Fragment

FAHY, WARREN

EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 06/05/09
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

imaginez il y a 500 milliers d'années un fragment du grand continent originel qui s'est détaché pour suivre sa propre évolution ; indépendamment du reste du monde. c'est cette île - l'île des henders - que va découvrir le trident et son équipage, en plein coeur du pacifique à plus de 2 500 km de toute côte habitée. la confrontation va être stupéfiante et d'une violence inouïe. la flore et la faune de ce petit bout de terre se sont développées selon les règles totalement différentes : les plantes vivent et se battent, les animaux suivent une spirale de vie et de mort incessante. les scientifiques
plongés violemment au coeur de l'énigme la plus extraordinaire de l'histoire de l'humanité s'opposent et s'interrogent : faut-il détruire ou au contraire sauver cette aberration ? surtout quand parmi les monstres de l'île de henders apparaît une forme de vie qui défie toutes les théories scientifiques. fondé sur les théories de l'évolution de certaines de ses interprétations fragment rejoint les grands classiques tels que : l'île du docteur moreau de h.g wells, le monde perdu de sir arthur conan doyle, jurassic park de michael crichton. traduit de l'anglais par stéphan carn
3 personnes en parlent

D’un point de vue cinématographique, j’ai toujours été fan de science-fiction, mais je dois reconnaître que j’en ai beaucoup moins lu… Donc quand j’ai vu ce livre proposé en partenariat sur BOB, je me suis dit « c’est l’occasion ou jamais », et je me suis lancée :)Ce qui m’a attirée au départ dans le thème abordé, c’est que cela abordait les dangers de la colonisation, que ce d’un point de vue humain ou écologique… car les deux amènent à l’extinction de certaines espèces… ce qui est un domaine qui m’a toujours intéressée…Et ce livre fut une véritable découverte, car il dépasse complètement l’imagination… J’avoue que j’ai du faire, au départ, des efforts pour réussir à mettre des images sur ce qui était décrit tant parfois cela dépassait ce que l’esprit humain peut aisément concevoir… Les descriptions faites sont à la fois fascinantes et effrayantes… frissons garantis…De plus, les débuts sont relativement longs dans les descriptions terriblement « compliquées » pour qui n’y connaît rien en matière scientifique… Certes, pour donner un côté « réaliste » au livre, cela s’imposait (et cela témoigne des nombreuses recherches que l’auteur a pu faire en vue d’argumenter son livre et ses faits de manière la plus crédible possible), mais c’est vite très lourd quand ce n’est pas le côté scientifique qui au départ intéresse le lecteur dans le livre…Cependant, la suite du livre, une fois ces descriptions passées, est un vrai plaisir… du suspens, de l’action, des rebondissement, de l’anticipation, de l’ « irréel »… ce qui remonte bien la cote…Pour résumer, je dirais que ce livre est une référence en devenir dans le domaine de la science-fiction et de l’anticipation… Et contrairement à ce que certaines personnes peuvent affirmer, il faut parfois se faire « violence » pour aller au delà de la page 99 avant de dire que le livre ne nous plait pas … Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

La maigreur de mon compte en banque m'a imposé d'attendre l'édition de poche de ce livre qui m'intéressait tout particulièrement. Au final, je n'ai pas été déçu. L'idée toute simple du développement d'un écosystème complètement alien dans une île perdue du Pacifique réclamait cependant beaucoup de recherches et d'imagination et une grande cohérence; sur ce point on peut considérer que Fahy a rempli sa part du contrat. Quant aux faits scientifiques, ils sont suffisammment délayés dans les dialogues et accompagnés d'une bonne dose d'humour pour les rendre digestes. Deux choses me gênent, cependant. Primo, il est quand même assez difficile à croire qu'un écosystème aussi violent puisse perdurer des millions d'années sur une surface aussi réduite. Secundo, la dernière espèce découverte ne me semble pas très crédible, mais je n'en dirais pas plus pour ne pas jouer les spoilers.En revanche force est d'admettre que le livre est très mal écrit. Fahy a en effet des tics de langage assez détestables, surtout dans les dialogues. Les personnages n'arrêtent pas de s'esclaffer "waouh!", "la vache!", "mon pote". Car dans le monde merveilleux de Fahy, on ne parle pas, on s'esclaffe. Je veux bien admettre que la proximité d'une faune qui peut vous mettre en charpie en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire peut rendre nerveux, mais quand même!Mais le pompon est quand même à la page 362 ou 364 de l'édition de poche (je n'ai pas le livre à portée de main) où l'auteur commence une phrase par "Nos trois amis..." (cite-t-il en levant les yeux au ciel).Ceci dit la mauvaise qualité de l'écriture n'empêche pas cette histoire d'être bien ficelée et difficile à lâcher. Il me semble avoir lu quelque part que ce roman devrait être adapté au cinéma. Si les producteurs/scénaristes/réalisateur ne sont pas des gougnafiers et y mettent les moyens, ce devrait être une vraie tuerie!

sansnom
01/10/11
 

Idée intéressante, quoique pas vraiment nouvelle, des passages sympathiques, mais c'est quand même un peu léger (clichés, raccourcis trop nombreux, fin disneyienne, etc.)

gium
10/11/10
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.50 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : STEPHANE CARN