livre fictions
EDITEUR : ADULT PBS
DATE DE PARUTION : 26/10/06
LES NOTES :

Livre en VO
à partir de
11,11 €

SYNOPSIS :

« Des nombreux problèmes qui exercèrent la téméraire perspicacité de Lönnrot, aucun ne fut aussi étrange - aussi rigoureusement étrange, dirons-nous - que la série périodique de meurtres qui culminèrent
dans la propriété de Triste-Le-Roy, parmi l'interminable odeur des eucalyptus. Il est vrai qu'Eric Lönnrot ne réussit pas à empêcher le dernier crime, mais il est indiscutable qu'il l'avait prévu... »
4 personnes en parlent

S'il ne fallait garder de Borges qu'un seul livre (ce qui serait un cauchemar), ce serait pour ma part celui-ci.Une oeuvre labyrinthique, créatrice de vertige, dans laquelle on se perd à tout jamais tant ces dix-sept récits restent ancrées / encrées dans l'esprit après avoir ouvert vers d'autres mondes.Borges plonge le lecteur au coeur même du texte, et use avec une subtilité et une intelligence incroyable des artifices de la fiction. "La bibliothèque de Babel" nous perd au milieu des ouvrages, brouillant tous nos repères.Très souvent une sorte de tension se créée et nous rapproche du cauchemar car c'est finalement des réalités que Borges se jouent avec maestria.Borges était un écrivain d'une érudition stupéfiante, ce qu'il prouve notamment avec "Pierre Ménard, auteur du Quichotte", nous donnant à réfléchir au passage sur la portée et l'ampleur d'une oeuvre.Texte dans le texte, dédale de mots, perte des références spacio-temporelles..., voici entre autres ce que promettent ces nouvelles.Un de mes livres de chevet, dont il met difficile de parler tant les sensations que j'en retire me confinent à une indicible stupeur. Maltese

Maltese
23/09/09
 

La vie engluée dans un labyrinthe initiatique, vidé de son centre, de son substrat, un grand jeu de miroirs où tragique et destin se croisent, s'interpellent, se mêlent et ou tout recommence. Un univers fait de temps parallèles, de couloirs infinis, où l'éternité durerait un soir, une minute, le temps de finir une œuvre, de trouver un mot. Mille fois je me suis perdu, englué, mais un fil d’Ariane invisible et incassable m'a inconsciemment maintenu à flot dans cet univers borgesien tant redouté. Entrer dans l’œuvre de Borges, c'est accepter le risque de vous voir devenu un jouet, un pion sur le grand échiquier de l'argentin, c'est se faire petit, humble, c'est autoriser la maîtrise du langage, du mot sur le lecteur, la victoire du récit. C'est le règne de l'oxymore, du destin, du recommencement, de l'infini, de l'incertitude. En ouvrant Borges, j'ai pénétré un nouvel univers, un monde fantastique, je suis sorti de ces labyrinthes sans tomber, aidé et soutenu par un frêle filament qui souvent m’empêche de basculer et de me perdre. Pasdel

Pasdel
18/01/15
 

Toute la virtuosité, l’acuité et l’imagination de Borges sont à l’ouvrage dans ce recueil qui figure parmi les plus fameux et nous guide à travers son univers érudite et mystérieux grâce à ses nouvelles les plus évocatrices, entre mémoire et vision, livres et labyrinthes. Une référence incontournable à (re)découvrir absolument. http://ericdarsan.blogspot.fr

Darsan
06/02/13
 

Il est des livres à part, qui n’appartiennent à aucune catégorie, prennent un malin plaisir à sortir du cadre, à repousser les limites, celles de la classification Dewey et bien d’autres… « Fictions » est de ceux-là. la suite ici :[http://http://lepandemoniumlitteraire.blogspot.com/2010/08/fictions-de-jorge-luis-borges-folio.html ]

Marianne33
21/09/10
 

Format

  • Hauteur : 20.10 cm
  • Largeur : 13.10 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition