Frankie addams

MCCULLERS, CARSON

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 29/10/08
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
nos libraires ont adoré frankie addams
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« on le voit : frankie addams n'est pas seulement un roman magistral sur l'adolescence. [...] c'est bien de nous dont il s'agit aussi. inlassablement. éternellement. » arnaud cathrine frankie addams est une adolescente mal dans sa peau : son corps lui échappe, trop gauche et maladroit. profondément solitaire, elle rôde dans la vie et dans la ville, le coeur inquiet, à la recherche d'une oreille attentive. garçon manqué, frêle et négligée, elle n'a pas d'amis ; mis à part son jeune cousin john henry, et sa cuisinière noire, bérénice, qui est comme une mère pour elle. Quand elle apprend que son frère se marie et quitte la ville, c'en est trop : elle aussi quittera la ville, elle partira avec eux, pour toujours. elle ne sera plus enfermée dans cette cuisine aux odeurs aigres, plongée dans cette chaleur suffocante, à attendre que le temps veuille bien s'écouler. voulant
faire part de cet événement à la terre entière, crier sa puissance et son bonheur, elle va parcourir les rues de sa ville natale, se confondant avec f. jasmine, celle qu'elle deviendra en s'enfuyant avec son frère et sa fiancée. mais le jour du mariage, frankie n'ira nulle part. de retour chez elle, bouleversée, elle décidera de s'enfuir : dans la nuit noire, elle se glissera au dehors, échouant finalement à la lune bleue, un des endroits où elle avait vanté sa « nouvelle vie », et sera retrouvée par la police. Carson mccullers nous immerge ici dans les sensations déroutantes et aiguës de l'adolescence, et réussit un tour de force en nous replongeant dans cet état à la fois si douloureux et si excitant. pour que la frankie addams qui sommeille en chacun de nous ne s'endorme jamais vraiment et continue de regarder le monde avec des yeux attentifs et singuliers.
Carson McCullers, dans sa brillante et fulgurante carrière, n'a eu de cesse de décrire les travers de la nature humaine par le biais de portraits, simples mais d'une justesse exemplaire, d'hommes et de femmes en proie à leurs désirs et leurs souffrances, dans les paysages caniculaires du vieux Sud profond, dont elle était issue et qu'elle n'a jamais quitté. Il nous suffit de lire Le Cœur est un Chasseur Solitaire ou Reflets dans un Œil d'Or pour se satisfaire de cette plume implacable, teintée de mélancolie et de désespoir, et dont la pauvreté - si elle n'est pécuniaire concerne au moins les âmes - semble toujours être la toile de fond. Frankie Addams ne saurait bien évidemment déroger à la règle, et nous conte l'histoire d'une petite fille - plus vraiment enfant mais pas encore femme -, qui se met en tête de quitter la maison où elle vit seule avec sa nourrice noire et une vieille radio lui donnant des informations lointaines d'une Guerre Mondiale qui ne l'est pas moins, afin d’aller vivre avec son frère et sa belle-soeur, à Paris. Et tout le roman, magnifique jusqu'à l'extrême, sans naïveté aucune, nous dépeindra avec minutie, douceur et tristesse, ce rêve qui, de toute évidence, est empreint de désillusions. Frankie Addams vous émeut aux larmes, non pas dans la tragédie, mais parce qu'il s'agit avant tout d'un roman sur la fin d'un âge et de l'innocence qui le caractérise. Carson McCullers mérite légitimement sa place aux côtés de tous les grands auteurs du Sud tels William Faulkner, Erskine Caldwell ou John Steinbeck. Merveilleux!

benjamin (lille)
Carson McCullers, dans sa brillante et fulgurante carrière, n'a eu de cesse de décrire les travers de la nature humaine par le biais de portraits, simples mais d'une justesse exemplaire, d'hommes et de femmes en proie à leurs désirs et leurs souffrances, dans les paysages caniculaires du vieux Sud profond, dont elle était issue et qu'elle n'a jamais quitté. Il nous suffit de lire Le Cœur est un Chasseur Solitaire ou Reflets dans un Œil d'Or pour se satisfaire de cette plume implacable, teintée de mélancolie et de désespoir, et dont la pauvreté - si elle n'est pécuniaire concerne au moins les âmes - semble toujours être la toile de fond. Frankie Addams ne saurait bien évidemment déroger à la règle, et nous conte l'histoire d'une petite fille - plus vraiment enfant mais pas encore femme -, qui se met en tête de quitter la maison où elle vit seule avec sa nourrice noire et une vieille radio lui donnant des informations lointaines d'une Guerre Mondiale qui ne l'est pas moins, afin d’aller vivre avec son frère et sa belle-soeur, à Paris. Et tout le roman, magnifique jusqu'à l'extrême, sans naïveté aucune, nous dépeindra avec minutie, douceur et tristesse, ce rêve qui, de toute évidence, est empreint de désillusions. Frankie Addams vous émeut aux larmes, non pas dans la tragédie, mais parce qu'il s'agit avant tout d'un roman sur la fin d'un âge et de l'innocence qui le caractérise. Carson McCullers mérite légitimement sa place aux côtés de tous les grands auteurs du Sud tels William Faulkner, Erskine Caldwell ou John Steinbeck. Merveilleux!
Benjamin ,
Librairie
(Lille)
1 personne en parle

« L’été vert et fou », c’est celui de mes douze ans en Géorgie. La neige, c’est Winter Hill où mon frère va se marier, et je veux partir avec lui. Je suis insignifiante, je suis seule et prisonnière de mon identité, de mon corps et de mon nom.Frankie Addams a douze ans et a été exclue des clubs de fille de sa petite ville des États-Unis. Au cours de ce long été, le temps s’enfuit inexorablement dans la cuisine crasseuse où Berenice raconte sa vie avec ses quatre maris, un œil de verre tourné vers le passé, l’autre noir tourné vers l’injustice de sa condition de femme noire. John Henry, du haut de ses six ans, suit Frankie dans sa mue mais, ni une enfant ni une adulte, l’adolescence se sent abandonnée, prise dans la torpeur et l’immobilité de sa vie.Mais mon frère, qui a vécu deux ans en Alaska, se marie dans deux jours à Winter Hill ! Winter Hill, drôle de nom ! Là-bas il y a de la neige et il fait froid. Ici c’est de la folie…Frankie devient obsédée par le mariage de son frère. Littéralement, elle est « amoureuse du mariage », qui s’immisce dans son esprit comme une échappatoire à l’été brûlant : elle suivra son frère à Winter Hill et ne reviendra jamais, jamais dans cette cuisine où la nappe est poisseuse, où les murs sont graffés des dessins hallucinés de John Henry.Entre le blanc et le vert, « la neige et l’herbe », le froid et le chaud, l’Alaska et la Géorgie, Frankie vit les derniers instants de l’enfance et voit se profiler l’âge adulte. Apeurée mais agitée par ce bouleversement intime, Frankie se met en danger. Une menace sourde car elle aiguise impatiemment ses couteaux dans sa chambre, et sait où est caché le revolver de son père. Le temps se dilate, la narration traîne un peu, tout comme l’été de Frankie. Elle est en voie d’éclore, au terme de ce chaud été de folie… Elle a décidé qu’il était temps de se jeter dans le monde, mais le cap de l’enfance sera difficile à franchir.La critique sur mon blog :http://www.bibliolingus.fr/frankie-addams-carson-mccullers-a80136652

Lybertaire
09/03/12
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.32 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)