Gatsby le magnifique - edition enrichie

FITZGERALD, FRANCIS SCOTT

livre gatsby le magnifique - edition enrichie
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/04/76
LES NOTES :

à partir de
5,10 €

SYNOPSIS :

>F. Scott Fitzgerald Gatsby le Magnifique Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c'est l'époque de la Prohibition et des fortunes rapides. En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n'empêchent pas les gens chic, et moins chic, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses. Gatsby le Magnifique

joue la carte de l'éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchanan, un millionnaire qui, à la différence de Gatsby, n'a pas gagné sa fortune, mais en a hérité. Le jour où l'espoir de reconquérir sa bien-aimée s'évanouit, la fête prend fin et Gatsby meurt, abandonné de tous, sauf de son voisin, Nick Carraway, le cousin de Daisy, qui nous révèle cette histoire. Gatsby le Magnifique est un des romans emblématiques du xxe siècle.

4 personnes en parlent

Un grand classique, à lire pour les amateurs de littérature américaine, ou simple pour ceux qui désirent parfaire leur culture et savoir de quoi il en retourne, mais une oeuvre dispensable pour les lecteurs trés "contemporain".

Lyrz
14/01/09
 

Je m'attendais à voir vite Redford débarquer au coin du bois, ce qui m'aurait fortement ennuyée... non, le livre est puissant, il fait dès les premières lignes oublier ce que l'on sait encore du film vu il y a si longtemps... et surtout il emporte! Allez leur prêter vos jambes et vos bras: La Cimade: http://www.cimade.org/Les Embrassés: http://les-embrasses.blogspot.com/

Thetique
26/01/10
 

Nick Carraway, jeune homme de bonne famille, trouve du travail à New-York. Il emménage non loin de sa cousine Daisy et se trouve voisin du mystérieux Gatsby. L'extravagant et riche Mr Gatsby est l'hôte de fêtes somptueuses et très arrosées au sein de sa demeure démesurée. Mais ce jeune homme au passé trouble cache en réalité un secret qui l'entraîne, lui et Nick, dans une aventure dont chacun va sortir transformer... C'est dans une Amérique après guerre que l'intrigue prend tout son sens. Les descriptions sont peu nombreuses mais assez subtiles pour brosser un portrait réaliste et fascinant des années folles américaines, où répressions et bouleversements économiques n'empêchent pas les plus aisés de profiter de la vie, dans une insouciance parfois inquiétante. Ce petit côté vintage est très plaisant. L'auteur nous plonge dans cette époque avec une efficacité déconcertante (évidemment il a écrit sur sa propre époque, ce qui rend le récit plus ancré dans le réel). On se découvrirait presque un penchant d'affection pour cette époque haute en couleurs, qui nous fait envie.Le narrateur est Nick Carraway qui parle à la première personne mais détient tout de même des informations parfois omniscientes.Jeune homme intelligent et dévoué à ses amis, il évolue dans cette époque lumineuse. Pourtant, il est un peu en marge des autres, et tout d'abord loin des fêtes délurées de Gatsby, il ne se mêle que rarement à la foule. Mais très vite, une amitié se développe entre les deux jeunes hommes. Pourtant, les mystères qui entourent le passé de Gatsby éveillent les soupçons de Nick et de ses proches.Daisy et son mari Tom, Jordan Baker et les autres, forment un panel quasi exhaustif de la population huppée des années 20. On s'attache à certains, s'exaspère du comportement d'autres... Mais chacun rend le récit authentique. Le style est très agréable et la lecture rapide. Aucune longueur ne se fait sentir et, mieux encore, le suspense est prenant. Les péripéties des héros s'enchaînent avec fluidité. La fin quant à elle est surprenante. Bref, un roman des plus plaisants, une lecture passionnante. J'ai vraiment hâte de voir son adaptation au cinéma! Séverine

SEcriture
27/04/13
 

Je ne vais prendre des pincettes pour vous annoncer que je ne sais toujours pas si j'ai ou non aimé ce roman : J'EN SAIS RIEN !!Tout d'abord, parlons un peu des personnages principaux de ce livre, qui sont au nombre de cinq : la première est Daisy Buchanan, elle est mariée à un imbécile, Tom, ancien star de football américain qui est infidèle, violent et tout à fait insupportable. D'apparence frêle et naïve, Daisy cache bien son jeu et son malheureux mariage aux yeux du monde en se réfugiant derrière sa fortune. Jordan Bakker, sa meilleure amie est une grande joueuse de golf froide et inamicale, qui cache en réalité une sensibilité attachante et très troublante. Le personnage de Gatsby est mystérieux et possède un passé trouble sur lequel tout le monde s'interroge : d'où vient-il, comment a-t-il obtenu tant d'argent... ?? Et enfin il y a le narrateur, Nick Carraway, qui est l'un des personnages les plus sympathiques et agréable de l'histoire. Il est d'une honnêteté sans bornes et d'un soutien sans bornes pour Gatsby, quand celui sera au plus mal.Ces personnages évoluent dans un monde fait d’hypocrisie et de faux-semblants ou seuls l'apparence et la richesse règnent, mais comme d'habitude, dans ce genre de sphère, il n'en ressort rien de bon, si ce n'est qu'on se sent plus seul à chaque instant. Et c'est sur cette solitude intérieure que veut insister l'auteur : peu importe d'où l'on vient, qui l'on est ou ce que l'on a, on se retrouve toujours seul face à soi-même et à son passé.C'est un roman très psychologique, on est presque écrasé par le manque d'action et on suffoque avec les personnages lors de cette interminable et brûlant été de 1922. Tout est servi dans un style assez pompeux et très peu proche de son lecteur, malgré l'utilisation de la première personne du singulier. La mise en place des personnages, de l'intrigue et de l'histoire en général est longue et fastidieuse : on a du mal à s'intéresser au début du livre.Le style est fluide malgré tout, mais je n'ai pas été happé par l'histoire, le personnage de Gatsby est ennuyeux, presque creux. Il aurait mérité qu'on le secoue un peu plus !! La seule chose qu'il a pour lui, c'est son amour pour Daisy, sa dévotion à son égard et son romantisme échevelé !La fin est très belle, quoique très romanesque et légèrement surfaite : elle est triste et énervante... Un vrai monde d’hypocrite où l'on vous aime que pour votre argent !

feedoll
18/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.17 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : JACQUES TOURNIER