Frankenstein ou le promethee moderne

SHELLEY, MARY

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/10/00
LES NOTES :

à partir de
6,40 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Longues et nombreuses furent les conversations entre Lord Byron et Shelley, conversations que j'écoutais avec ferveur mais sans presque jamais y prendre part. Au cours de l'une d'entre elles, il fut question de diverses doctrines philosophiques et parmi celles-ci de la nature du principe de vie, de la possibilité qu'il soit un jour découvert et divulgué. [...] On disait qu'il [le Dr Darwin avait conservé un morceau de vermicelle dans
un bocal en verre et qu'un beau jour, par quelque moyen extraordinaire, ce vermicelle s'était mis de lui-même en mouvement. Ce n'était pas ainsi, en tout cas, que la vie se transmettrait. Peut-être parviendrait-on un jour à ranimer un cadavre. Le galvanisme portait à y croire. Peut-être serait-il possible de fabriquer les différentes parties d'un être, de les assembler et de leur insuffler la chaleur vitale. »
4 personnes en parlent

Si on connait les grandes lignes de l'histoire de Frankenstein et de sa créature, nous sommes peu à en connaitre tous les détails. Ce roman nous livre une histoire très complète, notamment sur comment et pourquoi Victor en est venu à faire de telles expériences.Si Frankenstein est un homme qui se pose beaucoup de questions et agit parfois sans réfléchir aux conséquences (et est un personnage auquel on ne s’attache pas vraiment), la créature, elle, est plus humaine que lui. Il ne demande qu’à être accepté et à pouvoir vivre avec les autres, et il ne fait pas le mal (du moins, il n’en a pas l’intention, mais le rejet auquel il doit faire face le pousse dans ses retranchements). Il est en colère contre son créateur qui lui-même a peur de ce qu’il a créé, et il voudrait quelqu’un pour partager sa vie, quelqu’un qui n’aurait pas peur de lui.Le récit est, je trouve, pas mal lourd à lire, surtout concernant le style d'écriture. Certes, c'est une écriture maîtrisée, mais qui reste complexe à lire et fait que j'ai mis pas mal de temps à vraiment entrer dans le récit.Je ne peux pas nier cela dit que la plume et donc la narration très alambiquée ne corresponde pas à l'époque du récit. En effet, nous savons grâce aux lettres que l'histoire se déroule dans les années 1700, peut-être un peu avant pour l'enfance de Frankenstein (l'année n'étant pas indiquée très précisément). Du coup, le style est totalement en raccord avec l'époque, mais il en est aussi lourd et difficile.

Emyline
31/01/16
 

A la lecture de ce bouquin, Mary Shelley est apparue, à mes yeux, comme une femme de lettres extrêmement douée. Rappelons-le, ce roman a été écrit en 1818 et il n'a presque pas vieilli.Shelley nous raconte ici une histoire fantastique qui donne froid dans le dos. L'auteure utilise différents effets : plusieurs mises en abyme (un autre récit s'intercale dans le récit initial) ainsi qu'une narration polyphonique (différents narrateurs se partagent l'histoire). On commence donc le récit avec Walton, explorateur, qui, comme dans un roman épistolaire envoie des lettres à sa soeur. Puis arrive Victor Frankenstein qui, à bout de force et perdu au milieu de nulle part a été recueilli par Walton et son équipage. Enfin, un troisième récit s'immisce : le "démon" prend à son tour la parole. Ces procédés ne brouillent pas tant les pistes que cela car chacun des personnages respecte un espace bien définit (la narration ne passe jamais d'un personnage à l'autre sans que le lecteur n'en soit prévenu). Ces techniques apportent au roman un mélange de sensations étonnant. Les émotions des personnages ne sont jamais occultées et le lecteur se met à éprouver de l'empathie pour chacun. Les sentiments sont tellement changeants que cela donne un véritable dynamisme au livre. J'ai trouvé à Mary Shelley un véritable don pour nous transmettre l'état d'esprit de ses protagonistes.L'auteure va tout de même un peu loin dans ce langage soutenu qu'elle utilise (métaphores, poésie et bonnes manières). Non pas que les mots soient complexes, mais ils ne sont pas toujours adaptés aux situations. Pour exemple, lorsque la créature prend la parole, elle s'exprime avec tant d'aisance que cela en devient improbable. Elle, qui ne savait pas parler et qui a appris par elle-même (grâce à l'aide involontaire d'une famille), ne pourrait pas ausi bien utiliser le langage. Malgré ce point qui m'a un peu dérangée, j'ai trouvé ce livre prenant, déstabilisant et émouvant.

beroune
21/12/12
 

L'histoire de Frankenstein, nous pensons tous bien la connaître. Mais au-delà du mythe populaire, avez-vous lu le roman original ?... Si tel n'est pas le cas, vous serez certainement surpris de découvrir une histoire forte et émouvante, un "monstre" beaucoup plus humain que ce que la légende a bien voulu en retenir...

cbarbaz
18/07/10
 

Pas d'horreur, pas de meurtre sanglant, pas de monstre écervelé, pas de grognement (it's speaking ! it's speaking !), de l'humanité beaucoup, de la compassion un peu, de la mise en perspective sûrement, gentils vs méchants, ça n'aurait pas traversé les siècles

prsm
16/02/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition