênantes, toutefois, je pousserais ma découverte avec le second, parce que le résumé me fait très envie. En tout cas pour un premier tome, tous les ingrédients sont présents et respectés, je me suis rarement ennuyée. Le genre du fantastique oscille tantôt dans le merveilleux tantôt dans la fantasy sans jamais perdre le lectorat. Les présentations sont assurées : avec l'univers, les personnages, les créatures fantastiques. L'action, l'humour, l'angoisse, l'émerveillement, toute une palette d'émotion s'offrent à nous et j'ai su apprécier l'ensemble.L'univers est riche et s'annonce captivant. Kendra et Seth se rendent chez leurs grands-parents tenant en secret un sanctuaire d'une étrange teneur. Des créatures fantastiques sont conservées sur ce terrain et ce sanctuaire porte le nom de Fablehaven. Certaines de ces créatures sont bienveillantes, d'autres le sont beaucoup moins, et quelques-unes jouent un rôle encore mystérieux. J'ai adoré rencontrer satyres, naïades, fées... on s'évade totalement avec ces personnages complètement féeriques. Les histoires autour de ces réserves singulières, de la Société de l'Étoile du Soir, du démon ancien ou encore des artefacts puissants peuvent s'avérer familières, mais la manière dont l'auteur les incorpore à son récit les rend uniques. L'univers fut un réel coup de cœur.Le style de l'auteur est soigné. Les descriptions nous plongent dès les premières minutes dans le roman, on se sent réellement confrontés à ces créatures fantastiques, on est également pris dans l'action et la découverte. Les répliques sont juste et amènent toujours un plus dans l'univers ou dans la personnalité d'un protagoniste.Les personnages sont sympathiques et j'ai hâte de les retrouver pour voir leur évolution. Les grands parents sont les gardiens de Fablehaven, j'adore leur histoire, leur rôle de guide et de protecteur envers leurs petits-enfants. La gouvernante Léna est très gentille, j'ai beaucoup aimé l'aide qu'elle apporte aux enfants, en particulier sa relation amicale avec Kendra. Son histoire est très touchante, ce qui lui arrive l'est encore plus, je ne m'attendais pas à ce revirement. Muriel la sorcière est un personnage aussi mystérieux qu'insolite, elle est à la fois maléfique et bénéfique, son rôle dans le récit est important et l'on se prend facilement d'amitié pour elle. Dale, comme les occupants de Fablehaven sont captivants, on voit défiler des fées, une ogresse, des satyres, trolls et l'on aime lire leur conversation.Les protagonistes principaux sont Kendra et Seth, frère et sœur. Kendra est super, elle est perspicace, gentille, prête à tout pour venir en aide à sa famille, elle est sage. Elle est orchestrée autour de l'élève modèle et pourtant, elle est humaine et j'ai de l'affection pour elle, pour son courage. Quant à Seth, je l'ai adoré dès le début, curieux et plein de ressource, ses idées ne sont pas les plus pertinentes, elles sont même dangereuses. Toutefois, on aime son sens de l'humour, sa créativité, sa volonté d'en savoir toujours plus sur le monde enchanté qui l'entoure. Ils se complètent autant qu'ils s'opposent, mais ils restent soudés, leurs désaccords ne durent jamais, c'est ce que j'ai le plus aimé. Ils s'entraident.En conclusion, sans être un coup de cœur, ce premier tome pose des bases très passionnantes. L'univers se dévoile page après page à travers une intrigue simple et un style fluide. Les mots sont accrocheurs, le monde de Fablehaven sait nous tenir en haleine. L'action s'installe peu à peu et les problèmes s'épaississent pour notre plus grand plaisir, malgré quelques longueurs. Les personnages sont attachants et enchanteurs, la mythologie ultra captivante et c'est pour tous ces très bons ingrédients que je me dirigerais un jour vers le second tome.

Ewylyn
30/04/14
 

Je suis tout d'abord tomber sous le charme de cette magnifique couverture et puis l'histoire avait l'air pas mal du tout. Je me suis pas tromper et je pense sérieusement que c'est ma série préféré d'entres toutes. On a de la magie et une vraie histoire entres les personnages. J'adore.

annabook
19/06/13
 

Un livre envoûtant ! Au départ je ne pensais pas que ce roman serait aussi dense au niveau de l'action et des découvertes fabuleuses ! Je m'étais dit que ce serait juste une histoire avec des êtres imaginaires, c'est le cas mais pas aussi simplement que je l'avais pensé ! L'univers créé est tout simplement génial ! On entre très vite dans le vif du sujet, la présentation du roman nous parlant de fées etc .., on ne tarde pas à les découvrir et c'est un point positif, car je ne me serais pas senti capable de devoir lire dix chapitres pour seulement rentrer dans le vif du sujet alors qu'on sait à quoi s'attendre dès le départ !Un conseil si il est tard et que vous arrivez aux alentours du dixième chapitre posez le livre et allez vous coucher, sinon vous ne lâcherez pas le livre avant de l'avoir terminé et votre nuit sera courte !Passons au fond du roman en lui-même, on se retrouve avec un duo pour ce qui est des personnages principaux, un frère (Seth) et une soeur (Kendra). C'est un duo plutôt sympathique, on est parfois du côté de l'un, et parfois du côté de l'autre quand le premier dépasse les bornes ! J'ai eu un ou deux moments de doute vers la fin du roman, ne sachant pas si il allait bien se terminer ou non, car l'auteur ne laisse entrevoir aucune issue !En résumé c'est un très bon roman ! Et j'attends d'acquérir le deuxième tome avec impatience !Pour ceux qui ont bien aimé la série de Joseph Delaney, vous devriez aussi adorer ce roman ! http://petit-coin-lecture.blogspot.fr/

petitcoinlecture
17/09/12
 

Une des premières raisons qui m'ont poussée à lire ce livre en dehors de la multitude de bonne critique qui put pleuvoir sur la blogo à propos de ce livre, c'est la couverture absolument magnifique avec sa couverture brillant et cette créature un peu effrayante qui annonce d'emblée la couleur.Pour en venir au livre en lui-même j'ai adoré mais ce n'est pas un coup de cœur, il manquait quelque chose, je supposes que c'est principalement dut a l'écriture enfantine qui m'as en quelque sorte rebuté au début, dire que je m'inquiétais d'être tombé sur un bouquin de gamin serait plus judicieux et bien j'ai été très vite rassuré, vue la vitesse à laquelle j'ai dévoré ce livre, il n'y a rien de bien surprenant. Il m'a énormément fait penser à certains films, dessins animé qui ont bercé mon enfance en commençant par fantasia, labyrinthe, legend et j'en passe, mais contrairement à la plupart de ces œuvre, le deux héros ne débarque pas dans un univers parallèle, ils se retrouvent dans une réserve de créature enchanté et se doivent de respecter certaines règle au risque de s'attirer de gros ennuie, ce que Seth un peu beaucoup tête brûlée sur les bords va apprendre à ses dépens. J'ai aimé cet univers, remplis de créature magique, toutes plus ou moins dangereuse et qui ont plus n'ont pas la même notion de bien et de mal que nous, pour eux tuer un humain n'est pas forcément un crime, puisque notre vie est si courte que cela revient à tuer un insecte. Bien entendue ça a fait des choses qui m'ont plu, je le répète dans la plupart de mes critiques, lorsqu'une créature qui a je ne sais quel âge, il m'a toujours paru illogique qu'elle se targue de principes humains, comme les vampires dans je ne sais pas combien de saga qui se comporte comme des ados, mais où est la logique la dedans. Pour en venir nos petits héros envoyé chez leur grand parent parents paternel, ils ne savent pas ce qui les attend d'autant plus que leur grand-père à l'air quelque peu asocial. Une fois arrivée sur place, ils vont découvrir qu'il y a quelques règles a respecté, qui au premier abord ont l'air de tenir du bon sens, mais qui au final cache souvent quelque chose ayant trait à la réserve. Kendra plus calme est posé que son frère va s'y tenir quand à Seth lui ne va pas rester en place et la plupart des mésaventures qu'ils vivront seras de son fait, en gros c'est une tête à claque mais je pense que pas mal de gamin pourrons se reconnaitre en lui, c'est un peu comme dans les malheurs de Sophie, elle faisait plein de bêtise et c'est ce qui était drôle avec elle. J'ai beaucoup aimé le jeu plus important qu'on ne le pense au premier abord que grand-père Sorenson avait proposé aux enfants et seul Kendra a su s'y intéresser c'était bien trop ennuyeux pour Seth.Quant aux adulte le grand-père m'intriguer énormément avec tous les mystère qui planait autour de lui et qui ne faisait que s'épaissir suite au découverte des enfants, bon bien sûr ça ne marche pas si vous avez déjà lue le résumé, je l'avais lue il y a longtemps ainsi que quelque critique, mais j'avoue en avoir oublié la majorité et la seule chose que j'en ai retenue c'est "c'est trop bien" ce que je ne peux confirmer en l'occurrence.En conclusion:Un livre ciblée très jeunesse, mais qui devrais néanmoins plaire au plus grand, j'en suis la preuve vivante, j'ai passé les 12 ans depuis longtemps, je commence à me décrépir snif. Une histoire pleine d'action d'aventure, de fée, oui les fée est une bonne raison pour lire ce livre, j'insiste et puis surtout la sensation de retombé en enfance !

Pierredejade
15/08/12
 

Je ne connaissais pas du tout ce livre avant de le découvrir en me promenant de blog en blog et j'ai eu envie de le lire.Quand j’ai eu cet ouvrage en main, j’ai été attirée par son titre et sa quatrième de couverture. J’étais impatiente de découvrir ce sanctuaire secret.J’ai trouvé le début très long et j’ai vraiment cru que j’allais refermer ce livre.Mais quand j’ai commencé à découvrir le domaine de Fablehaven et toutes ses créatures, j’ai été happée par cette lecture.L’histoire de ce monde merveilleux et féérique est très originale. C’est le bonheur de pouvoir y rencontrer des fées, des sorcières, des naïades… La façon dont l’auteur décrit cet univers nous donne vraiment l’impression d’y être.Les personnages sont très attachants. Kendra et Seth sont frères et sœurs mais ils ont un caractère complètement différent. Kendra est une fille sage, réservée qui accepte les règles imposées par son grand-père tandis que Seth est tout à fait le contraire de sa sœur. Il est désobéissant, fonceur et aventurier.Le grand-père est aussi un personnage auquel on s’attache. Il est adorable, toujours prêt à protéger ses petits enfants même si ils lui désobéissent.Je pourrai également vous parler de la grand-mère que j’ai beaucoup appréciée mais je vais m’abstenir sinon je risque de spoiler.J’ai donc beaucoup aimé ce premier tome et si, comme moi, vous aimez les créatures fantastiques, je vous conseille de découvrir l’univers merveilleux de Fablehaven.Quant à moi, je ne vais pas m’arrêter là avec cette série. Isa

isa1977
17/10/11
 

« Qui entre ici en ressortira changé à jamais ». Ces trente-six lettres en relief, gravées sur la porte amovible du magnifique coffret nous invitent à voyager, découvrir. Quoi de plus tentant que la métamorphose ? Dès le départ, le ton est donné. Si on y entre, on en ressort évidemment, mais différent. Boulversé, aliené. Comment peux-t-on, dès lors, rester sur le seuil de la porte, du Monde qui s’offre à nous. Impossible. On vous ouvre un chemin, on vous tente et on attend. Autant dire qu’on est forcé. Forcé d’y aller, de s’y rendre, comme Kendra et Seth, les deux jeunes enfants du livre, mais aussi forcé d’y vivre, pendant un certain temps – le temps de la lecture – et d’y ressentir le moindre geste, la moindre secousse. D’un univers dont on a tout à découvrir.L’arrivée nous met en confiance. Les deux enfants roulent lentement vers un lieu inconnu. Ils débarquent, larguent les amarres dans une zone si lointaine alors que leurs parents les quittent. Pour deux semaines, certes, mais qui paraissent si longues. D’autant plus que leur hôte est un parfait étranger. C’est Grand-Père Sorenson. Un nom qui ne nous dit rien du tout. Un nom qui ne leur dit rien du tout, si ce n’est que sa silhouette est apparue, jadis, à un enterrement, où sa visite fut remarquable de brièveté. Lâchés, donc, livrés à eux-mêmes, les enfants vont devoir se débrouiller seuls. Leur terrain de jeu : un grenier rempli de jouets semblant venir d’un autre temps. Dans une maison située sur un environnement magnifique : jardins gigantesques, forêts, clairières. Mais qui leur est interdit. A part la piscine et les quelques zones d’herbe, leurs pieds n’ont pas le droit de fouler ces immenses terres, si tentantes, attirantes. Apparemment, il s’y cache quelque chose. Quelque chose qui ne tourne pas rond. Car ce petit séjour ne tarde pas à apporter aux quatre yeux candides de l’étrange, de l’inhabituel. Des papillons narcissiques, un trousseau de clés remis mystérieusement, un poule domestique. Autant d’éléments qui prédestinent les jeunes âmes à vivre deux semaines extraordinaires. Dans toute l’ampleur du terme. Car jamais un monde si commun n’a abrité autant d’illusions, de magie en son coeur. Les fées, les satyres, l’ogresse, les naïades, les brownies, la vache gigantesque, les mutards, Nero le troll, Hugo le golem, Muriel la sorcière. Plus on en découvre, plus on prend conscience de la richesse de l’univers. Tout arrive d’un coup. On est débordé, envahi. Mais on découvre encore et encore. Plus de créatures fantastiques, plus de desseins maléfiques, toujours plus de rebondissements. Une découverte humaine aussi. Les personnages s’étoffent, se construisent, apprenent de leurs erreurs; et cet homme, si distant, est en fait un grand-père attentionné. Notre aventure se termine sur des apothéoses : une nuit sombre et une journée angoissante. Où la sorcière révèlera son esprit malsain. Sorcière jadis ligotée à sa triste demeure, par des cordes et des nœuds magiques, qu’elle invitait à dénouer, pour retrouver sa liberté . Ce sont ces liens qui nous attachent, nous emprisonnent au livre envoûtant, on ne lâche plus. Mais ceux-là, on ne tentera personne à les défaire. Surtout pas.

Loach
23/05/11
 

Autant le dire tout de suite : j'aurais adoré ce roman plus jeune ! L'univers merveilleux de Brandon Mull n'a certes rien d'innovant puisqu'il a directement puisé dans la fantasy ses personnages, mais il est une invitation à l'évasion et à l'imagination. Les personnages boivent un lait produit par une vache géante pour voir les rares créatures fabuleuses autorisées à se promener dans le jardin de la vieille demeure, telles les fées. Sans ce lait, le jardin semble peuplé d'insectes en tous genres, mais la forêt, où toutes sortes de créatures plus ou moins bienveillantes évoluent, est moins effrayante...L'intrigue a un schéma assez classique - deux adolescents doivent rétablir un équilibre mis à mal par des forces occultes - et est souvent assez manichéenne, mais fonctionne bien. Les trouvailles de Brandon Mull - notamment l'idée de préserver la diversité des espèces fabuleuses, ode à nos préoccupations actuelles - permet de revisiter l'aspect fantasy du roman. Les ogres côtoient les sorcières, naïades et autres satyres pour mieux vanter l'importance de cette diversité.Petit bémol à mon goût, la psychologie des personnages qui, si elle est assez bien détaillée, est parfois assez grossière : je n'ai pas pu m'empêcher d'être agacée par le personnage de Seth, à la fois égoïste et inconséquent. Son attitude donne trop souvent lieu, à mon goût, à des leçons de morale consensuelle dans le roman, donnant à ce dernier un ton édifiant et moralisateur parfois lourd...Pour conclure néanmoins, j'ai passé un très bon moment de lecture, m'évadant avec plaisir à Fablehaven.

soukee
27/08/10
 

Un livre très plaisant à lire. Les personnages sont attachants et j'aime beaucoup l'univers féérique qui se dégage de ce livre.Juste un petit bémol: l'affrontement de la fin est un peu trop facile et trop rapide à mon goût, c'est dommage.

nodreytiti
04/05/10
 

Voici un livre bien sympathique qui, je pense, peut s'adresser à un lectorat de jeunes ados. Nous voilà transportés dans un monde féérique, quoique pas toujours, peuplé de fées, sorcières, naïades, satyres et autres monstres.L'histoire est sympa comme tout, pleine d'actions et de rebondissements. C'est bien écrit et les pages se tournent toutes seules.

Catoche24
03/04/10
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.34 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : MARIE-JOSE LAMORLETTE

Dans la même catégorie