livre fever
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/07/07
LES NOTES :

à partir de
7,20 €

SYNOPSIS :

fever est un livre sur le crime, mais la question, le suspense, le côté thriller, n'est pas qui a tué - ça on le sait tout de suite - mais pourquoi. il s'agit de la folie,
celle qui ne se voit pas, qui ne se dit pas, sauf justement dans le crime. c'est l'irruption violente de l'histoire dans la vie de cieux adolescents d'aujourd'hui.
1 personne en parle

"A fever that's so hard to bear..." Fever, c’est l’histoire de deux adolescents sans problème et de bonnes familles parisiennes, qui commettent un crime gratuit : aucun mobile, une victime prise au hasard et la certitude du sentiment d’impunité – à savoir vivre comme si ce crime n’avait pas été commis ou encore commettre le crime parfait jusque dans son absence de conséquence – un acte, finalement, qui n’aurait pas eu lieu et qui serait hors de toute séquence logique d’enchaînement de faits : un acte isolé, un one-shot. Fever, c’est ensuite cette fièvre qui s’empare de Pierre et Damien, incapables de continuer à vivre si innocemment et que leur crime rattrape. Au fur et à mesure des jours, leur conscience qu’il voulait si légère s’alourdit pour les verser doucement vers une esquisse de folie : ils ne dorment plus, confrontant leurs actes aux réflexions et perspectives qu’ouvrent en eux les cours de philosophie. Fever, c’est enfin l’histoire de ces deux adolescents se pensant libres et se découvrant plus que déterminés, et enracinés malgré eux dans une généalogie contre laquelle ils ne peuvent rien : l’un a un grand père juif survivant des camps, l’autre un grand père ayant mené une vie de parfait fonctionnaire, notamment sous le régime de Vichy.Fever, c’est enfin une rengaine, une rythmique, une ressemblance ; une question de survie, de survivance et de trace. Tout ne se vaut pas : la liberté se mérite, elle a un prix. On ne tue jamais impunément et les deux jeunes gens comprennent, en cheminant avec Hannah Arendt et au gré de leur histoire respective, que le mal possède des visages bien banals, qui empêchent de vivre lorsqu’il fait office de miroir et de mémoire. Une fièvre si dure à supporter...

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.60 cm
  • Poids : 0.15 kg

Dans la même catégorie