Faubourgs de paris

DABIT, EUGENE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/05/90
LES NOTES :

à partir de
6,50 €

SYNOPSIS :

" je suis né à paris. Aussi loin que je remonte dans mon passé, je retrouve l'image de maisons charbonneuses. des rues froides, des boulevards bruyants mais sans gaieté . boulevard barbès, passait en soufflant le tramway à vapeur saint-ouen-bastille. pour gagner le rue de suez, je suivais la rue de panama oú ma tante marie, comme maman, était concierge. puis nous nous installâmes
aux grandes-carrières. ensuite je vécus au hameau des bois. Plus tard, à montlhéry. quand je suis libre, je me promène à la campagne, je vais à marcoussis. " déroulant le fil de son enfance et de sa jeunesse, depuis les années précédant la grande guerre, eugène dabit nous fait visiter les faubourgs de paris, du temps des artisans et des marchands de lacets place des fêtes.
1 personne en parle

"Je suis né à Paris.Aussi loin que je remonte dans mon passé, je retrouve l'image de maisons charbonneuses; et dans mes souvenirs s'étendent des rues froides, des boulevards bruyants mais sans gaieté, des paysages de la zone cernés de palissades."Eugène Dabit, l'auteur de "L'Hôtel du Nord", est un enfant de Paris. Il rapporte ici son passage dans ces rues de la capitale durant son enfance et sa jeunesse. Ses jeux avec les copains qui l'aménent jusque sur les fortifs; les différents logements et arrondissements qu'ils ont habités, ses parents et lui; les gens de la rue qui défilent sous son regard...Une véritable litanie de noms de lieux parcourt ce récit au Paris mélancolique et comme délavé, Paris du début du XXème siècle, dans lequel se fait entendre cette gouaille légendaire.Le dernier chapitre de l'ouvrage se passe à Montlhéry où l'auteur est garçon d'auberge. Il voit alors Paris de "loin" et regrette sa ville "d'antan", le Paris qu'il redécouvre à chacune de ses visites changeant trop vite à son goût. Mais comme le chant des sirènes, sa ville le rappelle à elle et il ne peut s'empêcher d'y retourner vivre, malgré son visage sans cesse changeant et son envergure qui grapille sur la campagne environnante.Un très beau texte, évocateur d'une époque difficile mais heureuse. Maltese

Maltese
30/03/09
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition