Fondation et empire

ASIMOV, ISAAC

livre fondation et empire
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 26/03/09
LES NOTES :

à partir de
7,70 €

SYNOPSIS :

Tandis que les crises qui secouent l'Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise et visées annexionnistes.
En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par la Fondation le moyen de monter sur le trône. C'est alors qu'apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n'avait pas prévu...
4 personnes en parlent

Une excellente suite qui enfonce le clou de l'excellence.

fzilbermann
13/01/09
 

Deuxième épisode de la saga Fondation. La Fondation fait face à deux nouvelle crises, dont une que Hari Seldon n'avait pas prévu. On suit donc comme dans le précédent opus des personnages toujours aussi attachants et qui tente alors que tout espoir de sauvegarder la Fondation est perdu de faire face à la crise et d'en sortir encore plus fort.Je reste toujours autant impressionné par la vision de l'auteur sur le futur, surtout pour les années 50. L'écriture est toujours aussi fluide et facile à lire. Le récit ne comporte aucune lourdeur et c'est avec une grande facilité que l'on dévore ce roman, avec une déception à la dernière page, oui une petite déception, parce que c'est trop court. Je n'ai plus qu'une hâte, celle de lire le troisième épisode que ce roman nous annonce déjà comme étant palpitant. Le Rat est mort, vive le Rat

Skritt
28/04/11
 

Ce n'est pas le tout de fonder un nouvel empire au bout de la galaxie, il faut aussi le défendre et le maintenir. Surtout que l'ancien empire possède quelques ambitieux personnages tel Bel Riose, général tout à fait prêt à prouver ses mérites. Après avoir capturé un marchand de la Fondation, il souhaite attaquer. Lorsque le bras droit de l'empereur le rejoint... Grosse erreur car tout le monde sait qu'un militaire et un politique loin de leur maître ne font jamais beaucoup de bien à ce dernier.La seconde crise du livre laisse apparaitre un conquérant exceptionnel, le Mulet, qui soumet mystérieusement toutes les planètes attachées à la Fondation. Le Mulet est une faille dans le plan de Seldon. Tout semble destiné à lui céder. Un jeune couple a recueilli son fou, le clown, et espère bien trouver grâce à lui le moyen d'arrêter le Mulet.

Praline
07/04/11
 

J’ai choisi de lire le cycle dans l’ordre chronologique, en commençant donc par Prélude à Fondation et L’aube de Fondation. Et j’ai adoré ces deux premiers tomes, que j’ai lus presque d’une traite tant j’étais captivée par l’histoire de Hari Seldon et de son élaboration de la psycho-histoire dont les prédictions mèneront à la création des deux Fondations.J’ai eu en revanche beaucoup plus de mal avec les trois tomes originels. Dans ces romans, on saute en effet d’une époque à l’autre et d’un groupe de personnages à un autre, ce qui fait qu’il m’a été plus difficile d’entrer dans l’histoire et de m’attacher à ses multiples protagonistes. Cette progression elliptique peut s’expliquer par le fait que Fondation, Fondation et Empire, et Seconde Fondation étaient au départ une série de nouvelles destinées à être publiées dans un magazine de science-fiction et qui n’ont été réunies sous forme de romans que quelques années plus tard.De plus, les intrigues, souvent politiques ou militaires, m’ont parfois carrément ennuyée, surtout dans le premier tome. Néanmoins, le mystère que constitue le personnage du Mulet ainsi que celui d’Arcadia Darell – une ado drôle et ingénieuse issue de la Première Fondation, et dont l’histoire occupe la seconde et majeure partie de Seconde Fondation – rachètent les défauts de cette trilogie !Mon enthousiasme pour ce cycle est définitivement revenu avec les deux derniers tomes, Fondation foudroyée et Terre et Fondation. Cette quête de la Terre entreprise par deux Premiers Fondateurs m’a totalement embarquée, on ne s’y ennuie pas un seul instant. De plus, on a droit à de nombreuses révélations qui répondent à des questions posées dans les précédents volumes, notamment en ce qui concerne la véritable origine du Mulet.Un seul regret toutefois : j’ai trouvé la fin du dernier tome un peu abrupte, j’aurais aimé plus de détails sur la suite des évènements ! En effet, le cycle s’achevant cinq cent ans après l’établissement du plan Seldon c’est-à-dire à mi-chemin du millénaire prévu avant l’avènement du Second Empire, on ne saura donc pas si ce dernier pourra bel et bien être fondé.

ElizabethBennet
14/03/10

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition