Francois le champi

SAND, GEORGE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 06/04/76
LES NOTES :

à partir de
1,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

George Sand François le Champi Un champi était un enfant abandonné dans les champs par ses parents. En grandissant, disent « les bonnes gens », les champis deviennent des paresseux et des voleurs. Non, pas s'ils sont aimés, répond George Sand. Une pauvre femme, la Zabelle, puis Madeleine, une jeune femme mal mariée, recueillent un bel enfant et l'aiment tant qu'il le leur rend au centuple. Il n'est question, dans ce livre, que d'amour,
amour maternel et amour filial, amour frivole ou passionné. Les romans champêtres de George Sand se passent dans les bois et les champs, dans les cours de ferme et les fêtes campagnardes. Ils rayonnent de pureté. Ils sont aussi un acte de foi et d'espérance en un avenir meilleur pour les pauvres et les malheureux. Pour eux, George Sand a combattu toute sa vie. Préface et commentaires de Maurice Toesca. Notes de Marie-France Azéma.
3 personnes en parlent

François le Champi fait partie de ces livres qui trainent dans ma PAL depuis de longs mois (voire de longues années !), ayant atterri là par hasard, trouvailles d’un vide-grenier quelconque. Je pense que si j’ai fait l’acquisition de ce titre, c’est surtout pour compléter ma collection de titres chez Nelson Editeurs et aussi, car j’appréciais jusqu’alors la plume de George Sand (plume découverte grâce à la lecture de La Petite Fadette et de La Mare au Diable). J’ai profité d’une lecture commune organisée par quelques membres de Livraddict, pour me lancer enfin dans ce texte. J’en profite pour l’ajouter à mon Objectif PAL (ce titre attend d’être lu depuis son achat en juin 2007... Il était temps !) et également à mon Mini Summer PAL Challenge (qui, parti comme il est parti, sera forcément raté ! Enfin, rendez-vous à la fin août pour le bilan…). Bref, loin d’égaler La Petite Fadette, à mon goût, François le Champi est tout de même un petit texte qui se laisse lire, sans grandes difficultés ; une histoire sans prétention qui se veut distrayante. Néanmoins, j’avoue qu’un point particulier (que je soulèverai plus bas) est venu entaché ma lecture, qui, jusqu’au trois quarts du récit, se déroulait sans anicroche. Voyons tout ça de plus près !

DameMeli
14/10/10
 

Une histoire vraiment plaisante, qui se lit agréablement et rapidement. On s'attache à ce petit personnage, François que l'on connaît dès l'enfance et que l'on voit grandir au fil des pages.

Lilyptitbout
12/02/10
 

Quelle belle écriture pleine de poésie, où George Sand se permet de mettre au devant de la scène les valeurs de la campagne, le parler du Berry et la description somptueuse des paysages. Nous avons l’impression d’être autour de la cheminée où l’histoire nous est comptée. Un joli moment plein de gentillesse, d’amour du prochain que l’on retrouve chez la femme du meunier, qui se donne tant aux autres qu’elle se met en danger. François, ce garçonnet un peu bête, qui en grandissant se révèle avoir une intelligence pure est un personnage attachant. Un roman campagnard comme je les aime.Mais, parce qu’il y a un mais, (si vous comptez lire ce livre, ne prenez pas connaissance de ce qui va suivre !!) j’ai été choquée par cette fin, l’amour filial, certes adoptif, se transformant en amour charnel entre François et Madeleine. N’est-ce pas la définition de l’inceste ? Cela m’a déçu, je ne m’y attendais pas, alors que doit on penser de cette fin ? Je vous laisse me donner vos avis à ce sujet.

Metaphore
25/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg