Gandhi

COLLECTIF

EDITEUR : CHRONIQUE
DATE DE PARUTION : 01/10/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

En plaçant toute son action sous le signe de la non-violence, le Mahatma (la " grande âme ") a prouvé que la loi du plus faible pouvait devenir celle du plus fort. Plus d'un demi-siècle après sa mort, son message de paix et de fraternité demeure vivace. Mais qui fut vraiment Gandhi ? C'est cette histoire que raconte cet ouvrage unique en son genre. Le concept de non-violence, Gandhi l'a puisé dans les plus anciens textes sacrés, ceux du bouddhisme et ceux du christianisme. Il les a découverts à Londres, au coeur de la puissance colonisatrice, alors qu'il apprenait aux enfants le God Save the Queen. C'est en Afrique du Sud que Gandhi découvre la discrimination raciale. L'avocat se fait alors le porte-parole des opprimés et obtient sa première victoire: l'abrogation des lois raciales en vigueur au Transvaal. Entre l'Empire britannique et Gandhi, le divorce est tout sauf brutal. Durant la guerre des Boers, il appelle à soutenir les Anglais. Il récidive durant la Première Guerre mondiale. Ce n'est que lors du second conflit mondial qu'il affirme que l'Inde doit d'abord retrouver sa souveraineté avant de s'engager auprès des Alliés. Ses modes d'action sont connus : le jeûne et les manifestations de masse, à condition qu'elles ne dégénèrent
pas. Des policiers sont-ils lynchés qu'il décide de mettre fin à son action. Une décision sur laquelle il reviendra. Prophète et prédicateur, Gandhi est aussi négociateur. Sa constante volonté de convaincre lui fut longtemps reprochée. L'appel qu'il lança en 1942 aux Britanniques: " Quittez l'Inde ! ", imposait pourtant que les discussions ne soient pas rompues. Gandhi ne connut pas que des succès: attaché à l'unité de l'Inde, il échoua à la maintenir. A la proclamation de l'indépendance, en 1947, il ne se joignit pas aux festivités. Car son pays venait d'être amputé de sa partie occidentale: le Pakistan. Une partition aujourd'hui encore source de conflits religieux et territoriaux. Une demie douzaine de fois, Gandhi échappa de justesse à des attentats. Celui perpétré le 30 janvier 1948 lui fut fatal. Ses derniers mots: " Haj Ram " (" Salut Dieu "). Chaque épisode de cette biographie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre strictement chronologique. De plus, un index très détaillé permet de retrouver immédiatement le renseignement qu'on recherche. C'est donc un livre que l'on peut dévorer d'une seule traite, mais que l'on peut aussi consulter à tout moment. Un livre de référence.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 29.50 cm
  • Largeur : 23.80 cm
  • Poids : 1.01 kg